missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°40 Breuklijnen

Octobre-Oktober 2010
mardi 19 octobre 2010 par J.V.

AUCUN HOMME N’EST ILLÉGAL

On les nomme communément les "illégaux". Des hommes, des femmes, des enfants réduits à leur plus simple existence administrative. Comme s’il s’agissait de personnes, par nature, contraires à la loi. Coupables a priori.

Pourtant, la loi belge du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers fait simplement référence au fait de "séjourner de manière illégale" et à une "situation administrative illégale". Rien de plus. C’est donc un abus de langage de dire que l’étranger lui-même est "illégal".

Les migrants sont d’abord et avant tout des êtres humains. La plupart d’entre eux sont intégrés depuis de longues années dans notre pays. Ils travaillent, exercent des activités profitables à la société, paient des taxes et des impôts, contribuent à la vie économique du pays. Leurs enfants sont scolarisés et une grande partie d’entre eux ont tissé des liens étroits dans nos villes et nos villages.

Aussi, il est insupportable de voir rabaisser ces mêmes migrants au rang de délinquants. Aucun homme n’est "illégal". Une situation, des actes peuvent être illégaux, mais jamais une personne en tant que telle ! Or, dans la pratique, ceux-ci sont bel et bien traités comme des détenus de droit commun. Incarcérés dans des centres fermés qui ressemblent en tous points à des prisons (barreaux, clôtures de sécurité, cellules d’isolement…). Transportés dans des fourgons cellulaires et menottés pour passer devant la chambre du conseil. Expulsés, quelquefois de force, placés à bord d’avions sécurisés, etc.

Ces "châtiments légaux", comme les nommait Michel Foucault, contribuent à renforcer l’image du "sans-papiers comme délinquant et à justifier le sort qui lui est réservé. Si c’est un "hors-la-loi", pas de problème à tolérer qu’on le traite comme tel.

Les migrations sont un fait vieux comme le monde : aucune frontière, aucun mur, aucune barrière de sécurité aussi haute soit-elle ne parviendront jamais à empêcher des hommes et des femmes de fuir leur terre d’origine pour des motifs politiques, religieux, socioéconomiques ou climatiques. Chaque exil est synonyme d’arrachement et de déracinement.

La question migratoire est complexe et personne ne détient la solution. Mais plus que jamais, il nous faut la repenser dans un cadre plus large en y intégrant, notamment, les enjeux démographiques, les inégalités Nord-Sud et les bouleversements climatiques en cours.

En 2009, 6.439 personnes (dont des enfants) ont ainsi été détenues en Belgique alors qu’elles n’avaient commis aucun autre délit que de ne pas avoir de papiers. Les deux tiers d’entre elles ont été expulsées, les autres relâchées dans la nature. Notre pays a été condamné à quatre reprises en huit ans par la Cour européenne des droits de l’homme pour la manière dont il organise l’enfermement et l’expulsion des étrangers. De nombreux rapports belges et internationaux abondent dans le même sens, critiquant notamment la détention des mineurs pratiquée jusqu’en 2009.

Tout ceci, Olivier Masset-Depasse l’aborde avec force dans son film, [bleu marine] Illégal [/bleu marine], projeté très prochainement (ndlr. depuis plusieurs semaines) sur nos écrans. Ce film, déjà primé dans divers festivals, est une œuvre cinématographique puissante certes, mais également une démarche éminemment politique, au sens noble du terme, sans dogmatisme ni militantisme de bon aloi.

Aujourd’hui, un débat rationnel et dépassionné autour de cette prétendue "illégalité" des migrants fait cruellement défaut. Le film d’Olivier Masset-Depasse est l’occasion de nous réinterroger sur le sort quotidien que nous réservons aux migrants et à leurs enfants.

Non, les étrangers en situation irrégulière ne sont pas des "illégaux" ! Non, les étrangers en situation irrégulière ne sont pas des délinquants ! Ce sont des hommes, des femmes, des enfants, des familles, qui méritent d’être traités avec humanité. Dans le respect de leurs droits et de leur intégrité.

Nous, citoyens venus d’horizon divers, nous refusons d’être complices d’un système qui enferme et expulse des êtres humains au motif qu’ils sont sans statut administratif.

C’est une question de dignité humaine. Leur dignité tout autant que la nôtre.

Cette lettre, suivie d’une longue liste de signataires du monde universitaire, politique et artistique) sera remise au ministre de l’Intérieur et au secrétaire d’Etat à la Politique de migration et d’asile dans le courant du mois de novembre.

Le Soir du 06/10/2010

Ce film passe encore dans les salles de nos villes. Allez-y. Il en vaut vraiment la peine.



NOBELPRIJS VOOR DE VREDE

Op 8 oktober kende het Noorse Nobelcomité de vredesprijs toe aan de Chinese hoogleraar literatuur en literatuurcriticus Liu Xiaobo (54 jaar), die in 2008 het democratisch pamflet [bleu marine] Charta 08 [/bleu marine] schreef.

Liu Xiaobo krijgt de Nobelprijs wegens zijn ’langdurige en geweldloze strijd voor fundamentele mensenrechten in China’, aldus het Nobelprijscomité.

Wegens ’ondermijning van het staatsgezag’ is Liu Xiaobo in december 2009 tot elf jaar cel veroordeeld. Voordien zat de vroegere literatuurdocent al twee keer in de gevangenis. Wegens zijn rol in de in 1989 bloedig neergeslagen beweging voor democratie kreeg hij twee jaar cel. In 1996 belandde hij wegens zijn activisme voor drie jaar in een heropvoedingskamp. De voorzitter van dat Nobelcomité, de Noor Thorbjoern Jagland, verklaarde dan ook niet te weten wie de prijs op 10 december in Oslo in ontvangst zal nemen.

De prijs wordt op 10 december, de sterfdag van Alfred Nobel, in de Noorse hoofdstad Oslo, uitgereikt. De voorzitter van dat Nobelcomité, de Noor Thorbjoern Jagland, verklaarde overigens niet te weten wie de prijs op 10 december in Oslo in ontvangst zal nemen.

"De mensen die Liu Xiaobo steunen, moedigen de misdaad aan", zei de woordvoerder van het Chinese ministerie van Buitenlandse Zaken op 14 oktober. "Het toekennen van de Nobelprijs voor de vrede aan een dergelijk persoon staat gelijk aan het aanmoedigen van misdaden in China. Het betekent ook een schending van de soevereine rechtspraak in China", voegde hij eraan toe. Ondertussen hebben heel wat landen, waaronder de VS en Japan, opgeroepen tot Liu’s vrijlating.

[vert]Andere reacties :[/vert]

  • "Hiermee erkent de internationale gemeenschap het groeiende koor van stemmen onder de Chinezen voor meer politieke, juridische et grondwettelijke hervormingen".
    Dalai Lama
  • "De toekenning van de Nobelprijs voor de Vrede aan Liu is een erkenning van de groeiende internationale consensus voor een verbetering van de mensenrechtencultuur in de hele wereld".
    Ban Ki-Moon

[bleu]Vrede en mensenrechten[/bleu]

Volgens het testament van de Zweed Alfred Nobel is de vredesprijs bedoeld voor een persoon of instelling die zich op buitengewone wijze inzet voor het bevorderen van vrede en ontwapening. Het Noorse Nobelcomité zei dat het al lange tijd de mening is toegedaan dat er een nauw verband bestaat tussen mensenrechten en vrede.

PRIX NOBEL DE LA PAIX 2011

(zie Nederlandse versie verderop)

[marron]Comité d’appui à la candidature de François HOUTART au Prix Nobel de la paix 2011[/marron]

Monsieur, Madame, Chers amis,

Inspirés par des amis altermondialistes, nous avons pris l’initiative de promouvoir la candidature de François Houtart au Prix Nobel de la paix 2011, parce que nous considérons que cette distinction signifierait une reconnaissance internationale de ses nombreux apports. Mais aussi parce que nous considérons que l’attribution d’une telle distinction, aurait une signification et un impact bien au-delà de sa personne…

Cela signifierait aussi la mise en valeur d’un large courant altermondialiste avec lequel il est profondément solidaire et qui réunit, dans le monde entier, tous ceux qui aspirent et luttent pour plus de justice, souvent au prix de leur liberté et de leur vie.

Nous vous invitons à adhérer à cette campagne via le site web :
http://www.francoishoutart.org

Aidez-nous à soutenir cette initiative en partageant ce site avec vos amis et contacts.

Cordiales salutations.
Pour le [vert]Groupe de Coordination[/vert]
Léopold Havenith – Eduardo Crivisqui


[marron]Steuncomite voor de kandidatuur van Francois Houtart voor de nobelprijs voor de vrede 2011[/marron]

Mevrouw, Mijnheer, Beste vrienden,

Wij hebben ons laten inspireren door andersmondialistische vrienden en hebben het initiatief genomen om François Houtart voor te stellen als kandidaat voor de Nobelprijs voor de vrede 2011. Wij zijn van mening dat deze onderscheiding een internationale erkenning zou betekenen van zijn belangrijke werk. Wij denken ook dat de toekenning van deze prijs aan François Houtart een betekenis en een gevolg kan hebben die verder reiken dan zijn persoon. Voor een grote stroming van andersmondialisten waarmee François Houtart solidair is, zou dit eveneens van grote waarde zijn. Het gaat om mensen in de hele wereld die vechten voor meer rechtvaardigheid, vaak ten koste van hun vrijheid en zelfs van hun leven.

U kan de website van deze campagne bezoeken en meestemmen op
http://www.francoishoutart.org

Wij vragen uw medewerking om dit initiatief te verspreiden door het adres van die site aan uw vrienden mee te delen.

Voor de [vert]Coördinatiegroep[/vert]
Léopold Havenith – Eduardo Crivisqui


HET NIEUWE AGENTSCHAP VAN DE VN : VN VROUWEN.

Na vele jaren lobbyen door vrouwengroepen wereldwijd, heeft de Algemene Vergadering van de VN op 2 juli 2010 het agentschap VN Vrouwen officieel opgericht. Daarin zijn de 4 commissies, die tot nu toe bestonden, maar te weinig invloed en middelen hadden, opgegaan : UNIFEM, het ontwikkelingsfonds voor vrouwen, DAW, de afdeling voor vooruitgang van vrouwen, het Bureau van de adviseur voor genderzaken en UN-INSTRAW, het internationale onderzoeks- en trainingsinstituut voor vrouwen.

Secretaris generaal van de VN, Ban Ki-moon, heeft het officieel opgericht en tot eerste hoofd benoemd de vroegere president van Chili, mevrouw Michelle Bachelet. Zij maakt als hoofd VN Vrouwen voortaan deel uit van de top van de VN. Als budget is toegekend 2 maal het budget van de 4 commissies samen, nl. 500.000 miljoen dollar. “We moeten nu hard aan het werk, zegt zij, om de prioriteiten van de VN te verwezenlijken, speciaal moeten we het geweld tegen vrouwen en meisjes in oorlogssituaties tegen gaan o.a. in Congo en Soedan en het millenniumdoel 5, vermindering van de sterfte van zwangere vrouwen, proberen te bereiken, waarvoor Ban Ki-moon een speciaal fonds gelanceerd heeft. Vrouwen zijn de voornaamste slachtoffers van de verschillende crises ; 19 miljoen vrouwen hebben daardoor hun werk verloren. Ik kijk er naar uit om van de VN Vrouwen de sterke kampioen te maken voor de vrouwenrechten en dat vrouwen en meisjes gelijke en eerlijke kansen krijgen als mannen en jongens”.

(Bron : www.un.org 25.09.10)

PEDOPHILIE :

[marron]Renforcer la législation, exige l’Assemblée du Conseil de l’Europe[/marron] (05/10/2010)

[bleu marine]A Strasbourg, les parlementaires du Conseil de l’Europe ont unanimement réclamé un renforcement de la législation relative aux actes de pédophilie sur des enfants placés en établissements laïques ou religieux[/bleu marine]

Le texte adopté recommande aux 47 Etats membres de l’organisation "des actions plus fermes pour renforcer la législation sur les abus contre les enfants".

Tout en rappelant que "le problème n’est pas spécifique aux établissements de l’Eglise", l’Assemblée parlementaire demande que les institutions catholiques "respectent les mêmes règles de transparence et de droit que les autres établissements privés ou publics". "Elles ne sont pas et ne devraient pas être au-dessus de la loi" puisque que toutes les institutions sans exception sont assujetties à des législations nationales, précise le texte.

L’Assemblée a demandé aux gouvernements de se mobiliser autour de la campagne contre la violence sexuelle envers les enfants, qui sera lancée par le Conseil de l’Europe, le 28 novembre à Rome.


ECOLOGIE

[marron]Belgique : 4e empreinte écologique au monde[/marron] AFP 13/10/2010

La Belgique occupe le quatrième rang mondial en termes d’empreinte écologique par personne, selon les résultats de l’édition 2010 du Rapport planète vivante de l’organisation internationale pour la conservation de la nature WWF.

La Belgique se classe juste derrière les Emirats arabes unis, le Qatar et le Danemark. Elle est suivie par les Etats-Unis, précise un communiqué de WWF.

Pour réaliser ce rapport, la méthodologie a été améliorée. Ce qui a permis de démontrer que "l’empreinte écologique belge a été largement sous-estimée dans le passé", explique la coordinatrice politique du WWF, Sabien Leemans. [bleu marine]"Aujourd’hui, nous savons que si tout le monde vivait comme un Belge moyen, nous aurions besoin de 4,4 planètes pour subvenir à nos besoins",[/bleu marine] souligne Sabien Leemans dans le communiqué. Il ressort également de ce rapport que la Terre met un an et demi pour produire les ressources que l’humanité utilise en un an.

Si la demande en ressources naturelles continue sur cette lancée, on estime qu’il faudra deux planètes pour subvenir aux besoins de l’humanité d’ici 2030.

Par ailleurs, le rapport propose également [bleu marine]deux solutions[/bleu marine] pour réduire l’empreinte écologique.

  • D’une part, le WWF encourage à mettre en place une société faible en carbone.
  • D’autre part, l’organisation souhaite que l’humanité adapte son régime alimentaire, notamment en réduisant sa consommation de viande.

"Les politiques doivent aussi agir pour faire adopter des objectifs ambitieux au niveau international", conclut Sabien Leemans.


Nous pouvons prendre immédiatement une mesure efficace, en réduisant notre consommation de viande (mais davantage de fruits et de légumes locaux et de saison).
Een maatregel die wij onmiddellijk kunnen toepassen : minder vlees eten (maar meer inheemse seizoengebonden groenten en fruit


  • Savez-vous qu’à Bruxelles 12% de nos sacs poubelles blancs sont composés d’aliments, dont les deux tiers sont jetés sans avoir été touchés ? C’est ainsi que chaque Bruxellois se débarrasse en moyenne de 15 kg de nourriture encore parfaitement consommable par an, soit 15.000 tonnes pour l’ensemble de la Région. Ce gaspillage alimentaire représente 3 repas par jour pour 30.000 personnes pendant un an ! Et ces chiffres ne concernent que les ménages ; ils ne prennent pas en compte les déchets de nourriture des cantines d’école, d’entreprise, etc.

EN BREF / IN’T KORT

- [vert]Chileense kompels willen alles eerlijk delen[/vert]

De 33 Chileense mijnwerkers die woensdag gered zijn na 69 dagen onder de grond te hebben doorgebracht, hebben besloten hun verhaal goed te beschermen en de hele groep te laten meedelen in de opbrengsten die uit hun bekendheid voortvloeien. Dat heeft de dochter van een van de kompels vrijdag tegen persbureau The Associated Press gezegd. Het zou een verklaring kunnen zijn voor het feit dat geen van de mannen zich nog heeft uitgelaten over de gebeurtenissen onder de grond.

- [vert]RDCONGO : Verantwoordelijke voor massaverkrachting opgepakt[/vert]

De VN-stabilisatiemacht in Congo heeft op 5 oktober de rebellenleider opgepakt die verantwoordelijk wordt geacht voor de brutale inval in dertien dorpen in Noord-Kivu, met als gevolg een dramatische groepsverkrachting die dagenlang duurde. ’Kolonel’ Mayele, een leider van de Congolese rebellenbeweging Mai Mai Cheka, die de aanval voerden in samenwerking met Rwandese Hutu-rebellen, wordt in Goma vastgehouden. Zijn zaak is in handen van de militaire justitie.

- [vert]Ténia et epilepsie[/vert]

Des chercheurs de l’Institut de médecine tropicale d’Anvers ont découvert que 4 porcs sur 10 au Congo sont contaminés au ténia. Ce dernier provoque l’épilepsie chez les humains lorsque les larves s’installent dans notre cerveau. Les larves du ténia du porc représentent la cause la plus importante de l’épilepsie non héréditaire chez les humains. Les médicaments qui existent ne sont pas toujours disponibles dans les pays en voie de développement.

- [vert]"Het Iraanse regime is aan het instorten"[/vert]

Dat verklaart Farzad Farhangian, Iraanse diplomaat die op post was in Brussel. Op 13 september verliet hij België om asiel aan te vragen in Noorwegen. Het is de derde Iraanse diplomaat die sinds begin dit jaar het regime van president Ahmadinejad de rug toekeert. "Het systeem is aan het smelten, aan het instorten. Nog vier à vijf mijoen Iraniërs, niet meer, blijven president Ahmadinejad trouw", denkt hij. Maar 90 procent van de ambtenaren, die beschikken over de expertise van het land, zijn het volgens Farhangian oneens met de politieke oriëntatie en het bestuur van het land. De tweespalt heeft zelfs het bestuur aangetast van de Revolutionaire Garde.

- [vert]ONU : le rapport controversé est publié[/vert]

L’ONU a publié vendredi 1er octobre, à Genève, son rapport détaillant les crimes commis au Congo de 1993 à 2003, texte dont le projet a été dénoncé par le Rwanda, l’Ouganda, l’Angola, le Burundi et qui est critiqué jusqu’à Kinshasa.
Fruit d’une enquête menée de juillet 2008 à juin 2009, le rapport de plus de 550 pages, dresse l’inventaire de 617 crimes graves ayant fait des dizaines de milliers de morts civils. Les réactions les plus furieuses viennent du Rwanda, parce que le rapport maintient le terme ’génocide’ et l’explicite même davantage.

- [vert]Rwanda arresteert oppositieleidster[/vert]

De Rwandese politie heeft donderdag 14 oktober oppositieleidster Victoire Ingabire gearresteerd. Zij wordt verdacht van oprichting van een terroristische organisatie. Volgens de autoriteiten zijn belastende feiten naar voren gekomen tijdens onderzoek naar een voormalige commandant van een Hutu-militie in het buurland Congo, die woensdag 13 oktober werd opgepakt. De politie stelt dat deze militie de militaire vleugels is van de partij van Ingabire. Mensenrechtengroepen zeggen dat de Rwandese regering vaker terrorismebeschuldigingen uit om de oppositie monddood te maken. (ap)

De Standaard van 15/10/2010

Elle serait détenue à Gikondo et menottée jour et nuit.

- [vert]Traité sur le commerce des armes conventionnelles ?[/vert]

A l’échelle mondiale, il n’existe aucune norme juridiquement contraignante pour réguler les transferts d’armes et de munitions conventionnelles. Or ce marché illicite et les utilisations non désirés ont des effets néfastes. Chaque année, on recense au moins 250 000 morts causées directement ou indirectement par les conflits armés, et plus de 300 000 victimes d’utilisation d’armes à feu hors des situations de conflits (données d’Amnesty International). Les Etats membres des Nations Unies, réunis à New York du 12 au 13 juillet, ont entamé officiellement des négociations afin d’adopter un Traité international sur le commerce des armes (TCA). Fin 2009 un Comité préparatoire fut mis en place, qui, en 2010 et 2011, préparera, un texte qui sera négocié lors d’une Conférence internationale en 2012. Les Etats-Unis (le plus grand producteur et exportateur d’armes dans le monde) s’était toujours prononcé contre toute réglementation, mais le président Barack Obama a changé la donne.

(GRIP n° 57 du 3ème trimestre 2010)

- [vert]Lancement du Cercle "Les amis du Rwanda" au Parlement Européen[/vert]

La réunion de lancement du Cercle des Amis du Rwanda au sein du Parlement Européen a eu lieu sous le haut patronage de Louis Michel, Parlementaire Européen et Ministre d’Etat Belge, et Ntwari Gérard, Ambassadeur du Rwanda en Belgique, ce jeudi 30 Septembre 2010.

Outre Mr Michel et son équipe, étaient présent coté européen : Charles Goerens (Luxembourg) et Mariya Nedelcheva (Bulgarie). Côté rwandais, l’Ambassadeur du Rwanda en Belgique avait l’honneur de présenter une délégation composée d’Ambassadeurs et High Commissionner du Rwanda en Europe : Nkulikiyinka Christine (Allemagne), Mukangira Jacqueline (Suède), Kabale Nyangezi Jacques (France), Uwanyirigira Immaculée (Pays Bas) et Rwamucyo Ernest (Grande Bretagne).

  • [bleu marine]Objectifs :[/bleu marine]
    - Le premier objectif de ce cercle est de supporter, valoriser et promouvoir les intérêts du Rwanda à travers les différentes institutions de l’Union Européenne.
    - Le deuxième objectif est d’informer sur les progrès engrangés par le Rwanda dans les différents domaines : le développement économique, les avancées sociales et la démocratie.
    - Le troisième objectif est de faire de ce Cercle le premier interlocuteur du Rwanda.
  • [bleu marine]Organisation : [/bleu marine] Ce Cercle sera un groupe informel ouvert à tout(e)s les parlementaires européens ayant un intérêt pour le Rwanda et ce, peu importe leurs origines ou leurs orientations politiques.
  • [bleu marine]Actions : [/bleu marine] Une multiplication de jumelages, la mise en œuvre d’événements culturels rwandais à Bruxelles et en Europe, l’instauration d’une journée Rwanda au Parlement Européen, l’organisation de Workshop thématique sur le Rwanda, des visites au Rwanda...

Cf. http://www.ambarwanda.be


Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 872 / 1059132

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License