missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°16 Breuklijnen

Septembre - september 2008
mardi 16 septembre 2008 par J.V.

 ’EUROPA IS KWETSBAAR VOOR TERRORISME’

Gilles de Kerchove, de Belg die in de EU de strijd tegen het terrorisme coördineert, waarschuwt, zeven jaar na 9 september, dat Europa nog kwetsbaar is. Er zijn lacunes in de Europese aanpak : « Zo’n vijfduizend internetsites roepen actief op tot geweld. Geen enkele lidstaat, ook niet de grote, kunnen daar tegenop. Alleen Europese samenwerking maakt dat mogelijk ». Veel lidstaten zijn ook niet bereid om hun gegevens door te spelen aan Europol en Eurojust. En de samenwerking tussen deze twee kan ook veel beter. Hij roept de politieke partijen op om de dialoog en de banden met de islam te verstevigen om hen mee te krijgen in de strijd tegen het terrorisme.

De Standaard 11-09-2008

 POUR FAIRE DE LA MALARIA UNE « MALADIE DU PASSE »

“Ensemble, faisons de la malaria une maladie du passé” est le titre d’une mobilisation internationale qui vient d’avoir lieu à Paris. Au programme, après l’inauguration par le président français, Nicolas Sarkozy, une exposition photographique sur la maladie, qui fait entre deux et trois millions de victimes chaque année, et une série de rencontres et tables rondes entre experts, chercheurs et spécialistes du Sud et Nord du monde pour faire le point sur la lutte contre la malaria. “Nous avons déjà entre les mains tout ce dont nous avons besoin pour mettre en échec la maladie : nous devons cependant nous mobiliser pour s’assurer que cette maladie fasse réellement partie du passé ; nous ne pouvons pas espérer atteindre les Objectifs de développement du millénaire (Mdg) sans avoir d’abord mis en échec la malaria”, a dit Michèle Barzach, ministre français de la Santé, un des organisateurs de l’initiative.

D’après les institutions financières internationales, la malaria cause chaque année des pertes s’élevant à environ 10 milliards d’euros pour le produit intérieur brut (Pib) des pays d’Afrique sub-saharienne ; dans nombre de ces pays, la malaria représente 40% de la dépense sanitaire publique et la principale cause de mort parmi les enfants de moins de 5 ans. Les organisateurs de la semaine de mobilisation ont cependant souligné que plusieurs pays ont enregistré des résultats encourageants, comme le Rwanda, le Togo ou la Zambie, grâce à l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide : par le biais de cette technique de prévention, la mortalité infantile en Ethiopie a diminué de plus de 50%.

Misna 10/9/2008

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 794 / 814107

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License