missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Algérie

Béatification à Oran
Réaction de la Presse algérienne.

dimanche 23 décembre 2018 par Webmaster

« Fraternité », « Vivre ensemble » et même « Communion » : la presse algérienne a salué sans réserve la célébration, samedi 8 décembre à Oran, de la béatification de Mgr Pierre Claverie et ses 18 compagnons (La Croix)

Communion

  • Le mot est repris également par le site Carrefour d’Algérie . « La cérémonie des hommages à titre posthume rendus à Oran à 19 personnalités de l’Église catholique d’Algérie assassinées lors de la tragédie noire aura donné lieu à une véritable communion entre chrétiens et musulmans d’Algérie. Qui le croyait ! », reconnaît B. Habib dans Cérémonie de béatification des dix-neuf religieux catholiques : Tous les regards sur Santa Cruz, qui voit là un « moment émouvant pour panser les blessures d’un passé douloureux ».

Accueil extrêmement positif

Un policier observe la cérémonie de béatification
(AFP - RYAD KRAMDI)
  Le risque était réel que cette première béatification célébrée dans un pays très majoritairement musulman, et surtout blessé par une décennie de violences atroces entre l’armée et les islamistes qui a sans doute causé la mort d’au moins 200 000 Algériens, soit mal comprise.

Amitié et fraternité

« Ces 19 religieux, dont les sept moines de Tibhirine, avaient un grand attachement pour l’Algérie. Certains d’entre eux avaient même la nationalité algérienne », rappelait de son côté le site Algérie Focus le jour même, saluant « une première en Algérie et dans tout le monde musulman ».

Droit à la liberté religieuse

Même le grand quotidien arabophone Echourouk , (n°6017 du 9 déc. 2018, p.3) le plus vendu en Algérie, a ouvert ses pages aux béatifications, en publiant le message du pape dans son intégralité, ainsi que celui du ministre français des affaires étrangères.

Traditionnellement plus proche des milieux conservateurs, le journal relève qu’« entre les défenseurs de la liberté de la religion et les dénonciateurs des rituels chrétiens », les premiers l’ont largement emporté sur Facebook

Interrogé, l’un des coordinateurs du syndicat des imams rappelle que « le droit à la liberté religieuse est toléré, sans aucune restriction ».


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 69 / 807530

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Algérie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License