missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°60 Breuklijnen

Juin - Juni 2012
mardi 3 juillet 2012 par J.V.

[marron]PARLEREZ-VOUS ?[/marron]

Qui parlera pour les pauvres et les sans argent
Qui parlera pour les personnes opprimées
Qui parlera pour que leur voix soit entendue
Qui parlera si vous ne le faites pas

Qui parlera pour les sans voix
Qui dira la vérité dans les lieux de pouvoir
Qui parlera pour que leur voix soit entendue
Qui parlera si vous vous ne le faites pas

Qui parlera pour les enfants de la violence
Qui parlera pour les femmes abusées
Qui parlera pour que leur voix soit enfin entendue
Qui parlera si vous-même vous ne le faites pas

Qui parlera pour les personnes rejetées, réprouvées
Qui parlera pour les gens atteints du Sida
Qui parlera pour que leur voix soit enfin entendue
Qui parlera si vous ne le faites même pas

Qui travaillera pour les milliers de sans-abri
Qui travaillera dans les ghettos et dans les rues
Qui travaillera pour que leur voix soit entendue
Qui travaillera si même vous vous ne le faites pas

Qui prendra soin des plantes et des bêtes
Qui prendra soin de la terre et de l’eau
Qui travaillera pour que leur voix soit enfin entendue
Qui travaillera si vous-même vous ne le faites pas ?

Bruno LEROY
 

[vert]BELG LAAT DE DERDE WERELD LOS[/vert]

De populariteit van hulp aan de derde wereld bij de Belgische bevolking is de jongste jaren sterk gedaald. Tot die conclusie komt onderzoeker Ignace Pollet van het Leuvense Hoger Instituut voor de Arbeid (Hiva) op basis van een enquête bij 1.700 mensen. "De empathie tegenover de armoede in het Zuiden blijft aanzienlijk, maar de zienswijze dat het Noorden nu nog schuld heeft aan de armoede in de derde wereld, wordt afgewezen", zegt Pollet, die op opvallende resultaten botste.

  • Nog maar 8,6 % vindt dat geld voor ontwikkelingshulp goed besteed wordt – een stuk minder dan de 16,6 % bij een gelijkaardige peiling in 2010. De groep die de indruk heeft dat de middelen slecht of zeer slecht besteed worden, is gegroeid van 28 naar 39 procent.
  • Terwijl in 2007 nog zes op tien Belgen zelf donateur waren, is dat in 2012 nog slechts één op de drie. Positief voor de sector is wel dat zij die geven, meer geven dan vroeger. "De opbrengsten uit onze campagne zijn in 2011 nog licht gestegen", zegt Bogdan Vanden Bergen, algemeen secretaris van 11.11.11.
  • Ruim 44 % vindt dat het Belgische budget voor ontwikkelingshulp moet verminderen. De stijging is opmerkelijk tegenover 2010 (28 %), tegenover vijf jaar geleden is hier zelfs sprake van een verviervoudiging.

Volgens Ignace Pollet leidt de aanhoudende crisissfeer ertoe dat men zich meer terugplooit op de eigen omgeving en minder bekommerd is om het "leed van veraf". "Uit de groepsgesprekken bleek duidelijk dat de verminderde koopkracht en de bezorgdheid om de toekomst een negatief effect hebben."

Ook de ontkerkelijking speelt mee : praktiserende gelovigen blijven het meest overtuigd van het belang van solidariteit, maar precies die groep kalft af. Maar ook de sector zelf zit met een probleem : "De perceptie dat echte resultaten van de decennialange inspanningen uitblijven, een gebrek aan transparantie binnen de sector en de neiging van de media om negatieve feiten in beeld te brengen, maken dat ontwikkelingssamenwerking als instrument zelf ter discussie wordt gesteld."

Is er een oplossing ? Ja, zegt Pollet : "De ontwikkelingsorganisaties moeten beter communiceren met de bevolking over hoe ze het geld besteden, en een betere mediastrategie hanteren om ook positieve resultaten onder de aandacht te brengen."

De Standaard 26-06-2012. Zie ook hiva.kuleuven.be/nl
 

[marron]FINANCES[/marron]

[vert]Où en est la taxe Tobin ?[/vert]

Le Parlement européen a approuvé le 23 mai à une large majorité les modalités d’une taxe sur les transactions financières. L’idée est de prélever de 0,01 % à 0,1 % des transactions financières pour limiter la spéculation et trouver une nouvelle source de revenus. Cette taxation pourrait, selon ses estimations, rapporter 55 milliards d’euros par an à l’horizon 2014. Si l’introduction d’une telle taxe requiert l’unanimité du Conseil européen, c’est-à-dire l’ensemble des chefs d’Etats, le vote du Parlement constitue un signal fort envoyé aux Etats membres. La France et l’Allemagne sont clairement favorables à une taxe sur les transactions financières, tandis que le Royaume-Uni, l’Irlande, la Suède, Malte ou la République tchèque n’en veulent pas. Les eurodéputés ont donc évoqué une solution intermédiaire : cette taxe pourrait être mise en ɶuvre par un groupe restreint, sans attendre le reste des Etats membres.

Financité, N° 26, juin 2012
 

[vert]La tontine à Ixelles (Bruxelles)[/vert]

Nous sommes à Matonge, le quartier africain d’Ixelles. Alinka participe à une tontine avec cinq autres participants. Tous les mois, elle verse dans la cagnotte une somme fixe dont chaque participant, tour à tour, bénéficiera. Ainsi, en versant 50 euros mensuellement, elle récupérera, lorsque son tour sera venu, 300 euros. Avec cet argent, Alinka pourra acheter des meubles, des bijoux ou financer une partie de son billet d’avion pour rendre visite à sa famille restée en Afrique.

Les tontines sont très répandues en Amérique latine et en Afrique. Elles y constituent un palliatif lorsque le système bancaire est peu (ou pas) accessible aux populations défavorisées ou géographiquement plus reculées.

Lorsque le système bancaire traditionnel est faible, les tontines peuvent aussi offrir d’autres services financiers tels que le crédit et l’assurance. Dans ce cas, les fonds collectés ne sont pas automatiquement distribués.

Les tontines existent donc aussi en Belgique, où les communautés immigrées ont importé ce système d’épargne. Beaucoup d’Africains perpétuent le système de la tontine. La tontine est un système plus sûr que le compte d’épargne bancaire. D’une part, une fois qu’ils ont commencé, les épargnants sont "moralement" obligés de continuer sous peine de mettre à mal l’équilibre de la tontine. D’autre part, leur argent est inaccessible tant que ce n’est pas leur tour d’en bénéficier.

Financité, N° 26, juin 2012
 

[marron]UN JUGEMENT QUI POSE PROBLЀME : BESNIJDEN IS MISHANDELEN[/marron]

Jongetjes die om religieuze reden worden besneden, wordt onherroepelijk lichamelijk letsel toegebracht en dat is strafbaar. Zo besliste een rechter in Keulen in een ophefmakend vonnis. Hij is van mening dat het recht van de ouders noch de grondwettelijk verankerde godsdienstvrijheid zo’n ingreep kunnen rechtvaardigen. De aanleiding voor dit vonnis is de besnijdenis van een vierjarig moslimjongetje, dat enkele dagen na de ingreep bloedend in een ziekenhuis werd gebracht.

Met die historische uitspraak krijgen Duitse artsen nu rechtszekerheid, want tot nu toe werden alle religieuze besnijdenissen in een wettelijke schemerzone verricht. In de Financial Times Deutschland reageert Holm Putzke, professor strafrecht aan de universiteit van Passau tevreden : "In tegenstelling tot politici, heeft de rechter zich niet laten afschrikken door mogelijke verwijten over antisemitisme of islamofobie", zegt hij. "Door deze uitspraak wordt niet alleen rechtszekerheid gecreëerd, maar krijgen de betrokken religies ook een aanzet om na te denken over de grondrechten van kinderen." Joodse organisaties hebben al ontstemd gereageerd op het vonnis. "Dit is een nooit geziene en dramatische ingreep in het zelfbeschikkingsrecht van de religieuze gemeenschappen", zei de Centrale Raad van de Joden. De Raad wil van het parlement als wetgever de zekerheid krijgen dat het principe van de vrijheid van geloof tegen zulke inbreuken wordt beschermd. Misschien buigt het Duitse Grondwettelijk Hof zich over deze zaak.

De Standaard, 27-06-2012
 

[marron]DES RECULS…[/marron]

[vert]Union européenne : les droits de l’homme des personnes handicapées sont bafoués[/vert]

Les personnes handicapées continuent d’être victimes de discriminations, en dépit de la législation européenne, selon deux rapports de l’Agence des droits fondamentaux (FRA) de l’Union européenne, publiés le 7 juin. "Il reste beaucoup à faire pour mettre en pratique les droits des 80 millions de personnes handicapées que compte l’Europe", déplore le directeur de la FRA, Morten Kjaerum, dans un communiqué. "Les droits fondamentaux des personnes handicapées accusent du retard en matière de garanties juridiques, surtout depuis que les mesures d’austérité commencent à faire sentir leurs effets", soutient-il. Dans ses rapports, la FRA souligne la nécessité de mettre en place des dispositifs pour permettre à ces personnes de vivre en société plutôt que dans des institutions, et de réformer les lois et politiques de manière à les rendre plus inclusives, "pour une vie autonome de bonne qualité".

La Libre Belgique, 8-06-2012
 

[vert]Le Parlement européen dénonce la situation au Tibet[/vert]

Le Parlement européen a dénoncé les violations des droits de l’homme au Tibet dans une résolution adoptée le 14 juin. Ce texte invite instamment la Chine à révéler le lieu où se trouvent toutes les victimes qui se sont immolées ou ont tenté de le faire depuis mars 2011 (une trentaine au total) et réclame un accès sans entrave au Tibet pour les médias et les observateurs des droits de l’homme. Le Tibet a de nouveau été fermé aux étrangers.

La Libre Belgique, 15-06-2012
 

[vert]Het Syrië van Afrika[/vert]

Over Syrië is heel de wereld verontwaardigd, maar rond wat Rwanda in Oost-Congo doet blijft het angstwekkend stil. Veel bloedvergieten scheelt zo’n verontwaardiging blijkbaar niet, schrijft Walter Zinzen, maar wat meer druk op Paul Kagame zou toch geen slechte zaak zijn. Maar daar zijn M. Reynders en de MR het niet mee eens. "Maken Rusland en China door hun steun aan Assad ieder doeltreffend internationaal optreden onmogelijk, dan doen de VS en Groot-Brittannië hetzelfde in Congo door hun onvoorwaardelijke steun aan Kagame. Ondertussen vloeit in Congo het bloed, woedt nog steeds de ’seksuele genocide’, worden kinderen opgeleid om te doden en slaan tienduizenden mensen op de vlucht."

De Standaard, 13-06-2012
 

[vert]Immunité à vie pour les présidents d’Azerbaïdjan[/vert]

Le Parlement d’Azerbaïdjan a voté à une large majorité l’immunité à vie pour le président et son épouse, qui ne pourront pas être poursuivis pour des actes criminels commis pendant sa mandature. L’opposition a souvent accusé le président Ilham Aliev et sa famille d’abuser du pouvoir pour amasser d’immenses richesses. Les journalistes qui tentent de vérifier de telles allégations sont harcelés par les autorités. Le premier président de l’ancienne république soviétique, Ayaz Moutalibov, vit à Moscou et fait l’objet de plusieurs accusations de crimes en Azerbaïdjan. La nouvelle loi pourrait ouvrir la voie à son retour car elle peut bénéficier à tous les anciens chefs de l’Etat.

Metro, 13-06-2012
 

[vert]250.000 Palestiniens ont perdu leur terre[/vert]

Israël a révoqué le droit de résidence de 250.000 Palestiniens entre le début de l’occupation en 1967 et l’instauration de l’Autorité palestinienne en 1994, selon des données militaires israéliennes rendues publiques le 12 juin 2012. Ces décisions ont été motivées par plusieurs raisons, comme la non-participation à un recensement ou un séjour prolongé à l’étranger. Des organisations de défense des Droits de l’Homme soulignent que les procédures de renouvellement de résidence n’ont jamais été notifiées à de nombreux Palestiniens, qui ont découvert la perte de leur statut à leur retour d’études ou d’un travail à l’étranger.

Metro, 13-06-2012
 

[marron] … ET DES AVANCÉÉS[/marron]

[vert]Une Gambienne à la tête de la justice internationale[/vert]

A 51 ans, Fatou Bensouda succède à l’argentin Luis Moreno-Ocampo comme procureur de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye.

Elle est née en Gambie en 1961 dans une famille musulmane polygame. Elle fit ses études de droit à l’université d’Ife, au Nigéria. Elle fut procureur général et ministre de la Justice dans son pays. Sa carrière internationale a commencé lorsqu’elle est devenue conseillère juridique au Tribunal pénal internationale pour le Rwanda, à Arusha. En 2004, elle a rejoint la CPI en tant que procureur adjoint, sous l’autorité de Luis Moreno-Ocampo.

L’attention exclusive qu’a accordée Luis Moreno-Ocampo à l’Afrique – au moment où deux autres instances internationales, le Tribunal pénal international pour le Rwanda et le Tribunal spécial pour la Sierre Leone, jugeaient des Africains pour crimes contre l’humanité – lui a attiré les foudres de tout le continent. Le CPI a laissé passer plusieurs occasions d’enquêter sur des abus commis en Afghanistan, en Colombie, en Géorgie et en Irak, et, par conséquent, une bonne partie de l’Afrique est persuadée que la Cour est un organe impérialiste à la botte des gouvernements occidentaux.

Fatou Bensouda doit regagner la confiance des Africains.

Courrier international, n° 1130, du 28 juin au 4 juillet 2012
 

[vert]Le kurde enseigné à l’école en Turquie[/vert]

Le kurde pourra désormais être enseigné à l’école publique en Turquie, une première dans ce pays confronté à une rébellion kurde malgré certaines réformes élargissant les droits de cette importante minorité, a annoncé le 12 juin 2012 le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Le gouvernement turc a ces dernières années octroyé d’importants droits aux Kurdes de Turquie, dans l’espoir de mettre fin au conflit et d’augmenter les chances d’intégrer l’UE.

Metro, 13-06-2012
 

[vert]VS : zorgverzekering wordt verplicht[/vert]

Het Amerikaanse Hooggerechtshof oordeelt dat de verplichte ziekteverzekering mag worden ingevoerd, dat ze strookt met de grondwet. Na een jarenlange strijd haalt Barack Obama zijn slag thuis. Daardoor zullen 32 miljoen onverzekerde Amerikanen een zorgverzekering krijgen.

[vert]Myanmar : la liberté de presse[/vert]

Le Dr Than Htut Aung, PDG du groupe de presse Eleven Media, le plus grand du Myanmar, est un homme investi d’une mission. Depuis la fondation de son "empire", il y a douze ans, son enthousiasme et celui de son équipe rédactionnelle ne faiblissent pas. Ils font campagne avec candeur et audace en faveur d’une politique transparente et responsable de la part des autorités et contre le climat répressif qui a longtemps prévalu. Un combat qui a valu en 2011 à l’hebdomadaire Weekly Eleven News Journal le prix de la presse de Reporters sans frontières, pour avoir osé se dresser contre la junte et avoir "fait preuve d’une ingéniosité extraordinaire pour passer à travers les mailles du filet de la censure et informer la population". Tout a commencé par des comptes rendus sportifs aux messages politiques dissimulés. Ils glissèrent des messages politiques dans des articles sur le football : "L’homme au centre – l’arbitre – n’est pas juste… Le football ne se joue pas seulement à 22 mais avec tout le public" (un clin d’œil à la vie politique parlementaire).

Courrier international, n° 1130, du 28 juin au 4 juillet 2012
 

Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 888 / 1025467

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License