missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Le Père Max Boudart

jeudi 11 mars 2010 par J.V.


 

C’est avec beaucoup tristesse que nous avons appris ce dimanche 7 mars 2010 le décès inopiné de notre confrère le
 
Père Max Boudart



 

La veille il avait encore participé à la récollection de sa communauté et l’après-midi il avait célébré comme d’habitude l’eucharistie à l’hôpital.

Max Boudart naquit le 12 mars 1926 à Binche dans le Hainaut. Après ses études secondaires au collège Notre Dame du Bon Secours à Binche, il entra en 1945 chez les Pères Blancs à Thy-le-Château. Il fit le noviciat à Varsenare et le scholasticat à Heverlee, où il fut ordonné prêtre par Mgr. Geeraerts le 12 avril 1952.

Nommé au Burundi, il partit pour Ngozi le 1er avril 1953 avec Sobelair. Le jeune apprenti (en kirundi et en pastorale) fit le tour du diocèse au gré des nominations : Ruganza, Musigati, Nyamurenza, Kanyinya, Ngozi, Kasenyi… En 1961 il est tout jeune curé et supérieur à Gatara. « Très actif, ne rechigne pas devant le travail » note le régional de l’époque. Il y reste cinq ans. Ensuite il est curé à Muhanga, puis à Rugari en 1969, dans le diocèse de Muyinga. Un autre régional écrit : « C’est un bon supérieur et un bon confrère : tout le monde l’estime beaucoup. C’est un grand travailleur, bon organisateur, entraîneur. Il a un tempérament de chef. Il gagnerait à rester plus calme. Il a quelque chose du tempérament colérique. » Très bon pour la pastorale de brousse, il est un des premiers à promouvoir au Burundi les communautés de base.

Un court passage à Butwe, puis à Martyazo et le voilà, en janvier 1973, nommé en Belgique, à Thy-le-Château. Mais déjà à la fin de l’année il demande un successeur « afin de repartir en mission. Il y va de ma vocation missionnaire », écrivait-il au provincial.

De retour au Burundi, fin 1974, nous le retrouvons supérieur à Buraniro, toujours dans le diocèse de Ngozi. Il passe ensuite plusieurs années à Gatara, d’abord comme vicaire, ensuite comme curé. En 1981 il suit la session-retraite à Jérusalem. A son retour au Burundi, il devient vicaire à Kibumbu, dans le diocèse de Gitega. Il y reste jusqu’à son expulsion du Burundi le 4 mars 1985. Il vient alors se reposer en Belgique mais avant la fin de l’année il part pour Birambizo, dans le diocèse de Goma, quand le Congo s’appelait encore Zaïre. Sans doute à cause de la langue, il n’y restera pas longtemps. En août 1986 il regagne le Rwanda, où il est nommé à Rwamagana (diocèse de Kibungo).

En 1988 Max profite de son congé en Belgique pour reprendre contact avec le régional du Burundi, en vue de son retour dans ce pays. « En choisissant de revenir au Burundi, lui écrit le régional, tu choisis, bien sûr, une voie pas facile ; les derniers évènements sont là pour le démontrer », allusion aux évènements sanglants en province de Kirundo et à Marangara en 1988. En septembre il arrive à Murore, mais déménage quelques mois plus tard à Kanyinya comme vicaire.

Après son congé en 1992, il est nommé aumônier de l’Hôpital Prince Régent à Bujumbura, avec résidence à la PAR. C’est l’hôpital des pauvres, des délaissés, où il y a beaucoup de sidéens, où nombre de prisonniers viennent se faire soigner, où les malades sont couchés dans les couloirs, faute de place… C’est parmi ces pauvres que Max s’est dépensé corps et âme, jour après jour, pendant plus de 17 ans…

La célébration eucharistique, suivie de l’enterrement, a eu lieu à la cathédrale Regina Mundi de Bujumbura le mercredi 10 mars 2010.

Un service religieux aura lieu le lundi 15 mars, à 10h30, en l’église décanale du Sacré Cœur de Binche (avenue de Burlet – 7130 Binche).

Puis-je vous demander de m’avertir avant samedi midi si vous désirez concélébrer et si vous partagerez la collation avec la famille. Merci pour votre compréhension.

Jef Vleugels
Secr. Sect.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 321 / 589669

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos défunts   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License