missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Nuntiuncula N°265 Mars-Avril 2009

Ordination épiscopale de notre confrère
Jan DE GROEF

jeudi 30 avril 2009 par André-L. Simonart

EDITORIAL

Chers confrères,

Avec Fons Vanden Boer j’ai eu le privilège de vous représenter tous à l’ordination épiscopale de notre confrère Jan De Groef le 28 mars dernier, à Bethlehem en Afrique du Sud. Même si vous avez tous vu les photos sur le site de la Société, je tiens à vous en dire quelques mots car cet événement marque non seulement l’histoire du diocèse de Bethlehem mais aussi notre histoire à nous, les Pères Blancs.

JPEG - 16.4 ko

Fons et moi sommes arrivés à Bethlehem le soir avant l’ordination. Nous avons été très gentiment accueillis. Après une cérémonie à la chapelle nous avons rencontré le soir même les confrères présents ainsi que plusieurs évêques et prêtres. Nous étions logés à l’évêché – en fait une maison tout à fait ordinaire, une parmi d’autres - avec Gérard Chabanon, un abbé du diocèse de Gand et l’ancien prélat de Grimbergen, qui avait tenu à être présent pour, disait-il, représenter la famille que Mgr Jan n’a plus.

Pour le petit déjeuner Louis Blondel, le provincial, s’est joint à nous. Mgr Jan, avec cette qualité de présence aux personnes qui le caractérise, était jovial et détendu. Il nous a même rappelé quelque blague à propos d’évêques.

L’ordination a eu lieu dans le centre pastoral du diocèse. Nous étions tous sous une grande et très haute tente. Ainsi nous n’avons pas trop senti la chaleur. D’ailleurs avant l’offertoire nous avons tous reçu une bouteille d’eau. Les chants, avec ce quelque chose qui rappelle peut-être les Negro Spirituals et avec la chorale chantant à quatre voix, créaient une atmosphère emplie d’une certaine solennité et ferveur qui facilitaient la dévotion.

Mgr Jan fut ordonné par l’archevêque de Bloem-fontein, Mgr Jabulani, assisté du nonce apostolique, Mgr James Green et l’évêque émérite de Bethlehem, Mgr Hubert Bucher, qui visiblement était fort heureux.

La première lecture était lue en sotho et la deuxième en zoulou tandis que l’Évangile était en anglais. Mgr Jabulani a prêché en anglais, tandis que toute la cérémonie d’ordination était en sotho.

Prenant la parole en fin de cérémonie Mgr Jan a parlé en sotho et en zoulou. Il était frappant de voir combien Mgr Jan était fort à son aise tout au long de la longue cérémonie.

Il ne m’a semblé ému vraiment qu’une seule fois : ce fut lorsque, immédiatement après l’ordination proprement dite, il a fait le tour de la tente pour saluer l’assemblée qui joyeuse et heureuse l’acclamait.

En fin de cérémonie à trois reprises les intervenants ont mis en avant deux qualités de Mgr Jan que je lui reconnais fort bien : une proximité aux petits et un contact singulier avec eux d’une part et d’autre part un homme de prière, de fortes convictions de foi. Mgr Jan lui-même n’a pas oublié de parler de l’influence dans sa vie du mouvement Focolare. Il a aussi dit être heureux que le diocèse avait un centre marial.

Plusieurs d’entre vous, mes confrères ici au pays, ont été surpris qu’un missionnaire européen soit encore de nos jours nommé évêque dans un pays d’Afrique. J’ai appris que l’intention première était bien de nommer évêque un fils de ce pays d’Afrique, mais devant le retrait de certains d’entre eux le choix tomba sur notre confrère.

Nous souhaitons à Mgr Jan un fructueux apostolat et nous attendons de le revoir ici au pays pour à notre tour le fêter.

André-L. Simonart

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 320 / 646750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Afrique du Sud   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License