missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°40 Breuklijnen

Octobre-Oktober 2010
mardi 19 octobre 2010 par J.V.

 ECOLOGIE

Belgique : 4e empreinte écologique au monde AFP 13/10/2010

La Belgique occupe le quatrième rang mondial en termes d’empreinte écologique par personne, selon les résultats de l’édition 2010 du Rapport planète vivante de l’organisation internationale pour la conservation de la nature WWF.

La Belgique se classe juste derrière les Emirats arabes unis, le Qatar et le Danemark. Elle est suivie par les Etats-Unis, précise un communiqué de WWF.

Pour réaliser ce rapport, la méthodologie a été améliorée. Ce qui a permis de démontrer que « l’empreinte écologique belge a été largement sous-estimée dans le passé », explique la coordinatrice politique du WWF, Sabien Leemans. « Aujourd’hui, nous savons que si tout le monde vivait comme un Belge moyen, nous aurions besoin de 4,4 planètes pour subvenir à nos besoins », souligne Sabien Leemans dans le communiqué. Il ressort également de ce rapport que la Terre met un an et demi pour produire les ressources que l’humanité utilise en un an.

Si la demande en ressources naturelles continue sur cette lancée, on estime qu’il faudra deux planètes pour subvenir aux besoins de l’humanité d’ici 2030.

Par ailleurs, le rapport propose également deux solutions pour réduire l’empreinte écologique.

  • D’une part, le WWF encourage à mettre en place une société faible en carbone.
  • D’autre part, l’organisation souhaite que l’humanité adapte son régime alimentaire, notamment en réduisant sa consommation de viande.

« Les politiques doivent aussi agir pour faire adopter des objectifs ambitieux au niveau international », conclut Sabien Leemans.


Nous pouvons prendre immédiatement une mesure efficace, en réduisant notre consommation de viande (mais davantage de fruits et de légumes locaux et de saison).
Een maatregel die wij onmiddellijk kunnen toepassen : minder vlees eten (maar meer inheemse seizoengebonden groenten en fruit


  • Savez-vous qu’à Bruxelles 12% de nos sacs poubelles blancs sont composés d’aliments, dont les deux tiers sont jetés sans avoir été touchés ? C’est ainsi que chaque Bruxellois se débarrasse en moyenne de 15 kg de nourriture encore parfaitement consommable par an, soit 15.000 tonnes pour l’ensemble de la Région. Ce gaspillage alimentaire représente 3 repas par jour pour 30.000 personnes pendant un an ! Et ces chiffres ne concernent que les ménages ; ils ne prennent pas en compte les déchets de nourriture des cantines d’école, d’entreprise, etc.

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 352 / 739471

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License