missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Islam

Une lettre de 138 dignitaires musulmans
adressée aux chefs des Eglises.

Feuilles Vertes - Novembre 2007
vendredi 2 novembre 2007 par G.Verbist, mafr.

A l’occasion de la fin du Ramadan, 138 théologiens et religieux musulmans ont adressé le 11 octobre 2007, depuis Amman (Jordanie), une lettre conjointe au pape Benoît XVI, au patriarche Bartholomé Ier de Constantinople, à Mgr.Rowan Williams, primat de la Communauté anglicane ainsi qu’à une trentaine d’autres chefs d’Eglises.

Cette lettre, d’une vingtaine de pages, se veut un appel au dialogue.
Elle est signée par des représentants de plusieurs écoles théologiques et mouvances de l’islam, venus du Proche-Orient, du Maghreb, d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord, dont les grands muftis de Bosnie-Herzégovine, Russie, Croatie, Kosovo, Syrie, Sultanat d’Oman, Azerbaïdjan. Ils représentaient 43 nationalités. On compte parmi eux des sunnites et des chiites, mais aussi des représentants du soufisme.

 L’appel au dialogue

(des extraits)

Au début cette lettre stipule que

« Musulmans et chrétiens constituent bien ensemble plus de la moitié de la population mondiale. Sans la paix et la justice entre communautés religieuses, il ne peut pas y avoir de paix significative dans le monde. »

« Comme musulmans, nous disons aux chrétiens que nous ne sommes pas contre eux et que l’islam n’est pas contre eux, à condition qu’ils ne fassent pas la guerre contre des musulmans pour des raisons religieuses. »

Ils ont pris soin de citer les propos tenus par Jésus-Christ, en reprenant des citations de l’Evangile et non du Coran comme le pratiquent habituellement les musulmans.

« L’avenir du monde dépend de la paix entre musulmans et chrétiens. La base de cette paix et de cette compréhension mutuelle existe déjà. Elle fait partie des principes qui sont les fondations véritables des deux religions : l’amour du Dieu Unique, et l’amour du prochain.

Ces principes sont énoncés à maintes reprises dans les textes sacrés de l’Islam et du Christianisme.

En voici quelques exemples : Sur la nécessité de l’amour de Dieu, le Coran révèle : Invoque sans cesse le Nom de ton Seigneur et communie intensément avec Lui !

Sur la nécessité d’aimer son prochain, le Prophète Muhammad (sur lui la Paix et les bénédictions divines) a dit : Aucun d’entre vous n’est croyant tant que vous n’aimerez pas pour votre prochain ce que vous aimez pour vous-mêmes.

Et dans le Nouveau Testament, Jésus-Christ (sur lui la Paix) a dit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ton intelligence et de toute ta force C’est là le premier commandement. Le second lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

 Quelques réactions de signataires

« C’est une grande première ! Les musulmans ont toujours eu du mal à faire passer leurs idées, parce qu’à l’inverse des chrétiens, ils ne disposent pas d’une personnalité qui les représente tous.

En s’exprimant d’une seule voix à travers cette lettre, ils ont enfin réussi à toucher un large public. Et à montrer que l’islam, ce n’est pas que Ben Laden, Al-Qaïda et les attentats terroristes, comme le laissent souvent entendre certains médias occidentaux. »
(Sohail Nakhooda, signataire)

« Cette lettre dépasse les clivages entre sunnites et chiites et c’est un geste historique, surtout en période de tension entre ces deux tendances »
(Joseph Lombard, spécialiste de la pensée islamique, signataire)

« Si cette lettre a un mérite, c’est bien celui de créer une prise de conscience, de mobiliser les musulmans du monde entier et de leur offrir une plate-forme pour s’exprimer. »

« Elle servira aujourd’hui de tremplin à l’organisation d’une multitude de séminaires, de conférence, de groupe de réflexion. Elle nous pousse aussi à nous poser des questions sur nos propres idées reçues. Car si les musulmans sont souvent perçus comme des barbus terroristes, nous avons aussi tendance à identifier les Occidentaux à l’image d’un George Bush messianique qui donne l’impression de partir en croisade contre l’islam.
Un grand chantier est en train de prendre forme. Je suis optimiste. »
(Skaykh Abdel Hakim Murad Winter, signataire)

« Il s’agissait aussi de réunir un échantillon représentatif des différentes écoles de pensée islamique. » (Youssef Meri, historien, d’origine jordano-palestinienne)

Le jeune roi Abdullah a tout intérêt de prôner un islam modéré.

Amman, la capitale, ville à la croisée des chemins, et dotée d’une minorité chrétienne (+/- 5% de la population) s’avère être un parfait exemple de stabilité et de modération.

L’initiative de cette LETTRE est inédite. Et bien que pilotée par la royauté jordanienne, elle a su rassembler chiites et sunnites, un autre exploit.

 Réactions des chrétiens

Au Vatican, du cardinal Jean-Louis TAURAN, président du Conseil pour le dialogue interreligieux :

« Cette lettre présente deux grands commandements fondamentaux que sont l’amour de Dieu et l’amour du prochain comme une parole commune offrant au dialogue la base la plus théologique possible. »
Sur Radio Vatican, le 22 octobre, le même cardinal a déclaré que cette lettre était « une initiative très intéressante » Et qu’il y aurait bien une réponse qui se ferait de manière collective.

Les responsables chrétiens, présents aux rencontres de Sant’ Egidio, à Naples (23 octobre 2007) :

Confiance encore fragile…

« Les complications de l’histoire récente n’ont pas peu contribué à accentuer la perception de beaucoup d’une opposition radicale entre christianisme et islam, et aujourd’hui plus que jamais il est nécessaire de rechercher une confrontation sereine, lucide et modérée entre les membres des deux religions. » (Mgr Agostino Marchetto)

Les responsables chrétiens à Naples semblaient d’accord pour donner une réponse commune à la lettre. Sans doute l’un des fruits les plus spectaculaires de cette rencontre.

 Texte complet de la lettre

Consulter...

GROUPE RENCONTRE, par G.Verbist, mafr.

Le PISAI (Pontificio Istituto di Studi Arabi e d’Islamistica)
répond à cette lettre...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 567 / 652263

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License