missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Burkina Faso

Centre BADENYA

Suite du projet
dimanche 30 décembre 2012 par Webmaster
Bobo-Dioulasso le 3 décembre 2012

Chères amies, chers amis,

C’est au milieu des planches et des échafaudages que nous avons ouvert la bibliothèque scolaire du Centre d’étude BADENYA le 1er octobre dernier, jour de la rentrée scolaire au Burkina Faso. Ce Centre qui est aussi le Centre vocationnel des Missionnaires d’Afrique pour la moitié ouest du pays s’appelle donc Centre BADENYA, mot qui signifie « Fraternité » en dioula, la langue locale, une fraternité que nous voulons vivre entre chrétiens et musulmans dans un pays où il y a bien besoin de vivre cette fraternité ; de plus Bobo-Dioulasso est une ville à très forte majorité musulmane et où, jusqu’à présent, coexistent pacifiquement toutes les religions, où il y a, dans une même famille, des membres chrétiens, musulmans ou animistes et où il y a beaucoup de mariages entre chrétiens et musulmans sans que cela ne pose de problème.

Bien que situé dans un quartier périphérique et peu visible, lycéens et étudiants commencent à connaître le Centre, ils apprécient beaucoup ce lieu fait pour eux avec les 10 000 livres de la bibliothèque ; ils trouvent leur bonheur dans un bel espace et après deux mois d’ouverture nous avons largement dépassé la centaine d’abonnés.

Maintenant que le Centre est construit, il faut songer à l’avenir et faire en sorte que quand je ne serai plus là, quand les Missionnaires d’Afrique africains prendront la relève, le centre BADENYA continue de vivre. Dans le but d’autofinancer ce centre j’ai acheté, début 2010, à prix très social et à but éducatif un terrain de deux hectares dans un nouveau quartier de la ville, terrain que la mairie de Bobo avait proposé aux Pères Blancs et qu‘ils n’ont pas pris. Le nouveau projet consiste donc à construire un lycée. Après la construction, je pourrais le louer et payer ainsi les salaires des employés, l’entretien du bâtiment l’électricité, le renouvellement des livres et des ordinateurs pour les recherches sur internet. Déjà la bibliothèque s’appelle bibliothèque André RABIER car papa lisait beaucoup et la salle polyvalente de 200 m2, salle de conférence, de lecture publique, de ciné débat s’appelle salle M. Agnès RABIER car maman a, toute sa vie, été polyvalente dans la poterie, la peinture et beaucoup d’autres formes artistiques. C’est indispensable qu’un tel Centre continue de fonctionner quand j’aurai quitté le Burkina et c’est donc un nouveau défi que je veux relever dans le troisième acte de ma vie.

Merci à mes parents sans lesquels tout cela n’aurait pas été possible, merci à vous tous qui avez contribué par votre soutien spirituel, moral ou matériel à la bonne réalisation de ce premier projet ; sachez que je vous en suis infiniment reconnaissant et que je pense à vous chaque jour dans mes prières.

 
Père Denis RABIER
Missionnaires d’Afrique
01 BP 442 BOBO DIOULASSO
BURKINA FASO
00226 7654 5103
denisrabier@gmail.com

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 115 / 618540

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Burkina Faso   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License