missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Afrique du Sud

VOEUX D’AFRIQUE DU SUD

Nuntiuncula 711 Février 2019
mardi 26 février 2019 par Webmaster

Chers amis,

Dans son message pour la Journée mondiale de la Paix 2019, le Pape François met l’accent sur la « bonne politique ». Un peu étrange parce que, à nos oreilles, la politique fait penser à des mensonges et à de la manipulation, quelque chose que nous devrions éviter et ignorer. Mais la « politique » à l’origine signifiait prendre soin du bien commun, créer l’harmonie et la paix entre les hommes et cela malgré les différences de culture, de race et de pays. « L’action politique, dit le Pape François, est l’une des expressions les plus nobles de l’amour du prochain et inclut notre préoccupation pour l’avenir de notre planète Terre, pour les jeunes et les plus petits d’entre nous, dans leur soif d’accomplissement. » C’est vraiment à contre-courant. Merci, Pape François.

La Journée des malades et de ceux qui s’occupent d’eux, cette année, dans notre diocèse de Bethléem mais aussi dans le monde entier, a pour thème « Pourquoi le monde est-il si malade ? » montre qu’il ne s’agit pas seulement des êtres humains mais de la société entière, y compris la nature (changement climatique). C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles le phénomène des migrations et des réfugiés - qui a toujours existé – est devenu dramatique. La raison fondamentale – ce n’est pas seulement mon opinion personnelle, mais aussi celle de François, notre Pape actuel - prend la forme d’une avidité et d’une poursuite effrénée du confort, d’un manque de souci pour le bien-être des autres et même pour le nôtre. Soit nous sommes gouvernés par un esprit d’amour et de respect les uns pour les autres et pour la création en tant qu’œuvre de Dieu, provenant de Dieu, soit nous sommes gouvernés par un esprit d’autosatisfaction qui s’appuie sur la loi du plus fort au détriment du plus faible. Ceci est souvent exprimé dans des slogans tels que « Je veux tout pour moi et je le veux maintenant » et la loi du « jamais assez ».

Que puis-je vous souhaiter ? Que le Christ soit le centre de votre vie, et que vous soyez toujours prêt à apprendre et à vous détourner des routes qui conduisent à la mort : les nôtres, celles des autres et celles de la nature. Pour que nous soyons tous une nouvelle création, en nous renouvelant, conduits par l’Esprit Saint, à l’exemple de Marie, notre Mère céleste.

  +Jan De Groef, M.Afr.
Évêque du diocèse de Bethléem, Afrique du Sud

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 36 / 806588

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Afrique du Sud   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License