missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA.

BILLET MENSUEL Août 2014

Mgr Claude Rault
samedi 6 septembre 2014 par Webmaster
Différents, ils viennent quand même boire
la même eau, au même abreuvoir

Bien chers amis,

Sur le mur de la terrasse où je dors la nuit, j’ai mis un petit abreuvoir pour les oiseaux assoiffés en cette période de canicule. C’est ainsi que j’ai le plaisir d’être parfois réveillé par les pigeons ou les tourterelles qui viennent s’y désaltérer. J’ai remarqué qu’ils n’y viennent jamais ensemble. D’ailleurs ils ne s’accouplent pas non plus, ne se fréquentent guère, ne font pas leur nid dans les mêmes arbres, car ils respectent le territoire et les coutumes de l’autre. Mais ils viennent quand même boire la même eau, au même abreuvoir . Qu’en est-il des humains ?

Parmi les nombreuses nouvelles qui nous arrivent sans cesse durant cet été 2014, le conflit entre Israël et la Palestine, tout particulièrement dans la région de Gaza , demeure la plus préoccupante. Nous sommes à cent lieues d’une coexistence respectueuse et pacifique. On ne peut omettre ici une autre situation tout aussi dramatique et intolérable, celle des chrétiens d’Irak sommés de quitter la terre de leurs ancêtres à moins de faire profession de foi musulmane. Nous ne pouvons ici que saluer la voix de beaucoup d’associations musulmanes qui expriment leur indignation devant la mise en œuvre de cette menace. Mais elle semble se perdre dans le flot médiatique.

En ce qui concerne la situation de Gaza, nous constatons que les pourparlers restent toujours dans une impasse. Les cessez-le-feu auront beau se multiplier, la paix n’aura aucun avenir tant que les décisions dictées par les Nations Unies ne seront pas appliquées . L’État israélien n’en a cure ! Le vieux rêve de reconstruire le Royaume de Salomon est tenace. Mais au nom de quel droit, et aux dépens de qui ? Et la colonisation des territoires occupés continuera malgré la protestation des instances internationales, réduisant le territoire de la Palestine à une peau de chagrin absolument invivable, et ingouvernable. Qui est prêt à se mobiliser contre l’injustice profonde que vit ce peuple de Palestine depuis des années interminables ? Ma conscience d’homme et de chrétien s’indigne et se révolte devant les exactions commises mais autant devant la passivité des gouvernants, qu’ils soient de l’Orient ou de l’Occident.

Alors qu’un véritable bras de fer se joue contre la puissante Russie à propos de ses visées sur l’Ukraine, aucun moyen de pression n’est mis vraiment en œuvre sur l’Etat d’Israël, hormis des paroles. Et celui-ci se fait toujours passer subtilement pour « victime ». Mais dites-moi… Qui sont les agresseurs ? Ceux qui défendent leur droit devant la spoliation de leurs terres ? Ceux qui subissent un embargo étouffant ? Ceux dont on vient de détruire avec des moyens colossaux les hôpitaux, les écoles, les centres de distribution d’eau potable, les centrales électriques ? L’armée israélienne pouvait s’en prendre – ils en ont les moyens - aux fameux souterrains sans réduire en cendres des quartiers entiers et des structures urbaines indispensables à la gestion de ce territoire. La riposte aux missiles tirés depuis Gaza a été et demeure absolument démesurée.

Deux milliers de victimes, presque toutes civiles (dont 400 enfants !) d’un côté et une cinquantaine de soldats et quelques civils de l’autre. Chaque mort, il est vrai, est de trop mais cette disproportion est effrayante et inhumaine. Tous les Palestiniens de Gaza sont traités comme des « terroristes » emprisonnés dans un vaste camp, vivant dans la précarité et le dénuement en attendant le seul bon vouloir de leur voisin tandis que des voix extérieures continuent de prêcher dans le désert ! Pourquoi n’auraient-ils pas au moins droit au titre de « résistants » ? Seraient-ils « terroristes » parce que musulmans (il y a d’ailleurs aussi des chrétiens à Gaza) ? Le raccourci est vite fait, même dans des esprits bien intentionnés…

Qui pourra mobiliser toutes les énergies possibles : politiques, religieuses, humaines, pour qu’enfin justice soit faite : que l’État palestinien retrouve sa terre et sa sécurité… et que l’État d’Israël connaisse lui aussi la paix ? Quand pourrons-nous enfin chanter comme le psalmiste : « Amour et Vérité se rencontrent, Justice et Paix s’embrassent. » (Ps 85,11) ? Alors les deux Peuples, respectueux l’un de l’autre, pourront de nouveau s’abreuver à la même source.

+ Claude, votre frère évêque.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 67 / 575738

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Algérie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License