missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°17 Breuklijnen

Octobre - oktober 2008
samedi 18 octobre 2008 par J.V.

 LA CRISE FINANCIERE : NECESSITE DE CONTRÔLES

Le profit est une rémunération variable, incertaine mais espérée, du risque pris par le détenteur d’un capital investi. Le retour sur investissement mesure quant à lui le montant d’argent gagné ou perdu par rapport à la somme investie. Lorsque le capital était encore détenu par l’entrepreneur, propriétaire de son entreprise, un retour sur investissement de 3 à 6 % par an était considéré comme honorable. Aujourd’hui, un taux de 15, 20 voire 30% apparaît comme un minimum...

Cette croissance financière est construite sur l’écrasement des coûts salariaux et des dépenses sociales. Il suffit de voir, d’année en année, la part des revenus du travail diminuer dans le PIB. En Belgique, cette proportion a chuté de 57 % à 51 % depuis 1981. En réalité, la rentabilité à tout crin pèse sur toute l’économie et le capital est sans cesse poussé à rechercher sa valorisation dans des activités financières désincarnées de l’économie réelle. En 2005, celle-ci ne représentait plus que 2,2 % de la totalité des échanges monétaires à l’échelle planétaire !

II est temps que les gouvernements réintroduisent des règles, des contrôles, donc de la transparence et de la stabilité. Il leur revient aussi de favoriser d’autres modèles financiers au service de l’économie réelle, qui prennent en considération le temps, les impacts et la juste rémunération. Capital patient, investissement socialement responsable, modération actionnariale : les modèles ne manquent pas et les promoteurs de la finance solidaire se feront fort de le rappeler pour que ces concepts pionniers deviennent la norme.

www.financite.be/static/newsletters/59.html

(Caractères gras de notre rédaction)
$ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $

 EN BREF… IN’T KORT

  • Il y a trois candidats pour le Prix Sakharov 2008 du Parlement européen : le prêtre congolais Apollinaire Malu Malu, président de la commission électorale en RDC ; l’activiste chinois des droits humains, Hu Jia et l’ex-candidat à la présidence en Biélorussie, Alexander Kozulin. Le Parlement décernera le prix le 16 décembre à Strasbourg.
  • Volgens een rapport van Amnesty International, wordt de helft van de kindsoldaten die in de Congolese provincie Noord-Kivu worden bevrijd uit de handen van de strijdende milities, later weer ingelijfd. Erger nog : « Voor elke twee kindsoldaten die bevrijd worden, worden er vijf nieuwe ingelijfd ». Onlangs werden in de streek van Dungu (Ituri), na een aanval van de LRA van Joseph Kony 80 kinderen vermist…
  • Une nouvelle arme, le taser. Il s’agit d’un pistolet à impulsion électrique (PIE) qui envoie jusqu’à une distance de dix mètres une décharge de 50 000 volts, qui paralyse momentanément la personne touchée. Le Comité contre la torture de l’Onu assimile la « douleur aiguë » provoquée par la décharge électrique du taser à « une forme de torture ». Depuis l’an 2000, en France, quelque 4000 gendarmes et agents de la police nationale en sont équipés. Pour le ministère français de l’Intérieur , le PIE constitue « le juste milieu entre la matraque et l’arme à feu ». En septembre dernier, le gouvernement Fillon a élargi son accès aux 17000 policiers municipaux que compte la France.
La Libre Belgique du 15-10-2008

Une question : Combien de temps faudra-t-il pour que les brigands et autres gangsters en soient équipés ? L’expérience montre que la violence engendre la violence…


Compilateur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1051 / 892727

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License