missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Témoignage

MA VISION DE L’EGLISE

Famille Mission 2012/1
jeudi 29 mars 2012 par Webmaster

Mgr Jan De Groef, M.Afr., a été ordonné évêque le 28 mars 2009.
Il a atterri comme évêque là où il a commencé son engagement missionnaire en 1980, dans le diocèse de Bethlehem, dans la province de Free State en Afrique du Sud.

JPEG - 16.4 ko

Les Missionnaires d’Afrique m’ont appris à être un homme de service, sans chercher ma propre gloire et mon avantage. Je pense que cet enseignement est également très utile pour un évêque. Un missionnaire d’Afrique est quelqu’un qui cherche à être proche des gens, qui apprécie leurs dons et leur culture, qui fait l’apprentissage de leur langue et est ouvert à leurs façon de voir les choses. Une fois de plus, ce genre d’attitude collégiale est nécessaire pour un évêque en Afrique du Sud. Depuis l’origine de notre Société le cardinal Lavigerie a voulu voir surgir une Eglise africaine authentique. Cette vision doit se refléter dans notre effort pour former les Africains, d’abord comme prêtres diocésains et aussi, maintenant comme Missionnaires d’Afrique.

C’est une vision qui a été très appréciée par mon prédécesseur, Mgr Hubert Bucher, et par les prêtres diocésains actuels. C’est, je crois, une des raisons pour lesquelles j’ai été si chaleureusement accepté par les prêtres et les gens.


Ma vision de l’Eglise a été assez stable tout au long de ma vie missionnaire, et j’ai tenté de l’exprimer dans mes armoiries épiscopales où vous trouvez trois personnes bien vivantes, debout et louant Dieu ensemble. Voilà ma vision de l’Eglise. Les trois se tiennent sur la carte de l’Afrique là où se situe l’Afrique du Sud.

La foi des gens doit être inculturée, sinon elle reste un vernis et ne change pas leur vie. Croissance intérieure et évangélisation extérieure s’enrichissent et se dynamisent mutuellement. C’est mon message aux communautés chrétiennes partout où je vais dans le diocèse. Cet accent de sensibilisation a déjà été souligné par mon prédécesseur et je tente de renforcer cet esprit. Nos chrétiens sont encore parfois très timides lorsqu’ils rencontrent d’autres Eglises chrétiennes, par exemple lors de funérailles ou de rassemblements interconfessionnels, en raison de leur manque de profondeur et de leur manque de fondements bibliques.

Lorsque j’ai demandé à mon vicaire général quelle serait la réaction des prêtres si j’invitais des Pères Blancs dans le diocèse, il a répondu : « Ils seront heureux de les recevoir, surtout s’ils voient que tu restes leur évêque. Des missionnaires seront toujours les bienvenus, mais plutôt comme un soutien à diverses initiatives diocésaines et dans des services plus spécialisés, mais pas tellement pour prendre en charge une paroisse. »

+ Jan De Groef M.Afr. Evêque de Bethlehem.
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 109 / 618540

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Afrique du Sud   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License