missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Nouvelles du Liban

lundi 3 janvier 2011 par Francis Leduc, Webmaster

LIBAMI

Après avoir donné l’an dernier ma démission à l’Université Saint-Joseph, j’ai vécu durant quelques mois une période plus calme. Elle n’a pas duré longtemps, car je suis en effet très engagé dans l’Association Libami , qui a connu ces derniers mois un réel développement. Trésorier de l’Association après en avoir été président, j’ai la tâche délicate mais essentielle de relancer les bienfaiteurs. Dans ce but, nous avons mis au point des listes ; ce procédé nous facilite beaucoup la tâche. Il nous est désormais possible d’envoyer des nouvelles sans être obligés d’avoir recours au courrier postal. Nous mettons aussi régulièrement à jour notre site www.libami.com et invitons à le visiter tous ceux qui s’intéressent à notre action.

SECURITE

Contrairement à ce que nous pouvions craindre, nous avons passé une année calme sur le plan de la sécurité ; les violents affrontements redoutés n’ont pas eu lieu. Nous commençons toutefois l’année avec beaucoup d’incertitudes. Le Liban est plus que jamais divisé en deux camps qui en viennent de temps à autre à de violentes accusations. D’un côté, les partisans du 14 mars (Les musulmans sunnites avec le premier ministre Hariri, Gemayel, Samir Geagea, et de nombreux maronites) sont tournés vers l’Europe et les Etats-Unis ; de l’autre côté, les partisans du 8 mars (les musulmans chiites avec le Hezbollah, le général Michel Aoun et une bonne partie des maronite) s’efforcent par divers moyens de torpiller le tribunal spécial pour le Liban, car ils ont l’intime conviction que ceux qui l’organisent et les juges sont et seront manipulés par les Européens et les Etats-Unis. Pour eux, le TSL n’est qu’un vaste complot occidental contre la région.

Dans les diverses rencontres auxquelles je participe, je note pourtant que la politique est rarement évoquée. Non pas seulement par diplomatie, mais à cause d’une profonde lassitude, voire un dégoût pour la politique. Beaucoup renoncent même à regarder le journal télévisé.

Certes, les alarmistes prophétisent le pire, alors que d’autres rappellent que ces tensions sont chroniques, et que c’est peut-être la « vocation » du Liban de ne jamais connaître la sécurité, du moins tant que le drame palestinien ne sera pas réglé ; il est certain que la situation en Palestine est en bonne partie cause de la situation très critique de toute la région.

PROCHE-ORIENT CHRETIEN

Ces derniers mois ont connu des modifications pour la revue « Proche-Orient chrétien » . En effet, nous passons la revue à la Faculté de sciences religieuses de l’Université Saint-Joseph. Depuis 4 ans, lors de nos réunions annuelles au Caire, nous avons longuement réfléchi sur les avantages et les inconvénients de cette passation. Nous avons finalement opté pour le changement parce que les Pères Blancs n’ont pas le personnel requis pour assurer la responsabilité de la revue. Par contre, la Faculté dispose de ressources humaines et de moyens sophistiqués dont nous sommes privés à Jérusalem, en particulier à cause de la situation. Le transfert s’opère dans les meilleures conditions. Déjà toute l’administration est assurée à La Faculté.

VOEUX

Malgré les « voyants » - qui parfois ne se trompent pas ! -, il est difficile de prévoir ce que seront les prochains mois, que ce soit au Liban ou dans le reste du monde.

Je vous souhaite donc une heureuse année 2011.

 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 156 / 576139

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Proche-Orient   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License