missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Réflexions pour le Carême 2018 : Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique 3

Signe du Royaume de Dieu dans le monde

Africa-Europe Faith and Justice Network (AEFJN) – Netzwerk Afrika Deutschland (NAD)
samedi 3 mars 2018 par Webmaster

[marron]« Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce ! » [/marron]
[mauve fonce](Evangile 3e Dimanche de Carême, Jn 2,13-25)[/mauve fonce]
[marron]« N’est-il pas écrit : Mon temple sera appelé une maison de prières pour toutes les nations ? [marron] »[/marron][/marron] [mauve fonce](Mc 11,17)[/mauve fonce]

Pour Israël, le temple était le centre religieux, économique et politique. Jésus veut libérer le temple du mélange de religion, des intérêts économiques et de la politique et lui redonner son sens original d’être une maison de la prières et un lieu de rencontre avec Dieu. Pour lui, ce temple renouvelé sera ouvert pas seulement pour Israël, mais pour tous les peuples qui, selon la vision du prophète Isaïe, monteront sur la montagne du Seigneur et marcheront vers la maison du Dieu de Jacob [mauve fonce](Is 2.3)[/mauve fonce].

Aujourd’hui, beaucoup sont déçus par la superficialité et le vide de la société de consommation.
Dans leur recherche d’une spiritualité, ils sont attirés par d’autres religions et des offres ésotériques. L’Église est estimée pour ses institutions sociales, mais elle n’est plus considérée comme une source de vie spirituelle. La liturgie et la prière apparaissent souvent comme une routine morte. Elle donne aussi l’impression d’un club fermé dans lequel ceux qui pensent et qui vivent autrement ne sont pas les bienvenus.

Les chrétiens confessent comme caractéristiques essentielles de l’Église qu’elle est sainte et catholique. Devenir saint veut dire faire de Dieu de nouveau le centre de la vie et de la communauté et de vivre de sa parole et de son esprit. Etre catholique veut dire, dans le sens original du mot, d’être orienté vers la totalité de la réalité, c’est-à-dire d’être ouvert pour des hommes d’autres cultures et religions et penser et agir au niveau mondial, universel, global.

  • Ce [brun clair]caractère d’universalité[/brun clair] qui brille sur le Peuple de Dieu est un don du Seigneur lui-même, grâce auquel l’Église catholique, efficacement et perpétuellement, tend à récapituler l’humanité entière avec tout ce qu’elle comporte de bien sous l’inspiration de son chef le Christ, dans l’unité de son Esprit. En vertu de [brun clair]cette catholicité[/brun clair], chacune des parties apporte aux autres et à toute l’Église, le bénéfice de ses propres dons, de sorte que le tout et chacune des parties s’accroît par un échange mutuel universel et par un effort commun vers une plénitude dans l’unité. [mauve fonce](Lumen Gentium 13)[/mauve fonce]
  • Le christianisme n’est pas un modèle culturel unique, mais tout en restant pleinement lui-même, dans l’absolue fidélité à l’annonce évangélique et à la tradition ecclésiale,[brun clair] il revêtira aussi le visage des innombrables cultures et des innombrables peuples[/brun clair] où il est accueilli et enraciné. Chez les divers peuples, qui expérimentent le don de Dieu selon leur propre culture, l’Église exprime sa catholicité authentique et montre [brun clair] la beauté de ce visage multiforme [/brun clair] [mauve fonce](Evangelii Gaudium 116)[/mauve fonce].
  • Il n’y a pas de plus grande liberté que de [brun clair]se laisser guider par l’Esprit[/brun clair], en renonçant à vouloir tout calculer et tout contrôler, et de permettre à l’Esprit de nous éclairer, de nous guider, de nous orienter, et de nous conduire là où il veut. Il sait bien ce dont nous avons besoin à chaque époque et à chaque instant [mauve fonce](Evangelii Gaudium 280)[/mauve fonce].

[bleu marine]Pour réfléchir[/bleu marine]

  • Qu’est-ce que je sens, quand je rencontre une personne d’autres cultures et religions ? Angoisse ? Intérêt ? Respect ?
  • Notre paroisse/communauté/famille est-elle ouverte pour des étrangers et des gens marginalisés, pour les problèmes de notre temps, pour des idées nouvelles ?
  • Quelle place ont les soucis de l’Eglise universelle et les souffrances de l’humanité dans notre prière personnelle et communautaire ?
[brun clair]Nous rendons grâce pour l’Église, sainte et catholique,
dans laquelle les peuples et leurs cultures se rencontrent
dans l’unité avec leur diversité..
[/brun clair]

AEFJN www.aefjn.org - NAD www.netzwerkafrika.de


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 166 / 1014727

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Croire aujourd’hui   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License