missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Islam

Aïd el Fitr

Fête de la rupture du jeûne
mardi 9 octobre 2007 par Webmaster

Le mois de Ramadan se termine par la fête de la rupture du jeûne (Aïd el Fitr), dite communément la « petite fête » (Aïd es-Seghir) au
Magnreb, « fête du sucre » (Cheker Bayrame) en Turquie ou « korité » en Afrique de l’Ouest.

Comment se prépare l’Aïd dans les pays musulmans ?

L’Aïd El Fitr est de loin la fête la plus populaire de l’Islam.

Elle est précédée, la nuit du 26 au 27 Ramadan, par Lailat al qadr, « la nuit du destin » : célébration de la révélation du Coran à Mohammed.

C’est une « nuit bénie », une nuit de grande ferveur religieuse que les musulmans pieux passent à la mosquée en psalmodiant le texte coranique.

Vous verrez aussi qu’en cette période de l’année un vent de solidarité souffle sur le monde musulman.

- Au Maghreb, par exemple, voisins, cousins et amis, se réunissent pour mettre la main à la pâte et préparer des gâteaux ! Enfants et maris aident aux préparatifs en amenant les immenses plateaux remplis de pâtisseries orientales dans les grandes boulangeries de quartier qui louent leurs fours. Par ailleurs, les hommes sont chargés de faire les courses (amande, miel, farine pistache...) et supervisent les opérations entre deux parties de dominos sur le trottoir de l’épicier du quartier !

- En Afrique Occidentale, au Burkina Faso par exemple, où vivent en paix les 40% de musulmans que compte la population avec les 20% de chrétiens et les 40% de religion traditionnelle, les musulmans envoient des plats de nourriture aux familles amies, chrétiennes ou autres, et celles-ci viennent les saluer pour leur souhaiter « Bonne Fête ».

Les enfants musulmans se promènent tout l’après-midi, visitent d’autres familles, de toute religion, chantent une petite chanson et reçoivent quelques sous ou friandises.

L’Evêque du lieu écrit une lettre de félicitations et, avec une délégation, va la remettre au grand Imam.

La fête commence par des prières en commun tôt le matin à la mosquée. Elle sont suivies par un sermon prononcé par l’Imam.

Puis après cette longue période de jeûne, c’est l’occasion de faire des repas plus abondants, en famille, de visiter les siens pour leur présenter ses vœux.

C’est aussi la fête des enfants qui arborent des habits neufs et à qui l’on offre des cadeaux.

Toute la vie sociale se colore alors de gaieté et de joie.

Il est aussi du devoir religieux de tout musulman de penser à la part du pauvre en aumône (Zakat) et en nourriture.

Voir aussi l’article Le Calendrier, la Lune et les Fêtes

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2407 / 647121

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License