missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Le Père Jack Thora

lundi 17 mai 2021 par Webmaster2

[bleu marine]Le 13 mai, à l’hôpital de Glasgow, notre confrère
[bleu]Jack Thora[/bleu] est décédé paisiblement. Le vendredi 7 mai Jack était, comme à son habitude, sorti après le petit déjeuner pour fumer sa pipe et il était tombé. Il fut conduit à l’hôpital à Glasgow, où l’on diagnostiqua une sérieuse affection des poumons et on le mit sous oxygène. Mais c’était en vain…[/bleu marine]


Le Père Jack Thora

Jaak est né à Bree au Limbourg le 29 septembre 1927. Son père était fabricant de cigare ; sa mère était anglaise, converti au catholicisme en 1919. Ils avaient trois enfants, trois garçons. Jaak suivit les humanités anciennes chez les Salésiens du collège Don Bosco à Hechtel. Il était un fervent scout et très sportif. En septembre 1945 il entra chez les Pères Blancs à Boechout. Jaak était un jeune homme plein d’énergie, entreprenant, équilibré ; il avait une forte volonté et l’on pouvait compter sur lui. Ce n’était pas un grand intellectuel, mais il disposait d’un énorme bon sens pratique. Il était dur à la tâche et se dépensait au travail manuel. Il était fort consciencieux, agréable en communauté, modeste, un peu timide même, cordial.

Ayant accompli son « service militaire » en suivant pendant six mois des cours à l’université de Louvain, Jaak – qui écrira bientôt son prénom à l’anglaise – peut enfin, le 8 avril 1953, partir pour l’Uganda, où il est nommé à Butiti. Cette même année son père meurt et toute sa famille quitte la Belgique pour s’installer à Rochdale, près de Manchester, d’où sa maman est originaire. Depuis lors Jack fait de fait partie de la British Province (bien que son transfert officiel se fera encore attendre longtemps, jusqu’en 1975 !). En septembre 1956 on l’envoie à Londres pour des études de pédagogie. A son retour il est nommé directeur du collège à Ibanda (diocèse de Mbarara), où il restera treize ans. Suit alors à peine une année à Bubangizi, et en avril 1972il est nommé econome diocésain. Entretemps il est également devenu conseiller régional. En juin 1976il devient régional de l’Uganda et accomplira deux mandats. Début juillet 1982, Jack devient économe général au généralat à Rome. Six ans plus tard – nous sommes alors en décembre 1988 – il passe quelques mois dans le diocèse de Hoima, pour retourner en mars 1989 à Ibanda, cette fois-ci à la paroisse. C’est là qu’il est en avril 1991 victime avec ses confrères d’un vol violent, qui coûtera la vie au père Alexandre You. En 1992 il est vicaire à Kasese et redevient conseiller régional. Il y reste jusqu’à son retour définitif en Grande-Bretagne en 1997.


La Père Jack Thora

Il est immédiatement nommé assistant de l’économe provincial à Londres. En mars 1998 il devient économe provincial et un an plus tard conseiller. Il accomplira ces tâches jusqu’au début juin 2001. Il devient alors économe de la communauté de Sutton Coldfield. Deux ans plus tard on a encore une fois besoin de lui à Londres, comme économe local et assistant de l’économe provincial. Six ans plus tard, il lui est enfin permis de jouir de sa pension et de retourner à Sutton Coldfield. En décembre 2016 il reçoit ce qui sera sa dernière nomination et il s’installe à Rutherglen. En avril dernier, les médecins le déclarent aveugle…

Jef Vleugels

[bleu]Les funérailles se dérouleront le lundi 26 mai à Rutherglen.[/bleu]


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 65 / 1006796

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos défunts   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License