missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Feuilles vertes - Octobre 2015

mardi 6 octobre 2015 par G.Verbist, mafr.
Rencontre interreligieuse à Ground Zero
(New York)

Le pape a visité le mémorial de Ground Zero (site du 11 septembre 2001), ce vendredi 25 septembre. Comme les représentants d’autres religions, il a prié pour la consolation et la guérison des survivants et de ceux qui ont perdu un être cher.

Les représentants de différentes religions – judaïsme, islam, hindouisme, bouddhisme, sikhisme, et de chrétiens d’autres confessions - ont prié pour la paix. Le rabbin a notamment chanté : « Yaasseh shalom ».

Après, le pape a pris la parole : (extrait) « … J’espère que notre présence ici est un signe puissant de nos volontés de partager et de réaffirmer le désir d’être des forces de réconciliation, des forces de paix et de justice dans cette communauté et partout dans notre monde. Dans les différences, dans les désaccords, il est possible de vivre dans un monde de paix. Face à toute tentative uniformisatrice, il est possible et nécessaire de nous réunir à partir des différentes langues, cultures, religions, et d’élever la voix contre tout ce qui veut l’empêcher ».

Après un chant interprété par un chœur de jeunes, le cardinal Dolan, qui avait introduit la rencontre, a invité l’assemblée à échanger un signe de paix.

(Zenit.25.09.15)
 


Les recommandations des évêques africains pour le SYNODE


Le Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar (SCEAM) a diffusé ses recommandations aux cinquante évêques africains qui participeront à la réunion romaine. Dans ce document, les propositions les plus fortes concernent à n’en pas douter les « défis particuliers » de l’Afrique.

POLYGAMIE. Premier d’entre eux. Le Symposium insiste sur les attentes des polygames à l’égard de l’Église. Les polygames ne demandent pas à communier, mais à être mieux intégrés aux communautés. « Ils recherchent dans l’Église la force spirituelle ou la grâce divine ».

MARIAGE PAR ÉTAPES. Question typique du continent. Proposition :
articuler mariage chrétien et mariage coutumier. Ils rejettent ainsi fermement toute assimilation de couples mariés « selon les exigences de leur tradition culturelle  » à des « concubins ». « Nous recommandons que l’Église, par ses ministres, soit présente à chaque moment du ’mariage par étapes’ ».

(La Croix. 25.09.15)
 


Le drame de l’islam contemporain
par Felice Dassetto,prof-émé.UCL.
 

Toutes les coalitions, actions ou interventions armées pour lutter contre le jihadisme seront vaines si les musulmans ne mènent pas une nouvelle bataille des idées, s’écartant de l’islam politique et de l’islam piétiste rigoriste....

Ce n’est pas l’islam comme tel, mais c’est la double version, celle politique et celle rigoriste morale de l’islam qui constitue le bouillon de culture de la pensée et de l’action jihadiste.

La vision politique de l’islam, dont les Frères musulmans sont une des composantes, veut un État musulman qui ferait revivre l’islam et le monde musulman... Cette vision peut devenir une matrice du jihadisme, parce que directement immergée dans la politique.

Une deuxième matrice est un piétisme rigoriste, le respect des rites et des normes morales. Prendre à la lettre le Coran et la tradition du Prophète...

Ces deux matrices sont des ’utopies rétrospectives’ : elles pensent les sociétés d’aujourd’hui et de l’avenir comme une répétition de la société du temps du Prophète. Précisons : seules des fractions minoritaires de ces mouvements dérivent vers le jihadisme. Mais ces deux courants alimentent le terreau des idées, des visions du monde....

Le drame du monde musulman sunnite contemporain est que depuis quarante ans, ces deux courants de l’islam ont percolé dans la culture musulmane savante et des croyants ordinaires. Ainsi, l’espace du sens musulman a été saturé, y compris parmi les musulmans européens... Souvent des prédicateurs ou des adeptes adhèrent à ces visions et préceptes sans s’en rendre compte, en pensant que c’est cela l’islam... Ces musulmans évitent de s’interroger de manière critique sur leur propre pensée. Or, tant que les musulmans ne se libéreront pas de cette double chape de plomb (politique et piétiste rigoriste) et n’oseront pas interpréter leurs textes et l’histoire fondatrice, ce jihadisme continuera à s’alimenter dans le monde musulman contemporain, y compris en Europe...

Les musulmans doivent mener une nouvelle bataille des idées... Hélas, les voix dissonantes face à la double chape de plomb sont rares et peinent à se faire entendre ou à trouver une légitimité.

(La Libre Belgique)
 

G.Verbist, mafr.
GROUPE RENCONTRE
 


Dimanche 18 octobre – Journée missionnaire mondiale

« Va, je t’envoie ! »

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 101 / 636274

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License