missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°32 Breuklijnen

Février - Februari 2010
mardi 9 février 2010 par J.V.

SYNODE AFRICAIN : DES AVANCEES

Un regard sur le message de clôture

Le mouvement Pax Christi Italia a adressé une lettre aux évêques africains ayant pris part au Synode qui s’est tenu au Vatican en octobre 2009.
Extraits.

"Vous avez affronté les immenses problèmes de la misère extrême, des injustices, du pillage des ressources, du massacre de l’environnement, des maladies et du manque d’accès aux soins, de la traite des personnes, des migrants et des déplacés, du fanatisme et des guerres oubliées, des enfants soldats, du commerce des armes alimenté par les pays de notre Occident, dont la politique, les actions ou les omissions causent ou aggravent les misères de l’Afrique." (Message final, 11)

"Nous avons été frappés par votre dénonciation prophétique des crimes contre l’humanité causés par les grandes puissances de ce monde et les multinationales qui doivent arrêter la dévastation criminelle de l’environnement dans leur exploitation des ressources naturelles." (Message, 33)

"Peu nombreux sont ceux qui s’en sont aperçus, mais vous avez démasqué le niveau de responsabilité attribuable aux intérêts étrangers et la honteuse et tragique complicité des leaders locaux : des politiciens qui trahissent et mettent leurs nations aux enchères, des hommes d’affaires éhontés qui se coalisent avec les multinationales voraces, des Africains vendeurs et trafiquants d’armes qui spéculent sur les armes légères, des agents locaux d’organisations internationales qui se font payer pour diffuser des idéologies nocives auxquelles ils n’adhèrent pas eux-mêmes."

Le "Projet Africain de la Réconciliation” et le rôle des Instituts missionnaires

par Paul Saa-Dade Ennin, sma.


 
Après avoir expliqué les tenants et les aboutissants de la réconciliation, il indique comment une réconciliation de l’Afrique, incluant une honnête révision du passé et une guérison de la mémoire, serait possible, et ce au niveau local et national, au niveau sous-régional et panafricain et enfin au niveau international. Il illustre chaque fois ses propos d’exemples concrets.
 
La dernière partie de son exposé est consacrée au rôle des Instituts missionnaires dans le projet de la réconciliation en Afrique. Il leur propose une stratégie en 7 points.

Lire le texte en annexe.


ASIEL- EN MIGRATIEBELEID

Netwerkdag KMS / AMOS geeft nieuwe adem

AMOS is de nieuwe naam van het christelijk netwerk dat vanaf vandaag (23 januari 2010) impulsen en verdieping wil geven voor een menswaardig asiel- en migratiebeleid. Initiatiefnemer KMS (Kerkwerk Multicultureel Samenleven) bracht zaterdag jl. in Mechelen ruim 75 geïnteresseerden samen om AMOS boven de doopvont te houden. AMOS is een open netwerk dat christelijk geïnspireerd is maar alle krachten en talenten wil bundelen om van het migratieverhaal geen dramatisch maar een kansenverhaal te maken, met oog voor de oorzaken.

Dit bleek meteen uit de animo voor de vier thematische werkwinkels op de netwerkdag. Er werkt gewerkt rond integratie na regularisatie, de bijzonder kwetsbare groepen zonder wettig verblijf en de actuele opvangcrisis van asielzoekers. Bijzondere interesse was er voor het vraagstuk van de ecologisch ontheemden en de gevolgen van de klimaatsituatie op het migratievraagstuk.

Voor het migratiebeleid van de toekomst stuurden de aanwezigen AMOS een duidelijke richting uit. Na de regularisatieaanpak van de voorbije maanden is het nu essentieel te investeren in de oorzaken van migratie en dus ook in de landen van herkomst ; de hele vreemdelingenwet te evalueren en te moderniseren ; een adviesraad voor migratie- en vreemdelingenbeleid te installeren ; een wettelijk kader te creëren voor objectieve regularisatiecriteria ; de oriëntatie van mensen die uitgewezen worden te professionaliseren en er voor te zorgen dat mensen zonder wettig verblijf minstens zouden beschikken over een .bewijs van aanwezigheid. in het kader van de bescherming van hun mensenrechten.

Met nieuwe adem en netwerkleden sluit AMOS het tijdperk van ’Kerkasiel.anders’ af en gaat de toekomst in met een sterke dynamiek. Op het einde van de netwerkdag kregen de aanwezigen een hertaling van de oproep van de bijbelse profeet AMOS te horen. De komende maanden wordt samen met Caritas International campagne gevoerd voor het vinden van nieuwe opvangplaatsen voor asielzoekers. Januari wordt vanaf 2011 de AMOS campagnemaand. Ondertussen zal het netwerk bijzondere initiatieven nemen om 18 - 35 jarigen sterker te betrekken bij de lokale initiatieven voor asielzoekers, immigranten en mensen zonder papieren. Een vernieuwde stuurgroep zal deze actieplannen uitwerken.

RKnieuws.net

LA CRISE FINANCIÈRE ET LES CRÉDITS (Belgique)

La Banque Nationale a publié ce matin les chiffres relatifs au marché du crédit aux particuliers en Belgique. Les conséquences négatives de la crise sur l’endettement des ménages y apparaissent crûment.

De plus en plus de personnes ont des difficultés à rembourser leurs crédits. Le nombre de contrats de crédit a encore augmenté (+ 3,2% en 2009). Malheureusement, le nombre de défaillances qui y sont liées - en baisse jusqu’en 2007 - s’est mis à nouveau à croître en 2008 et a quadruplé entre 2008 et 2009, passant de 4181 en 2008 à 16539 en 2009.

Jusqu’à présent, les difficultés de remboursement concernaient principalement les ouvertures de crédits (ces fameuses ouvertures de lignes de crédit « vendues » dans les grands magasins par exemple). En 2009 et pour la première fois, elles concernent également les crédits à tempérament et les crédits hypothécaires. A l’heure actuelle, 2381 personnes risquent de perdre leur foyer.

Un autre indicateur montre la difficulté des ménages belges à rembourser leurs emprunts. 15900 nouvelles demandes de règlement collectif de dettes ont été acceptées en 2009 par les tribunaux, ce qui représente une croissance de 23 % par rapport à 2008 !

Financite.be Dépêche 138

WERELDHANDELSKARTELORGANISATIE

De Duitse aartsbisschop van München, Mgr. Reinhard Marx, pleit voor het oprichten van een organisatie, die de onderlinge handelsconcurrentie in de wereld gaat regelen. “Er bestaat toch ook een Internationaal Gerechtshof. Waarom zou er geen Wereldkartelorganisatie kunnen komen ?”, vraagt aartsbisschop Marx zich af in een interview met de Duitse ‘Süddeutschen Zeiting’.

Gevolgen economische crisis

Aartsbisschop Marx is een van de deelnemers aan het grote ‘Wereld Economisch Forum’ in Davos, dat op woensdag 27 januari van start is gegaan. Meer dan 2500 topindustriëlen, bankiers en politici praten vier dagen lang over belangrijke maatschappelijke thema’s. Dit jaar staan de gevolgen van de recente financiële en economische crisis centraal.

Alleen het snelle gewin

“De grootste oorzaak van de financiële crisis was het denken op korte termijn. Het ging alleen maar om het snelle gewin. Daar kun je geen economie mee opbouwen. De economen zouden bescheidener moeten zijn en moeten bekennen dat zij fouten hebben gemaakt. Om de crisis als een bedrijfsongeval af te doen is veel te zwak”, aldus aartsbisschop Marx, die de deelnemers aan het Forum ook zelf heeft toegesproken.

Niet alles aan markt overlaten

“De economische markt kan niet zonder morele afwegingen. Alleen moreel handelen kan langdurige economische voorspoed opleveren. En dus niet het ‘catch the money and run away’. Dat moeten de verantwoordelijken nu eens begrijpen. We kunnen niet terugkeren naar ‘business as usual’. Laat het een goede les zijn dat wij niet alles aan de markt kunnen overlaten en dat niet alleen economische groei alle problemen kan oplossen”, aldus de aartsbisschop van München.

RKnieuws.net 27/01/2010

LES NÉONAZIS : PLUS LES BIENVENUS EN BELGIQUE ?

Trois événements m’offrent l’opportunité de rédiger cet article. Lundi dernier, nous lisions que Blood and Honour prévoit pour demain, samedi un concert intitulé ‘We Are Back’. Mardi dernier, ont été condamnés à Bruges trois auteurs de violences racistes, qui venaient de quitter un café où se tiennent régulièrement des concerts néonazis. Et le 2 février, la Chambre du Conseil de Furnes se prononcera sur l’opportunité de poursuivre les organisateurs de concerts qui avaient lieu plus tôt à Bellegem et à Dixmude.

Les rassemblements et concerts néonazis ne constituent nullement un phénomène nouveau, et ne se limitent pas à la Flandre Occidentale. Lommel, Schoten, Wolsdonk, Lebbeke,… devraient également se réjouir d’avoir « bénéficié » de l’organisation de tels concerts. Pourquoi ces groupes viennent-ils si volontiers en Belgique ? Parce qu’en Allemagne et aux Pays-Bas, par exemple, on leur mène la vie plus dure qu’en Belgique. Nous entendons trop souvent qu’en Belgique, au fond, très peu ou même rien n’est fait vis-à-vis de ces groupes.

Cela ne correspond cependant pas à la réalité. La Belgique dispose d’une loi antiraciste plus que correcte, qui interdit l’incitation à la haine, à la violence et à la discrimination, qui interdit la diffusion publique d’idées racistes (et donc aussi de faire le salut hitlérien, de décorer la salle avec des croix gammées, …) et est aussi punissable quiconque fait partie d’un groupement ou d’une association qui, de manière manifeste et répétée, pratique la discrimination ou la ségrégation, ou lui prête son concours. La Belgique dispose aussi d’une loi contre le négationnisme qui réprime la négation, la minimisation grossière, la justification ou l’approbation du génocide commis par le régime national-socialiste pendant la seconde guerre mondiale. L’affaire de Bruges prouve que “l’incitation à la haine” peut effectivement amener à commettre des délits de haine : les personnes condamnées faisaient notoirement partie du public de concerts ; nous connaissons l’un d’eux comme chanteur/guitariste du groupe ‘Kill Baby Kill’ qui vient de sortir le CD ‘Law and Order’ ; un autre est connu comme le batteur de Short Cropped, un groupe qui est chez lui au café Kastelein (Moloko actuellement) et qui jouait l’année dernière à une célébration de la mémoire du fondateur de Blood and Honour.

Ces lois n’attentent du reste d’aucune manière à la liberté d’expression : celles-ci ne doivent pas constituer pour certains un frein à agir. Ces lois répriment uniquement des actes, et l’incitation à la haine, à la violence et à la discrimination est un acte, pas une opinion. De même que crier de manière injustifiée “Au feu !” dans une salle de théâtre comble constitue une “incitation à la panique” et n’a rien à voir avec la liberté d’expression.

La manière d’agir habituelle de ces groupes est de louer une salle en vue d’une “fête privée’ ou un événement similaire. Le lieu et l’heure précises ne sont communiquées aux ‘amis’ qu’à la toute dernière minute, et ainsi de tenter d’échapper à la vigilance de la police et de la justice.

Que peut-on faire dès lors ? Le Centre préconise à cet effet un scénario qui fixerait précisément les tâches de chacun lorsqu’un tel rassemblement est porté à la connaissance. Parce que c’est toujours ‘à la dernière minute’, et que demain ce pourrait être au tour d’une autre commune, il serait judicieux que l’on puisse très vite savoir qui peut et doit agir dans de telles circonstances. Le bourgmestre joue un rôle important : il est responsable pour l’ordre public sur son territoire et peut donc en faire usage pour déjà rendre plus difficile la tenue de tels rassemblements. La police peut agir sur-le-champ, et ne pas attendre une plainte du Centre ou de quiconque d’autre : le racisme n’est en effet pas un « délit de plainte ». La police peut faire tous les constats d’usage, noter les plaques minéralogiques des visiteurs,… La justice, enfin, peut collaborer activement : un juge d’instruction peut délivrer un mandat de perquisition qui permet de s’introduire dans la salle où a lieu l’activité afin d’y procéder à des constats, et il serait utile qu’une circulaire à venir attire l’attention des parquets sur ces délits et indique concrètement comment il y a lieu d’agir.

C’est de cette manière que l’on pourrait rendre à ces groupements la vie plus difficile. Cela est nécessaire : celui qui tolère de tels délits met en danger les fondements de la société démocratique. La démocratie passe par la protection des droits fondamentaux des minorités : si nous perdons cela de vue, nous nous dirigerions sur un terrain extrêmement dangereux.

Peut-on faire encore plus ? Peut-être est-ce le cas. Se trouvent actuellement au Parlement des propositions de loi qui visent à interdire de tels groupements, ou à donner au bourgmestre et à la police plus de liberté d’action en vue d’interdire leurs rassemblements ou de rendre plus faciles les constats lorsque de tels rassemblements ont tout de même lieu. Toute proposition est la bienvenue, et doit être examinée, et le Centre veut volontiers y contribuer. Mais l’initiative parlementaire ne doit surtout pas avoir pour résultat qu’il ne se passe rien demain : les instruments actuellement à notre disposition peuvent être utilisés et appliqués avec succès, c’est ce que nous enseigne la pratique récente.

Jozef De Witte
Directeur
Centrum voor gelijkheid van kansen en voor racismebestrijding

Carte blanche parue dans De Standaard du vendredi 15 janvier 2010

NDLR. Drie organisatoren van neonaziconcerten zijn naar de strafrechter doorverwezen. De zaak komt wellicht voor in april. Ze riskeren een jaar cel.

(De Standaard, woensdag 3/2/10)

HOLOCAUST MEMORIAL DAY (27 januari)

Tijdens de algemene audiëntie heeft paus Benedictus XVI vanmorgen/woensdag aandacht gevraagd voor de ‘Holocaust Memorial Day’. Wereldwijd worden vandaag de slachtoffers van de Holocaust en andere genociden herdacht.

Vandaag- 27 januari- is het precies 65 jaar geleden dat Russische troepen het concentratiekamp Auschwitz bevrijdden. In november 2005 hebben de Verenigde Naties besloten dat de bevrijding van Auschwitz op 27 januari 1945 voortaan als Holocaust Memorial Day herdacht zal worden.

“De schokkende verhalen van de overlevenden laten de wereld zien tot welke ongehoorde wreedheden de mensenhatende grootheidswaan en rassenhaat van de Nazi- ideologie heeft geleid”, aldus de paus.

Absoluut respect voor menselijke waardigheid

“De herdenking van deze feiten, in het bijzonder de tragedie van de Shoah van het Joodse volk en de getuigenissen van hen die zich tegen deze waanzin hebben verzet, moeten ons steeds weer herinneren aan het absolute respect dat men moet hebben voor de waardigheid van ieder mens en het menselijk leven”, aldus paus Benedictus vanmorgen tijdens de algemene audiëntie.

“Alle mensen van alle volkeren en werelddelen moeten zich als één familie gedragen. Moge de almachtige God de harten en het verstand van de mensen verlichten zodat deze vreselijke gebeurtenissen zich nooit meer zullen herhalen”, aldus de paus.

RKnieuws.net

TCHAD : HABRÉ BIENTÔT JUGÉ ?

Le procès de l’ex-dictateur tchadien Hissene Habré, accusé de crimes contre l’humanité , devrait débuter dans les prochains mois, a déclaré le conseiller juridique de l’Union Africaine, Ben Kioko ; le procès s’ouvrira une fois que l’UA et l’Union Européenne auront arrêté un budget et une procédure, dit-il. L’UE y est engagée depuis que la Belgique a émis un mandat d’arrêt international contre Habré en 2005.

Reuters, repris par La Libre Belgique, 1/2/2010

KINDSOLDATEN

Radhika Coomaraswamy, speciale gezant van VN-secretaris-generaal voor kinderen en gewapende conflicten ontving op dinsdag 2 februari een eredoctoraat aan de KU Leuven. Zij verklaarde het volgende : "Het is mijn droom dat het fenomeen van de kindsoldaten bonnen vijftien jaar is uitgeroeid, zoals destijds de slavernij." Zij zei ook nog dat de consensus dat niemand kindsoldaten mag rekruteren, groeit. Ook bij meer en meer strijdende partijen."


ECOLOGIE

Climat et réchauffement en Afrique

Dans une étude des Nations Unies sur le changement climatique dans le monde on lit que l’Afrique est le continent le plus touché par le réchauffement de la planète. D’après certains chercheurs la température en Afrique pourra s’élever jusqu’à 50% de plus que dans le reste du monde.

Dans certaines parties d’Afrique les paysans verront leur production agricole diminuer de 50% dès 2020 ! En d’autres mots, vers 2025, trois êtres humains sous-alimentés sur quatre seront africains…

La montée du niveau de la mer sera catastrophique pour l’Afrique. 6 des 10 villes les plus grandes d’Afrique, se trouvent en bordure des mers ou des océans et sont donc extrêmement exposées à toute montée des eaux…

Aards credo

Ik geloof in de heiligheid van de aarde,
de heelheid van de schepping,
en de waardigheid van alle schepselen.

Ik geloof in een genadige God,
die de mensheid, man en vrouw,
schiep naar zijn beeld
en hen de mogelijkheid en de verantwoordelijkheid gaf
de aarde te onderhouden.

Ik geloof dat wij, mensen,
gefaald hebben voor God en voor onszelf.
Wij hebben de aarde overheerst
in naam van hebzucht en ’ontwikkeling’,
mensen en schepselen hebben wij gekleineerd,
bossen verwoest,
lucht, rivieren en zee verontreinigd
en de toekomst van onze kinderen
op het spel gezet.

Ik geloof dat we onszelf vernietigen
als we de aarde verwoesten.
Wij moeten zuinig zijn op de aarde
en haar beschermen,
niet alleen voor ons eigen overleven
maar vanwege de zaak van Moeder Aarde.

Ik geloof dat wij ons omgaan met de schepping,
onze waarden en onze leefstijl
moeten veranderen.

Daarom : toon berouw, vast en bid,
consuminder, verspil niets,
werk aan gerechtigheid en vrede.
Begeer niet het bos van je naasten,
noch de vlinders, de witte stranden
of de bijna uitgestorven dieren.
Begeer geen goedkope arbeidskrachten,
onderdruk geen kinderen, geen vrouwen.
Koester de inheemse volkeren,
de daklozen, vluchtelingen,
de slachtoffers van oorlogen.

Ik geloof dat alles in het leven
met elkaar verweven is :
Schepper en schepsels,
adem en gebed,
de kosmos en het individu,
voedsel en vrijheid,
West, Noord, Oost en Zuid,
seksualiteit en spiritualiteit,
ecologie en theologie.

Ik verbind mij er daarom toe
om samen met alle betrokken mensen
overal ter wereld
zorg te dragen voor Moeder Aarde,
vrede en gerechtigheid te bevorderen,
te kiezen voor het leven
en dat te vieren.

In deze dingen geloof ik. Amen

Elisabeth S. Tapia, Filipijnen  [1]

Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles

[1Uit "Zuster Moeder Aarde" door de werkgroep ’Integrity of Creation’ van de Unies van Religieuzen te Rome. Nederlandse bewerking door het Centraal Missionair Beraad Religieuzen, Nederland.


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1227 / 1008278

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License