missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°17 Breuklijnen

Octobre - oktober 2008
samedi 18 octobre 2008 par J.V.

 PEINE DE MORT – DOODSTRAF

PEINE DE MORT : JOURNÉE EUROPEENNE ET MONDIALE

« Je suis fière du rôle de chef de file de l’Europe dans les efforts internationaux engagés pour abolir la peine de mort. Bien que plus de la moitié des pays du monde l’aient abolie du droit et de la pratique, les chiffres concernant le recours à cette peine demeurent encore trop élevés. Je reconnais pleinement la triste condition des victimes de crimes violents, mais la peine capitale n’est pas la solution ; au contraire, elle sert seulement à aggraver la culture de la violence et la punition », affirme dans une note diffusée aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale et européenne contre la peine de mort, Benita Ferrero-Waldner, Commissaire européen pour les Relations externes. La note diffusée précise que jusqu’ici 137 pays dans leurs lois ou dans les faits ont déjà renoncé à la peine capitale, les dix derniers à partir de 2005 ; mais en 2007, 1252 personnes ont été tuées à cause du recours à la peine dans 24 pays tandis que 3347 ont été condamnés à mort dans 51 pays.

« 88% de toutes les exécutions connues – souligne le document de l’UE – ont eu lieu dans seulement cinq pays » (Etats-Unis, Pakistan, Arabie Saoudite, Iran et République populaire de Chine). Mais on estime qu’en Chine, le nombre d’exécutions a diminué d’au moins 30-40% en raison de la réforme adoptée en janvier 2007, qui prévoit que seule la Cour suprême peut condamner à mort et non plus les nombreuses magistratures locales. De plus, après l’adoption du moratoire le 18 décembre dernier par l’Assemblée générale de l’Onu, avec la contribution décisive de l’Europe et de nombreux pays africains, le Pakistan et Cuba ont transformé toutes les condamnations à mort en peines de prison à perpétuité. En revanche le comportement américain reste très décevant, en particulier de l’état du Texas, où, après une période d’apparente suspension ou réduction des peines capitales, plusieurs dizaines de condamnations à mort ont été exécutées et plusieurs centaines de condamnés attendent leur mise à mort.

La 62e Assemblée générale, en cours au Palais de Verre depuis le 23 septembre, a inscrit à l’agenda de ses travaux une nouvelle résolution pour proroger et renforcer certains aspects du moratoire qui sera discuté dans les prochaines semaines.

La Coalition internationale contre la peine de mort, fondée à Rome en mai 2002 et qui siège aujourd’hui à Paris, regroupe 75 organisations, gouvernements locaux, organisations non gouvernementales et syndicats du monde entier qui soutiennent la nouvelle résolution et espèrent que le vote de cette année puisse améliorer celui de 2007 : 104 en faveur, 54 contraires et 29 abstentions. « L’initiative de l’UE, à la tête du mouvement mondial contra la peine de mort – souligne le commissaire européen Ferrero-Waldner – demeure urgente et nécessaire ».

Misna, note placée le 10 octobre 2008
(Caractères gras de notre rédaction)

VATICAANSTAD
Het Vaticaan roept regeringen wereldwijd op tot de volledige afschaffing van de doodstraf. De oproep komt aan de vooravond van een mogelijke stemming over een nieuw moratorium op de doodstraf tijdens de algemene vergadering van de Verenigde Naties in New York.

Het Vaticaan sprak zich begin deze week uit tijdens een internationaal congres van ministers van Justitie in Rome dat werd georganiseerd door de rooms-katholieke lekenorganisatie Sint-Egidius. „De doodstraf gaat niet alleen hoe langer hoe meer in tegen de grote christelijke waarden, die ten grondslag liggen aan de universele mensenrechten, maar geeft ook blijk van zijn totale nutteloosheid,” zei kardinaal Renato Martino, hoofd van de pauselijke raad voor justitie en vrede, de hoogste kerkelijk ambtenaar op dit gebied.

Aartsbisschop Agostino Marchetto, tweede man van de pauselijke raad voor migranten en reizigers, zei dat „het Vaticaan met grote hoop en tevredenheid de internationale strijd volgt.” Hij onderstreepte dat iedere mens recht heeft op een nieuw begin, welke misdaad hij ook beging, en hij noemde het internationaal VN-moratorium op de doodstraf een belangrijke stap in de goede richting.

De oproep kwam niet onverwacht. Niet alleen omdat het Sint-Egidiuscongres als thema had ”Van moratorium tot afschaffing van de doodstraf”, maar vooral omdat de Rooms-Katholieke Kerk al sinds jaren actief pleit voor afschaffing van de doodstraf, die zij even zwaar aanrekent als abortus. Paus Johannes Paulus veroordeelde in zijn encycliek ”Evangelium vitae” uit 1995 de doodstraf zonder omwegen.

Rorate 2-10-08

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1104 / 934357

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License