missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
R.D. Congo

Bonnes nouvelles du Kivu

Band 1/4 2017 et OXFAM
mercredi 29 mars 2017 par Webmaster

Il était temps, non ? Enfin de bonnes nouvelles du Kivu. Grâce à l’exportation de leur café par l’intermédiaire du commerce équitable, les producteurs dans la région du Kivu font leurs premiers pas vers une relance économique dans leur région.

Qualité exceptionnelle

Oxfam Fairtrade achète le café vert à deux groupes de producteurs, Sopacdi et Muungano. Les deux sont implantés sur les hautes terres du Kivu. Le sol de cette région se prête parfaitement à la culture de café arabica exceptionnel.

Product manager Raf Vandenbruel : “Nous étions très surpris de la qualité lorsque nous avons reçu les premiers échantillons. La combinaison d’un sol volcanique jeune au bord du Lac Kivu et la haute altitude donne au café un goût complexe, énergique et intense. Un paquet du café Lake Kivu contient un mélange des meilleurs lots d’arabica lavé des deux producteurs, Sopacdi et Muungano. Le torréfacteur Rombouts a torréfié le café d’une manière traditionnelle. Le café est emballé directement après la torréfaction avec des techniques de pointe, afin de garder ses qualités aussi longtemps que possible.”

Aide structurelle

Le café du Kivu est renommé depuis des années. Mais à cause des conflits de guerre récents le secteur de café était moribond. Grâce à l’exportation du café à des conditions équitables, les habitants du Kivu se remettent petit à petit.

Les deux coopératives congolaises qui livrent ce café à Oxfam-Wereldwinkels, sont des organisations commençantes. Oxfam-Wereldwinkels et l’organisation de commerce équitable britannique Twin les soutiennent avec des conseils sur différents plans : renforcement de l’organisation, durabilité de la chaîne de production et de traitement, accès au marché, etc. Les deux groupes de producteurs ont un grand potentiel, mais aussi de grands défis et peu de capital. C’est pour ce genre de situations qu’Oxfam-Wereldwinkels a établi le fonds des Partenaires, approvisionné avec des dons et bénéfices des magasins du monde.

Grâce au Fonds des Partenaires et l’appui de la CTB, Agence belge de Développement, la coopérative Sopacdi a amorcé quatre pépinières de caféiers. Le besoin est grand, car la plupart des caféiers datent du temps colonial et ne donnent presque plus de cerises à cause de leur âge.


La coopérative Muungano a un grand besoin en capital pour une nouvelle installation d’épluchage et de lavage. L’installation actuelle date des années 1930 et est très lente. On perd beaucoup de cerises au sommet de la récolte, car l’installation n’arrive pas à traiter tout à temps. Sopacdi a déjà une nouvelle installation écologique. Elle fut installée au début de cette année, grâce au support de l’organisation de développement hollandaise ICCO.

Le visage du café Lake Kivu

Joséphine Semire Buzukanwa a 22 ans et est membre de Sopacdi, avec son mari. Elle a deux filles de 1 et 2 ans. Elle est contente que sa photo figure sur l’emballage du café Lake Kivu.

  • Cultiver du café, c’est mon travail et j’en suis fière. C’est bien marrant que ma photo se trouve sur un paquet si beau.

Ses yeux pétillents de joie. Joséphine est plus optimiste pour le futur depuis qu’elle est membre de Sopacdi :

  • La coopérative me paie un bon prix pour la récolte. La culture de café me rapporte plus que dans le temps. En plus je peux acheter de nouveaux caféiers pour pas cher.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 83 / 636274

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site R.D. Congo   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License