missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Le Père Roger Van Damme

mercredi 6 août 2008 par J.V.
Cette nuit, vers 2 h 50, en la fête de la Transfiguration (06-08-2008), le
 

Père Roger VAN DAMME



est décédé à la clinique St-Michel, où il se trouvait au service des soins palliatifs depuis le 31 juillet. Depuis avant-hier il n’avait plus repris connaissance. Quand Roger s’est éteint en pleine nuit, Frans Devillé était auprès de lui.

Roger est né à Gent, le 4 juin 1926. Il fit ses études secondaires au Collège Sainte-Barbara à Gent. Il entra à Boechout en 1945, fit son noviciat à Varsenare en 1947 et, après une première année de théologie à Marienthal, termina ses études à Heverlee, où il fut ordonné prêtre le 12 avril 1952, année d’un nombre record d’ordinations dans la Province belge. Suivirent quelques mois d’études de Sciences tropicales à Louvain, en guise de service militaire, jusqu’en février 1953.

Le 19 mars 1953, ce fut le départ pour le Congo avec Sobelair. Nommé au Vicariat apostolique de Baudouinville, Roger devient professeur au petit séminaire de Lusaka. En 1955 on le retrouve à Sola comme directeur de l’internat et des écoles primaires. En 1960 il fait une année à Lumen Vitae et ces études marqueront fortement ses engagements futurs. Après une année d’initiation à la « Jamaa » à Kolwezi, nous retrouvons Roger à Lubumbashi pour un petit temps, car en septembre 1962 il repart pour Baudouinville qui s’appelle alors Kirungu. Il y restera jusqu’en 1969 comme professeur de religion et aumônier à l’école normale des frères d’Oostakker. Il est en même temps responsable diocésain pour la liturgie.

En août 1969, Roger est nommé à Lubuye, dans le diocèse de Kalemie, comme directeur du Foyer des Jeunes, une pédagogie pour petits séminaristes. Il enseigne aussi à l’Institut Pie XII. En 1975 il devient vicaire à la paroisse de Lubuye. Il est actif dans l’animation des jeunes au niveau de tout le diocèse ; il est également membre de l’équipe de Coordination des Ecoles catholiques, où il est chargé de l’animation des enseignants.

En septembre 1979, il est curé à Kabalo, dans le diocèse de Kongolo. Ensuite il devient vicaire à Sola, en décembre 1991. En 1995, nous retrouvons Roger vicaire à Liapenda (diocèse de Kalemie) et l’année suivante curé de Saint Louis. En 2002, retour à Lubumbashi, à la Maison Kaoze. Il reste très actif sur le plan liturgique ; il compose, entre autres, des prières en Swahili pour les dimanches des années A-B-C, appréciées par les abbés avec lesquels il collabore.

Le 3 février 2004, Roger revient en catastrophe au pays, son état de santé laissant présager le pire. Il est opéré d’une tumeur au cerveau. Avec succès. Un cancer de la peau viendra compliquer les choses et plusieurs opérations n’y changeront rien. En convalescence à Bruges, il continue son travail liturgique et garde beaucoup de contacts avec Kalemie. Accueilli à La Plante (Namur), les séjours à l’hôpital se multiplient et se prolongent. Le courage et l’optimisme de Roger impressionnent ses confrères. Il était manifeste qu’une foi et une piété profondes le soutenaient. Sa mort le jour de la Transfiguration de Notre Seigneur, n’est-ce pas un clin d’œil de Dieu ?

Les funérailles auront lieu dans notre chapelle de Varsenare, le samedi 9 août à 10 h 30. Concélébration souhaitée. Prière d’apporter aube et étole. Veuillez avertir le père économe de votre présence.
Jef Vleugels
Secr. Prov.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 860 / 609829

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos défunts   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License