missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Islam

Le pèlerinage à La Mecque,
un pilier de l’Islam

Hajj
vendredi 26 octobre 2007 par G.Verbist, mafr.

-  Tout musulman qui en a les moyens doit se rendre au moins une fois dans sa vie à La Mecque.

  • Ce pèlerinage se fait pendant Dhu al-Hijja (celui du pèlerinage) qui commence en 2007 avec la nouvelle lune du 9 décembre. (voir Calendrier Hégirien).
  • Il commence le 7e jour du mois par un grand sermon de l’Imam de La Mecque. Le croyant, après avoir fait les ablutions rituelles et revêtu l’habit traditionnel blanc, récite des prières exprimant sa soumission à Dieu.
  • Ensuite il se rend près de la Ka’ba, le temple cubique qui se trouve au centre du sanctuaire. Il en fait sept fois le tour tout en récitant des prières de repentir et des demandes de protection de la part de Dieu.
  • Le pèlerin part ensuite pour parcourir sept fois le trajet entre Safa et Marwa, commémorant ainsi la fuite d’Agar et les pleurs d’Ismaël, tous deux renvoyés par Abraham, à la demande de Sara.
  • Le 9e jour du mois, le pèlerin se rend au Mont Arafa, à une vingtaine de kilomètres de La Mecque, où, se tenant debout devant Dieu, il demande et obtient le pardon de ses fautes.
  • Le 10e jour, c’est l’Aïd el Kabîr, le jour de la grande fête.
    Au retour d’Arafa, le pèlerin accomplit deux rites dans la vallée de Minâ
    - il lance des cailloux sur des stèles symbolisant le démon : désormais il n’a plus rien à craindre de lui ;
    - il sacrifie le mouton pour commémorer le sacrifice par Abraham de son fils Ismaël (et pas son fils Isaac comme dans la Bible). La viande est distribuée aux pauvres. Ce jour-là des avions chargés de viande de mouton s’envolent vers des populations pauvres de certains pays musulmans.
  • Le pèlerin revient ensuite à La Mecque et tourne sept fois autour de la Ka’ba marquant ainsi la fin du pèlerinage.

-  Le pèlerinage à La Mecque est l’occasion d’un profond renouveau dans la vie spirituelle du musulman qui y participe.

  • Il y vit une expérience de pardon de la part du Dieu miséricordieux et s’enracine plus encore dans le fondement de sa foi : l’unicité de Dieu.
  • Il fait aussi l’ expérience de la communauté musulmane, l’Umma, composée de croyants de tout pays et de toute condition sociale.
Lorsqu’il revient chez lui, il est considéré comme un homme purifié, ayant vécu une expérience de rencontre avec Dieu.
Il ajoute aussi à son nom le titre de Hâj (Pèlerin).

(Texte proposé par le Groupe Rencontre)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1415 / 609320

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License