missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

DIALOGUE & RENCONTRE - AOÛT 2016.

samedi 6 août 2016 par G.Verbist, mafr.

En mémoire du Père Jacques Hamel

Saint-Étienne-du-Rouvray (en Normandie)

Encore bouleversés par l’assassinat dans son église du Père Jacques Hamel, les fidèles – chrétiens et musulmans – ont tenu vendredi 29 juillet à partager un moment de fraternité en se rendant successivement à l’église Ste Thérèse et à la mosquée Yahia, distantes de quelques mètres.

Dédiées à la mémoire du Père Jacques, les messes ont été très fréquentées, le dimanche 31 juillet, dans de nombreuses villes françaises.

Des centaines de musulmans se sont mêlés aux fidèles catholiques en signe de solidarité.

Les religions face au terrorisme

  • Les événements tragiques qui se succèdent ces derniers mois sont-ils la faute de l’islam ?
  • Une guerre des religions est-elle à l’œuvre ?
  • Les représentants des cultes et de la laïcité en Belgique estiment qu’il faut plus que jamais se serrer les coudes.
    Ils appellent à garder la tête froide et à poursuivre le dialogue.

A - Mgr Leo Lemmens, évêque-auxiliaire :
« La stratégie de l’État islamique est toujours la même : créer dans la société occidentale une inimitié pour les musulmans, et ce avec l’objectif de nous diviser. »

B - Salah Echallaoui, président de l’Exécutif des musulmans :
« Le terrorisme devient de plus en plus aveugle, il utilise des méthodes aveugles… Il faut davantage de dialogue entre les différentes confessions religieuses. »

C - Philippe Markieviez, président du Consistoire israélite :
« Les terroristes ne respectent rien, ni les cultes, ni les enfants ! »

D - Jean De Brueker, Centre d’action laïque :
« Le mouvement amène désormais des personnes isolées à entrer en action . »

L’islam leur sert de couverture –

B « Le profil de ces jeunes (des gens de moins de 30 ans) qui commettent des attentats montre qu’ils viennent de la grand criminalité. Ils ne fréquentent pas les mosquées. »

Situation de ‘guerre’, voire de ‘guerre de religions’ ?

A « Pour avoir une guerre, il faut que des deux côtés, on la déclare. Je ne crois pas que ce soit le cas du côté des chrétiens même si, chez quelques-uns, il y a peut-être cette tentation… Un évêque français a rappelé que nos seules armes étaient la fraternité, la solidarité, l’amitié et le respect…
Personnellement, j’ai déjà affirmé qu’il fallait être heureux lorsqu’une mosquée était construite chez nous. »

Réforme ? ‘Un islam contemporain’

B « Il y a des réformes à faire, notamment pour le Conseil des théologiens... il faut le rendre beaucoup plus efficace et plus apte pour répondre au questionnement de la jeunesse... Il faut un outil moderne pour analyser les textes. Nous avons également besoin de théologiens qui connaissent les langues nationales... A moyen terme, l’objectif c’est de mettre en place des structures universitaires pour former nos cadres musulmans... »

« Le cours de citoyenneté (en Communauté française), c’est très bien, mais on a supprimé une heure de cours de religion à la rentrée(1 septembre) alors que c’était un espace où l’on pouvait apprendre à nos jeunes à dialoguer ensemble... Je crains que l’heure qui restera soit un peu courte. Parce que nous devons apprendre aux jeunes à critiquer leurs propres textes, leurs propres convictions. »

A « L’islam doit à la fois s’adapter à notre société, sortir du ghetto, mais notre société doit aussi s’habituer à l’islam. C’est une démarche mutuelle... aller à la rencontre des musulmans là où ils habitent... »

(Le Soir 30/07/16)
 
  G.Verbist, mafr.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 75 / 609320

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License