missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Niger

Le premier évêque Nigérien

jeudi 27 juin 2013 par Webmaster

Le Niger ne comporte que deux diocèses, Niamey et Maradi, l’évêque de Niamey est français, l’évêque de Maradi est burkinabè. L’évêque auxiliaire de Niamey, Mr Lompo, est le premier évêque nigérien.

Voir la Carte

Niamey (Agence Fides)Le Père Mauro Armanino, SMA, a envoyé à l’Agence Fides le témoignage suivant concernant l’installation hier, Dimanche 9 juin, de S.Exc. Mgr Djalwana Laurent Lompo, Evêque auxiliaire de Niamey.

« Le traduire par « courgette » lui fait perdre son charme. Et pourtant c’est bien de cela qu’il s’agit. Coupée en deux, la courgette ou calebasse est un signe d’accueil. On la remplit d’eau et on l’offre au passant et à quiconque visite la maison. C’est le symbole que S.Exc. Mgr Laurent Lompo, nouvel Evêque auxiliaire de Niamey, a choisi pour ses armes épiscopales : une calebasse tenue par deux mains, une Bible ouverte et le fond jaune du Sahel. Au-dessus des armoiries, se trouve une croix, qui rappelle l’appartenance et le chemin à accomplir. « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir » : la devise qu’il a choisi est également une piste d’interprétation de son ministère d’Evêque auxiliaire du Diocèse de Niamey. Il a demandé le don de la simplicité, ainsi que la calebasse veut le signifier.

Des craintes voilées planaient sur cette fête de l’Eglise catholique du Niger. Les derniers attentats en date, à peine une semaine auparavant, avaient en effet créé des appréhensions non sans fondement. Un bon service d’ordre était présent autour et à l’intérieur du palais des sports où s’est déroulée la cérémonie en présence de quelques 3.500 fidèles. L’Archevêque de Niamey, S.Exc. Mgr Michel Cartatéguy, a présidé le rite auquel ont participé la majeure partie des Evêques du Burkina Faso. En trois heures, a été vécue une partie du chemin que l’Eglise catholique au Niger a accompli au cours de ses 80 ans d’existence visible. Les chants, les danses, les symboles et surtout le climat d’unité ont transformé la célébration en un événement de vie pour tous. Même l’acoustique a bien fait son devoir.

Mgr Laurent Lompo est originaire de la population Gourmanché et constitue également le premier Evêque catholique nigérien. La majeure partie du peuple Gourmanché, réparti entre le Burkina Faso et le Niger, mais également les Zerma/Sonhrai, les Haoussa et les immigrés du Bénin, du Togo, de Côte-d’Ivoire et d’autres pays de la côte atlantique et jusqu’à certains immigrés libériens ont pris part à la fête.

L’événement est remarquable dans un pays tel que le Niger où, sur une population totale de 19 millions d’habitants, les catholiques ne sont pas plus de 25.000 dont 5.000 nigériens environ, les autres étant originaires des pays limitrophes. La présence de l’Eglise catholique est celle de la « natte », une présence sobre, humble et attentive à l’écoute, ce qui constitue une autre manière de célébrer l’Evangile.

Deux colombes blanches ont enfin été libérées comme symbole de paix : libérer la paix est en effet l’un des défis du Niger et du Sahel. (L.M.) (Agence Fides 10/06/2013)

Texte pris sur le site Agence Fides

ACTES DU SAINT-SIEGE

AFRIQUE/NIGER - Nomination de l’Evêque auxiliaire de Niamey

Cité du Vatican (Agence Fides) - Le Saint-Père Benoît XVI, en date du 26 janvier 2013, a nommé Evêque auxiliaire de l’Archidiocèse de Niamey (Niger) le Père Djalwana Laurent Lompo , jusqu’ici Vicaire Général de ce même Archidiocèse, lui assignant le siège épiscopal titulaire de Buffada.

Le Père Djalwana Laurent Lompo est né le 1er janvier 1967 à Koulbou, dans la Paroisse Saint François d’Assise de Makalondi, au sein de l’Archidiocèse de Niamey. Il a fait ses études de Philosophie et de Théologie au Burkina Faso respectivement au Grand Séminaire Saint Jean-Baptiste de Ouagadougou et Saint Pierre Claver de Bobo-Dioulasso. Il a obtenu un Diplôme en éducation à l’Institut de Formation des Educateurs du Clergé de Paris. Il a été ordonné prêtre le 21 septembre 1997 et incardiné dans l’Archidiocèse de Niamey. Il a ensuite exercé différents ministères : 1997-2000 : Vicaire de la Paroisse Saint Gabriel de Niamey et responsable du Foyer Samuel pour les vocations, 2001-2002 : Formation en matière d’accompagnement spirituel à l’Institut de Formation des Educateurs du Clergé de Paris, 2002-2003 : responsable du Foyer Samuel pour les vocations, depuis 2003 : Vicaire général. (SL) (Agence Fides 28/01/2013)

Tiré de : http://www.mafrwestafrica.net/content/view/461/72/lang,fr/


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 94 / 628297

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Niger   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License