missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°6 Breuklijnen

Publication bilingue
jeudi 18 octobre 2007 par J.V.

Octobre-Oktober 2007

TANT DE SIGNES

D’ESPOIR…

STEUN AAN DE BIRMAANSE DEMOCRATEN – ACTION BIRMANIE

Jullie kregen via Internet een uitnodiging om te schrijven naar Minister De Gucht en de Ambassadeurs van China en India in Brussel. Op dat moment was er nog geen gelijkaardig initiatief van Vlaamse zijde. Het was een initiatief van Action Birmanie, een Belgische Franstalige organisatie.

Samedi 29 septembre, nous étions plus de 1500 à la Place de la Liberté à Bruxelles, rebaptisée temporairement ‘Place des Démocrates Birmans’. Pietro Pizzutti a lu un texte émouvant d’Aung San Suu Kyi, appelant chacun à faire sa part de travail. Des présidents de parti et des élus représentants 6 partis étaient présents samedi et ont soutenu les trois revendications politiques que nous adressons à Messieurs De Gucht et Verhofstadt. Nous leur avons en effet demandé d’utiliser notre liberté pour promouvoir celle des Birmans.

Depuis lors, la répression à Rangoon est totale. En trois jours, les militaires ont arrêté un mouvement de plusieurs centaines de milliers de citoyens, étudiants et moines. Plus de quatre mille personnes auraient été arrêtées. Une dizaine de monastères sont complètement vides. On parle de massacres de centaines de personnes alors que des images de corps morts de bonzes jetés dans les rivières de la jungle circulent sur Internet. Les Birmans n’ont cependant pas perdu tout espoir. Ils comptent sur les divisions de la junte militaire et sur les pressions étrangères. Ils comptent donc sur NOUS. Pourtant, rien n’a encore véritablement bougé à l’ONU, malgré le rapport négatif de l’envoyé spécial, le diplomate nigérian Ibrahim Gambari. Au niveau européen, les réactions sont beaucoup trop faibles. En Belgique, il n’y a eu aucune réaction gouvernementale pour appeler à des sanctions économiques européennes et à une nouvelle résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU. Le plus grand blocage reste l’opposition de la Chine, qui soutient la junte militaire.

Maintenant que les Birmans ne peuvent plus manifester, c’est à nous de prendre le relais.

SRI LANKA : Les moines sri lankais solidaires avec les manifestants du Myanmar.

Il n’est guère habituel de voir un groupe de moines psalmodier les écritures sacrées du Bouddhisme près du complexe des Nations Unies à Colombo, la capitale du Sri Lanka ; pourtant, 100 moines venus du Myanmar, du Sri Lanka, du Cambodge, de Thaïlande et du Bangladesh s’étaient bel et bien rassemblés près de l’édifice pour soutenir les manifestations pro-démocratiques au Myanmar. Ils sollicitèrent une intervention plus ferme des Nations Unies au Myanmar et appelèrent à la fin des violences perpétrées par la junte à l’encontre des manifestants. (Irin, 1-5 octobre)

TCHAD : Accord de paix entre le gouvernement et les rebelles

Les pourparlers de paix arbitrés par la Libye à Tripoli ont abouti à un accord provisoire entre le gouvernement tchadien et plusieurs groupes rebelles armés, ont déclaré plusieurs hauts responsables depuis la capitale tchadienne. . (Irin, 1-5 octobre)

Strijder voor de paria’s van India

(uit een artikel van Lodewijk Born)

Stront opruimen, met de blote handen. Of straatvegen tegen een hongerloon. Dat is het werk dat miljoenen dalits in India dagelijks moeten doen. Priester-advoctaat Lourdunathan Yesumarian strijd voor de rechten van dalits. "In mijn geloof vind ik de inspiratie om door te vechten." Dalits, kastenlozen, paria’s, de onaanraakbaren, dat stempel hebben 250 miljoen mensen in India. "Het gaat om meer dan een vijfde van de bevolking van meer dan een miljard mensen". Vanaf hun geboorte zijn ze veroordeeld tot een bestaan in de marge van de samenleving. ,,Ze leven letterlijk apart, zijn rechtenloos”, vertelt pater Yesumarian. Hij was afgelopen week te gast in Nederland op uitnodiging van Missio. Hij is zelf een dalit en weigert zich neer te leggen bij het 5000 jaar oude kastensysteem in zijn land. "We mochten niet zelf uit de waterput drinken. Kastenmensen moeten het voor je pakken en in de kom van je hand gieten.” Het kastenstelsel stelt namelijk dat wanneer dalits iets aanraken dat vervuild, onrein wordt. Daarom ook de benaming ‘onaanraakbaren’.

Als 18-jarige ging hij alsnog naar het priesterseminarie bij de Jezuïeten. In 1986 haalde hij zijn rechtenbul en drie jaar later werd hij priester gewijd. Beide studies gaven hem inzicht hoe het systeem van "apartheid" in zijn land werkt. De pater gebruikt dat woord bewust. ,,Het is de laatste vorm van apartheid ter wereld en erger dan het systeem in Zuid-Afrika. Dalits worden fysiek gescheiden van de rest van de bevolking. Er zijn aparte begraafplaatsen voor dalits, aparte winkels en restaurants…

Yesumarian besloot dat hij als priester in actie moest komen. Als advocaat slaagde hij er in om maar liefst 1500 stukken grond terug te krijgen voor dalit-families. Hij beroept zich daarbij op een Britse wet uit 1882, waarbij de Britten grondrechten toekenden aan de dalits. Die wet geldt nog steeds. "Geen land en onaanraakbaarheid hebben direct met elkaar te maken. Land geeft identiteit, geeft verworteling. Onafhankelijkheid kan alleen door landeigendom bereikt worden. India is immers primair een agrarisch land. Alleen zo kunnen mensen een bestaan opbouwen."

Hij heeft in het Zuid-Indiaase Chengalpattu, vlakbij Madras, het Dalit Mensenrechten Centrum opgezet. De priester organiseert regelmatig protestmarsen. Onlangs deden aan een demonstratie 30.000 mensen mee.

Yesumarian is christen en zelfs in zijn eigen kerk wordt het kastenstelsel in stand gehouden. "In India zijn 25 miljoen christen die lid zijn van de Rooms-Katholieke Kerk. 20 miljoen zijn dalit. Het is pijnlijk dat ook in de kerk het onderscheid tussen dalits en niet-dalit wordt gemaakt." Zo zitten dalits op aparte plaatsen in de kerk, hebben ze eigen begraafplaatsen en worden ze ook amper toegelaten tot de ambten. "Van de 160 Indiase bisschoppen in de R.-K. Kerk zijn er acht dalit"

De pater voert de strijd tevens binnen zijn eigen kerk, ook al maakt hem dat niet populair. Toen de bisschoppen op Ad Limina-bezoek waren bij de vorige paus Johannes Paulus II, las die hen de les en zei dat de bisschoppen ‘met alle middelen die ze hadden het kastensysteem moesten uitbannen’. "Ik kreeg de letterlijke tekst van die toespraak in mijn handen en heb die 40.000 keer afgedrukt en verspreid. Dat vonden ze niet leuk.”

Yesumarian is al verscheidene keren door de politie opgepakt.

Vanuit zijn mensenrechtencentrum geeft hij cursussen en traint hij met name vrouwen om voor hun rechten op te komen. Daarmee wil hij het basisgevoel van trots bij de dalits herstellen. Ook geeft hij een krant uit waarin hij verhalen over het geweld tegen de paria’s publiceert.

Het christelijk geloof is voor hem persoonlijk de inspiratie. ,,Het bevrijdende evangelie van Jezus is heel erg krachtig. Daardoor krijgen mensen een nieuwe toekomst. Mensen zeggen wel eens tegen mij : ‘Waarom doe je dit ? Het helpt toch niet. We kunnen niks aan ons leven veranderen. Het goede komt je pas ten deel in een volgend leven. Verzet is letterlijk zonde van je tijd. "Dat is een leugen.” Zijn bevrijdingsmissie heeft hem zelf ook bevrijd en daarom geeft hij niet op. "We lopen niet alleen in deze strijd, Jezus marcheert voorop met ons." (Rorate, RK-nieuws)

Gaza : DES ACTIVISTES ISRAELIENS "CONTRE LES PUNITIONS COLLECTIVES"

(Misna 24/09/2007)

Sept associations de défense des droits de l’Homme israéliennes ont jugé, dans un communiqué commun, que la décision d’Israël de considérer Gaza "une entité hostile" donnerait lieu à "un punition collective de la population". Pour ces défenseurs, la mesure prise par le conseil restreint des ministres israéliens est "contraire aux lois internationales qui prescrivent la distinction entre les combattants et les civils". Les associations en question mettent en garde contre les conséquences d’une telle mesure, malgré les affirmations de l’État hébreu disant être attentif aux aspects humanitaires, en soutenant qu’il ne s’agit que d’affirmations "trompeuses" dans la mesure où les coupures de courant prévues auront automatiquement des incidences sur les hôpitaux et autres structures sanitaires où sont soignés des civils. D’après les signataires du communiqué conjoint, l’affirmation des autorités israéliennes de ne pas couper l’eau aux habitants n’est que "de la poudre aux yeux" puisque en l’absence d’alimentation en énergie électrique, les stations de pompage ne pourront pas fonctionner et l’évacuation des eaux usées deviendra problématique dans une ville où des conduits sont déjà défectueux. Al-Adala (’la justice’), le centre légal de la défense des droits de la minorité palestinienne en Israël a, pour sa part, demandé, dans une lettre au conseiller juridique du gouvernement, de revenir sur la décision et dans le cas contraire saisira la Cour suprême israélienne.

Nations Unies : Déclaration des droits des indigènes adoptée

Les Nations Unies ont adapté le 13 septembre une Déclaration sur les droits des peuples autochtones. La déclaration, qui n’a pas force de loi, a été approuvée malgré l’opposition de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Canada et des Etats-Unis. Elle reconnaît le droit des indigènes à l’autodétermination, fixe pour eux les droits de l’homme et stipule que les ethnies et les groupes aborigènes ont le droit "à la reconnaissance, au respect et à l’application des traités" passées avec les Etats ou leurs successeurs (AFP in La Libre Belgique 15-16 septembre 2007)

LA COUR PENALE INTERNATIONALE :

La Cour Pénale Internationale a indiqué qu’elle espérait entamer mi-février 2008 le procès contre l’ex-chef milicien du Congo-Kinshasa, Thomas Lubanga pour enrôlement forcé d’enfants, premier procès devant cette cour.

CAMBODGE :

Nuon Chea, le plus haut dignitaire khmer rouge après Pol Pot, arrêté.

Il rejoint donc en prison l’ancien directeur de la tristement célèbre prison de Tuol Sleng, Kaing Guekek Eav, surnommé "Douch". D’autres arrestations auront lieu. Le procès ne devrait pas débuter avant l’an prochain.

LE GENOCIDE DES ARMENIENS

Une Commission du Congrès américain a reconnu le génocide des Arméniens, malgré les avertissements du président Bush que cela causerait un tort considérable "à nos relations avec un allié crucial au sein de l’Otan et dans la guerre mondiale contre le terrorisme".

Comme si une paix durable pouvait se construire sur le mensonge !


UN PEU D’ECOLOGIE…

UN NOBEL POUR SAUVER LA PLANETE

L’ancien vice-président américain Al Gore et le Groupe d’experts de l’Onu sur le climat (Giec) ont reçu le prix Nobel de la Paix 2007 pour leur combat contre l’accroissement de l’effet de serre.

SEMAINE DU COMMERCE EQUITABLE : 14 – 21 octobre

La semaine du commerce équitable est une initiative de la Coopération Technique Belgique et du Centre Fair Trade qui regroupe les principaux acteurs du commerce équitable en Belgique : Oxfam-Magasins du monde - Oxfam-Wereldwinkels – Fair Trade Organisatie - Miel Maya - Citizen Dream - Max Havelaar.

L’objectif général de la semaine du commerce équitable est de promouvoir le concept du commerce équitable auprès du grand public. Oxfam-Magasins du monde a la volonté de faire entendre lors de cette semaine du commerce équitable son approche spécifique parmi les autres formes de commerce équitable.

Profitez-en pour rendre visite à un des magasin dans les environs …

DOORDENKERTJE

"Waarom een auto kopen om je ergens te begeven ? Als je trek hebt in een glas melk, koop je toch ook geen koe ?" (David Van Kerstenen)

DE NOUVELLES GRAINES POUR COMBATTRE LA FAIM

Le Kenya a officiellement lancé sur le marché de nouvelles variétés de graines particulièrement résistantes aux maladies et à la sécheresse. Ces nouvelles variétés de maïs, de froment et de canne à sucre ont été développées par l’institut de recherche pour l’agriculture. Le gouvernement kényan entend exporter ces graines en Ouganda, en Tanzanie, au Soudan et en RDC. (Misna 4/9/07)

PRIVATISER L’EAU ?

Justice et Paix et Entraide et Fraternité vous annoncent la parution de la publication « Privatiser l’eau, recette à tout prix »

Quelle gestion de l’eau permettrait de garantir son accès à toutes et tous ? Quel est le rôle que peuvent jouer les différents acteurs : usagers (citoyens), fournisseurs, États, société civile ?

En suivi de leur campagne sur le droit à l’eau, Justice et Paix et Entraide et Fraternité vous proposent ce dossier qui tient compte des apports de différents acteurs impliqués dans la gestion de l’eau. La rencontre avec la Société Wallonne des Eaux, la Banque européenne d’investissement, le Transnational Institute, Suez, la Banque Mondiale et la DG Développement de la Commission européenne avait pour but de confronter le travail réalisé par Justice et Paix et Entraide et Fraternité, à d’autres regards et opinions et d’ainsi enrichir et élargir cette question de la gestion de l’eau.

Dossier à commander auprès de Justice et Paix au prix de 4 Euros + frais de port
Courriel : www.info@justicepaix.be
Tél. : 02/ 738.08.01

INTERESSANTE PUBLICATIES en vlot geschreven…

  • "Zorg voor de Schepping. Inspiratieboek voor eco-spiritualiteit". Een publicatie van het Netwerk Rechtvaardigheid &Vrede, 2007, 112 bladzijden, mooi geïllustreerd. Bestellen kan bij Netwerk R&V, Huidevettersstraat 165, 1000 Brussel. Prijs : 10 euro.
  • Jill Peeters, "Onze planeet wordt heet ! Global warming bij ons", Het Bronzen Huis, Antwerpen, 2007, 224 blz. De lezer vindt er antwoord op alle vragen over de klimaatverandering. Rijkelijk geïllustreerd met foto’s en tekeningen, en vol praktische toepassingen.

CRIS D’ALARME…

RDC : Combattre les violences sexuelles à l’égard des femmes dans le Sud-Kivu

La communauté internationale doit prendre des mesures d’urgence pour mettre fin à la généralisation des violences sexuelles dans la région orientale de la République démocratique du Congo (RDC) déchirée par la guerre, a prévenu Stephen Lewis, ancien envoyé spécial des Nations Unies pour le VIH/Sida en Afrique "Nulle part ailleurs la situation n’est aussi grave que dans l’est de la RDC", a déploré M. Lewis, et "Malgré la gravité de la situation, la communauté internationale ne semble pas très disposée à agir". (IRIN 17-21 sept. 2007)

CÔTE D’IVOIRE : De nombreuses victimes des déchets toxiques pourraient ne pas être indemnisées

Parce qu’elles ont été soignées dans des centres de santé non agréés par le gouvernement, des milliers de personnes empoisonnées par des déchets toxiques illégalement déversés en Côte d’Ivoire en août 2006 risquent de ne recevoir aucune indemnisation, selon un chercheur, qui a étudié les cas des victimes ; et ce malgré les 198 millions de dollars versés à l’Etat par les responsables dans le cadre d’un règlement à l’amiable. IRIN n° 378 du 17-21 sept. 2007

Les citoyens européens doivent savoir !

Il y a tout juste deux ans (le 5 août 2005), j’écrivais un article intitulé : "Les corrompus, le corrupteur" (lire... ).

Aujourd’hui, ce qui se passait dans l’ombre est maintenant manifeste !

La Commission européenne, qui a toujours prétendu que le FED (Fonds européen de Développement) n’était pas lié à la signature des APE (Accord de Partenariat Economique), vient de menacer explicitement les pays ACP (les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) de la région Pacifique de leur couper le FED s’ils ne signent pas l’APE avant le 31 décembre 2007. C’est à dire que si les pays du Pacifique ne signent pas l’Accord de Partenariat Economique dans la forme et à la date proposée par la Commission Européenne, la part du 10° FED qui a été attribuée au Pacifique et annoncée solennellement par le commissaire européen Louis Michel sera amputée de 48 % (excusez du peu !).

(Sources : un courrier électronique du député Francesco Affinito (Deputy Heat of the Pacific Unit, DG DEV, Brussels, 29/07/07) et un article de Islands Business PACP trade ministers reject EU’s push to link development aid to EPA ).

En clair, cela veut dire que l’Union Européenne qui annonce à toutes les occasions qu’elle va augmenter son aide au développement, menace de la réduire de moitié si les pays ACP ne signent pas avant la fin de l’année les Accords de Partenariat Economique (qui sont des accords de libre-échange).

Pourtant, il y a quelques mois, nous étions une trentaine à l’ambassade de la Commission européenne de Ouagadougou. Nous étions invités pour échanger avec les représentants de la Commission européenne venus poursuivre les négociations en vue d’un Accord de Partenariat Economique avec la CEDEAO (les pays de l’Afrique de l’Ouest). Au cours de cette réunion j’ai demandé que les gouvernements des Etats européens déclarent solennellement que les APE et le FED n’étaient pas liés. Il n’y a pas eu de réponse à ma demande précise, mais il nous a été affirmé avec force qu’il n’y avait pas de lien entre les APE et le FED. Aujourd’hui, il apparaît que la Commission Européenne nous a menti !

Voilà comment se comporte la Commission Européenne vis à vis des pays ACP, parmi lesquels se trouvent les pays les plus pauvres du monde (comme le Burkina Faso et le Niger). L’Union Européenne parle de partenariat, mais ici il prend la forme de la menace et du mensonge !

Nous invitons tous les européens qui souhaitent que s’établissent de véritables partenariats entre l’Europe et les pays ACP à interpeller leurs gouvernements respectifs pour que le mandat de la Commission Européenne soit corrigé et respecte les pays ACP qui savent que la libéralisation du commerce ne peut pas, à elle seule, assurer leur développement.

Koudougou, le 5 août 2007
Maurice Oudet, M.Afr.Président du SEDELAN

Visitez le site </ www.abcburkina.net déjà référencé dans "Sites Web", "Nouveautés sur le Web", en haut de la page.

Nog doordenkertjes…

(ACAT)

  • als je nooit oorlog, gevangenis of foltering aan de lijve ondervonden hebt, ben je beter af dan 500 miljoen mensen op deze aarde…
  • als je een kerkdienst kan bezoeken zonder vrees voor arrestatie of foltering, ben je beter af dan 3 miljard mensen op de wereld…
  • als je voedsel in de koelkast hebt, kleding, een dak boven je hoofd en een plaats om te slapen, dan ben je beter af dan 75 % van de wereldbevolking…
  • als je geld op de bank hebt staan en wat in je geldbeugel of misschien in een oude sok, dan behoor je tot de top 8 % van de rijkste mensen ter wereld…

Compilateur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1137 / 1023150

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License