missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°30 Breuklijnen

Décembre - December 2009
mercredi 23 décembre 2009 par J.V.

 TRAFICS D’ARMES – WAPENHANDEL

Parijs en London samen met Vaticaan tegen wapenhandel

De leider van de Franse diplomatie, Bernard Kouchner, en zijn Britse ambtsgenoot David Miliband willen nauw samenwerken met het Vaticaan om de wereldhandel van wapens te beperken. Dat meldde de Osservatore Romano dinsdag 10 november 2009.

De politici willen samen met de H. Stoel tot een verdrag op de wapenhandel komen. Dat moet de ongecontroleerde verspreiding van wapens tegengaan, aldus de ministers. Dit verdrag moet in 2012 tijdens een VN- conferentie uitgewerkt worden, stellen Kouchner en Miliband.

De ministers wijzen erop dat de nationale en regionale wetgevingen op de wapenhandel lacunes en helemaal geen cohesie vertonen, wat tot de ontwikkeling van de illegale wapenhandel heeft geleid. Volgens Kouchner en Miliband heeft de internationale gemeenschap de morele verplichting dit probleem wereldwijd aan te pakken. Zij stellen dat de godsdiensten daarin een belangrijke rol kunnen spelen.

’Wij hopen nauw te kunnen samenwerken met de H. Stoel met het oog op de totstandkoming van dit nieuwe verdrag’, aldus de ministers.

(Kerknet)

La présidence belge de l’Union européenne face à la lutte contre les trafics d’armes

La Belgique assurera la présidence de l’Union Européenne lors du deuxième semestre 2010. Parmi les matières à gérer figurera la lutte contre le commerce illicite des armements en général et contre la prolifération excessive des armes légères en particulier.

Cette lutte, difficile et complexe, est essentielle dans une double optique. D’une part, il existe un consensus croissant pour reconnaître qu’il y a beaucoup trop d’armements dans le monde. Il devient de plus en plus évident que dans le cadre de la sécurité internationale, l’usage de la force entraîne souvent davantage de problèmes qu’il n’en résout. D’autre part, il y a un lien reconnu entre développement et sécurité. La plupart des Etats impliqués dans les conflits, facilités par la grande disponibilité d’armes légères, sont les pays en développement, où la sécurité humaine n’est pas assurée. Ce sont les populations civiles qui en sont les premières victimes. Et les conséquences économiques et sociales sont désastreuses.

La réglementation des transferts d’armes et en particulier des armes légères est dès lors souhaitable à la fois dans la perspective d’une politique de prévention et de règlement pacifique des conflits, et dans celle de l’amélioration du développement.

Objectifs concrets :
  • L’Europe dispose déjà d’une « Position commune » réglant le commerce légal d’armes, mais l’interprétation de son contenu doit être davantage précisée et les procédures affinées. Les Nations Unies ont emboîté le pas et préparent activement un Traité sur le commerce des Armes (TCA).
  • Un deuxième objectif global est la lutte contre la circulation excessive des armes légères. Dans ce cadre il faut relancer la mise en place concrète de la traçabilité des armes légères . Les Etats doivent adopter des réglementations pour marquer les armes, enregistrer les données concernant leurs transferts et participer à une coopération internationale afin de pouvoir « tracer » les armes.
  • Transferts illégaux et prolifération se situant surtout dans les pays du sud, tandis que les pays producteurs se situent principalement dans le nord, il est impératif d’intensifier la collaboration entre ces deux pôles.

La Belgique a une certaine légitimité dans ces processus qui pourra lui donner des atouts lors des discussions au sein de l’UE et dans les réunions internationales. Rappelons qu’elle était le premier pays à avoir adopté en 1995 une loi interdisant les mines antipersonnel, avant même la Convention d’Ottawa (1997). La Belgique a joué un rôle identique sur l’interdiction des armes à sous-munitions en votant une loi en 2006, donc deux ans avant la Convention d’Oslo (décembre 2008).

Source : Les Nouvelles du GRIP (3/09)

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 719 / 918745

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License