missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Feuilles vertes - Avril 2012

Annexe Nuntiuncula - N° 672
jeudi 12 avril 2012 par G.Verbist, mafr.

Le dialogue comme attitude missionnaire, qu’est-ce que cela implique ?

(in ‘Contactbrief’ Pères Blancs, Pays-Bas – mars 2012)

Le dialogue comme priorité missionnaire, combiné avec l’engagement pour la justice et la paix, est en première instance, une attitude de l’esprit, avant même d’être une méthode.

On parle un peu partout de dialogue. Mais il y a encore pas mal de discussion sur le QUOI et le COMMENT. Il faut s’y prendre d’une façon prudente…La dernière prière œcuménique à Assise autour de Benoît XVI rencontrait pas mal de tiraillements avant d’y aboutir. Cette fois-ci le Pape a bien clairement présenté sa vision. En 1986, avec Jean-Paul II, le cardinal Ratzinger avait encore clairement déclaré son opposition.

- Quelle attitude fondamentale est exigée pour le vrai dialogue avec d’autres religions, mais également avec le monde dans lequel nous vivons ? Comment nous comportons-nous avec la sécularisation et avec la culture actuelle qui nous entoure ?

Une des attitudes fondamentales est certainement de croire dans la présence pleine d’amour de Dieu au milieu de tous les événements. Dieu Créateur reste présent au milieu de sa création . C’est à nous d’aller toujours à la recherche des traces de Dieu, surtout dans tous ses hommes, malgré toutes les limites de religion, langue, race et culture.

Chaque homme vit quelque chose de la vérité, de la bonté, de l’amour et de la fidélité de Dieu. Personne ne possède la pleine vérité, nous chrétiens non plus, et surtout nous catholiques. Ni la plénitude de la vérité, de la bonté, et de l’amour de Dieu. Nous sommes tous à la recherche de la plénitude de la vie, en vérité, bonté et amour. Patiemment en route tous ensemble, vers le plein déploiement de notre être comme homme.

- Le dialogue est se laisser remettre en question par les autres, par la culture qui nous entoure, par nos prochains qui pensent autrement et vivent autrement, à partir de leur culture, de leur attitude de vie. Ceci exige que nous restions ouverts à la critique, que nous soyons conscients de nos propres limites. Ce n’est qu’ainsi que nous aussi nous pouvons mettre en question les autres, oui, nous approchons d’eux, en exprimant parfois notre mécontentement… et croître ainsi ensemble vers un monde nouveau, vers un homme nouveau, tel que Dieu l’a voulu.

- Ce n’est pas un chemin facile, mais nous croyons et nous avons confiance que c’est cela le chemin vers la plénitude. C’est une participation – maintenant – à la création de Dieu, afin de la conduire vers sa plénitude et son achèvement, conduits par l’Esprit de Dieu.

« Regarde Seigneur, pense à nous, prête l’oreille, écoute-nous » (Baruch 2, 16)
Jan Mol, mafr
 

.

« Un mot prononcé avec bienveillance engendre la confiance. Une pensée exprimée avec bienveillance engendre la profondeur. Un bienfait accordé avec bienveillance engendre l’amour. » (Lao Tseu. Sagesse d’Asie.)

Averroes de son nom Abu’l-Walid Muhammad ibn Rouchd de Cordoue, né en 1126 à Cordoue (Andalousie) et mort en 1198 à Marrakech. Il est philosophe, théologien, juriste, médecin. Son oeuvre est reconnue. Son ouverture d’esprit et sa modernité déplaisent aux autorités musulmanes de l’époque, qui l’exilent comme hérétique. Il était méconnu de son vivant.

Voici quelques extraits de son oeuvre...

  • Les femmes ont les mêmes fins dernières que les hommes... Le Coran ne distingue qu’entre ceux, hommes ou femmes, qui cherchent la Loi de Dieu et ceux qui ne s’en soucient pas. Il n’y a pas d’autre hiérarchie entre les êtres humains. Seulement vous, les hommes, vous considérez les femmes comme des plantes, qu’on ne recherche que pour leurs fruits : la procréation. Et vous en faites des séparées, des servantes... Ce sont vos traditions : elles n’ont rien à voir avec l’islam.”
  • “ Le Prophète nous a enseigné qu’il n’y a pas de plus sainte guerre que de dire la vérité à un dirigeant injuste . Le tyran est le plus esclave des hommes... Il est livré à ses passions par ses courtisans, à ses terreurs parce qu’il a peur de son peuple.”
  • Quelle est la meilleure société ? “ Celle où chaque femme, chaque enfant, chaque homme, reçoit tous les moyens de développer toutes les possibilités que Dieu lui a donnés. Il ne s’agit pas d’une théocratie, comme chez les chrétiens d’Europe, d’un pouvoir religieux qui serait complice des tyrans : Dieu, dit le Coran, a insufflé en l’homme de Son Esprit. Ce souffle, faisons-le vivre en chaque homme ! Une société sera libre et agréable à Dieu, quand nul n’agira ni par crainte du Prince ou de l’enfer, ni par désir de récompense d’un courtisan ou du paradis. Et surtout quand, personne ne dira : ceci est à moi.”
    (textes publiés par Ph.de Briey, Louvain-la-Neuve)
Assis ensemble à la table de Dieu

Si nous sommes aujourd’hui ensemble assis à la table du Père, à la table que le Christ a dressée où tous les hommes sont appelés, si nous sommes assis à la table des pécheurs, alors forts de cette unité réalisée en Dieu, nous pouvons nous avancer sur le chemin des différences dont l’Esprit se sert pour établir une communion et pour permettre à chacun de trouver la ressemblance . Nous ne savons pas où cela nous conduira. Nous ne savons pas ce que Dieu veut faire aujourd’hui de ce pluralisme religieux.

“ Laissons l’Esprit faire son travail... C’est son affaire : c’est ce que j’appelle la pauvreté.”

(d’après Christian de Chergé, moine à Tibhirine)
 
  • “ Personne ne possède la vérité : chacun est à sa recherche. Je crois qu’il y a un Dieu, mais je ne prétends pas posséder ce Dieu... On ne possède pas Dieu. On ne possède pas la vérité. J’ai besoin de la vérité des autres qui la cherchent. C’est là mon expérience au contact de milliers d’Algériens dont je partage l’existence et dont les questions sont devenues mes questions “ (Mgr Claverie)
G.Verbist, mafr.
GROUPE RENCONTRE
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 165 / 617528

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License