missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Gestion des abus : le pape refuse la démission du cardinal Marx

vendredi 11 juin 2021 par Webmaster2

[bleu marine]Le pape François refuse la démission que lui avait présentée le cardinal allemand Reinhard Marx pour assumer sa responsabilité dans la gestion des abus sexuels ». Mais il salue sa démarche : « Tout évêque de l’Eglise doit l’assumer et se demander : Que dois-je faire face à cette catastrophe ? » écrit-il dans une longue lettre à l’archevêque de Munich et Freising, datée de ce 10 juin 2021.[/bleu marine]

« Je suis d’accord avec toi, admet le pape, lorsque tu décris la triste histoire des abus sexuels et la façon dont l’Eglise l’a affrontée jusqu’à encore récemment comme une catastrophe. Se rendre compte de cette hypocrisie dans notre façon de vivre la foi est une grâce, un premier pas que nous devons faire. »

« Nous devons assumer l’histoire, aussi bien personnellement que comme communauté. Nous ne pouvons pas rester indifférents face à ce crime », insiste-t-il : « Le silence, les omissions, le poids du prestige des institutions, conduisent seulement à l’échec personnel et historique. »

Pour le pape argentin, « il est urgent d’“exposer“ cette réalité des abus et la manière dont l’Église a procédé » : « Ni les sondages ni le pouvoir des institutions ne nous sauveront. Le prestige de notre Église, qui tend à cacher ses péchés, ne nous sauvera pas ; le pouvoir de l’argent ou l’opinion des médias (desquels nous sommes souvent trop dépendants) ne nous sauveront pas. Nous nous sauverons en ouvrant la porte à Celui qui peut le faire et en confessant notre nudité : ‘j’ai péché’, ‘nous avons péché’… et en pleurant. »

Le cardinal Marx, 63 ans, est membre du “Conseil des cardinaux“ créé par le pape en 2013 pour l’aider dans la réforme de la Curie romaine. Il est aussi coordinateur du Conseil pour l’économie du Saint-Siège. Il a été président de la Commission des Episcopats de l’Union européenne (Comece) et de la Conférence épiscopale d’Allemagne. Le 4 juin dernier, il avait rendue publique sa demande de démission, pointant du doigt dans l’Eglise « des erreurs personnelles », des « échecs administratifs », mais aussi « une défaillance institutionnelle et systémique ».


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 24 / 1006786

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Croire aujourd’hui   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License