missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°50 Breuklijnen

Août - Augustus 2011
vendredi 2 septembre 2011 par J.V.

SOS HOORN VAN AFRIKA

[bleu marine]CARITAS INTERNATIONALIS (10/08/11)[/bleu marine]
De droogte en de voedselonzekerheid in Oost-Afrika vormen op dit moment de ergste humanitaire crisis ter wereld. Er is dringend massale hulp nodig ! Het Caritas-netwerk, dat reeds lange tijd aanwezig is in de regio, zet zijn inspanningen op het terrein voort.

[marron]Voedselcrisis en hongersnood[/marron]

In Ethiopië, Kenia, Somalië en in Oost-Afrika stort de ergste droogte in 60 jaar meer dan 12 miljoen onschuldige mensen in de chaos. De behoefte aan water, levensmiddelen en levensnoodzakelijke goederen is overal schrijnend duidelijk. Meer dan de helft van de noodlijdende bevolking zijn kinderen.

De situatie werd inmiddels officieel uitgeroepen tot “voedselcrisis”. Dit betekent dat de kinderen en de ouderen ernstig ondervoed zijn. Bovendien werd in verschillende regio’s in Somalië de hongersnood uitgeroepen door de Verenigde Naties

De droogte zou minstens blijven duren tot in 2012 en het aantal slachtoffers dreigt nog spectaculair te stijgen in de komende maanden. Daarbij zullen de meest kwetsbare groepen het hardst getroffen worden.

Storten kan : 000-0000041-41 (Caritas) of 000-0000012-12 (coalitie van organisaties)


LES MULTINATIONALES

[marron]DELTA DU NIGER : LES EVÊQUES CONTRE LES MULTINATIONALES[/marron]

“Horreur” : les évêques du Delta Niger n’ont eu d’autre mot pour décrire les sentiments suscités par le contenu d’un rapport scientifique sur les dégâts environnementaux causés dans la région par 50 années d’exploitation pétrolière sans règles.

“Nous sommes atterrés par les détails sur les violations de la protection environnementale dues aux fréquentes fuites de pétrole et par la négligence des personnes impliquées” lit-on dans un document diffusé par les évêques depuis Port-Harcourt, la principale ville du Delta. Début août le [bleu] Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) [/bleu] a publié un rapport qui est le fruit de 20 années de travail dans la zone d’Ogoniland, basé sur 20.000 témoignages et sur l’examen de milliers de rapports médicaux.

Le document dénonce les responsabilités de la compagnie anglo-hollandaise [bleu] Royal Dutch Shell [/bleu] et du gouvernement nigérian. Il faudrait au moins 30 ans, selon les auteurs du rapport, pour remédier aux dégâts environnementaux de cette pollution pétrolière et estime à un milliard de dollars les fonds nécessaires pour réaliser les travaux de nettoyage et de purification.

Les évêques se disent outrés par les lacunes du gouvernement, “au courant des violations” mais incapable de protéger les droits des communautés locales. Ils soulignent également le risque de voir les abus de la Shell se répéter avec la [bleu] National Nigerian Petroleum Corporation [/bleu], le groupe nigérian qui a repris ces dernières années la gestion de diverses activités de Shell.

“Il est inacceptable de chercher le profit économique au détriment de l’environnement et des conditions de vie des populations” ont condamné les évêques. Diverses organisations de la société civile dénoncent de longue date cette situation. Récemment, le président Goodluck Jonathan a annoncé la création d’un comité spécial sur la pollution pétrolière, pour évaluer l’œuvre du gouvernement. Mais le quotidien ‘Vanguard’ souligne que cette commission ne compte aucun représentant de la communauté Ogoni. Un paradoxe quand le Nigeria a pour la première fois un président originaire du Delta. [mauve fonce](MISNA, 29 août 2011)[/mauve fonce]

[marron]LE ’DROIT À L’EAU’ A UN AN[/marron]

[bleu marine]Bruxelles.[/bleu marine] Une poignée de militants d’Attac et de la Fédération syndicale européenne des services publics a commémoré symboliquement hier le premier anniversaire de l’adoption par l’Onu, d’une résolution reconnaissant le droit à l’eau comme droit humain universel. Les militants se sont réunis devant la fontaine publique rue de l’Amigo, à côté de la Grand Place de Bruxelles, et ont distribué aux passants des verres d’eau potable. "Cette action vise à montrer que, pour nous, l’eau doit rester un bien public et non une marchandise", explique Kim Lê Quang, militant de "Aquattac". "C’est une vision à contre-courant de celle des multinationales qui veulent s’accaparer les ressources en eau pour les revendre à la population."

Pour ces militants le service public doit rester la norme pour les activités de fourniture et de distribution d’eau partout dans le monde. Ils ont annoncé la tenue à Marseille, du 10 au 18 mars 2012, d’un forum alternatif mondial de l’eau en marge du Conseil mondial de l’eau, auquel participent plusieurs multinationales du secteur Veolia ou Suez.
[mauve fonce](La Libre Belgique du 29 juillet 2011)[/mauve fonce]


FLASHES

- [bleu marine]Madame Ingabire Victoire toujours en prison à Kigali[/bleu marine]

Il y a quatre mois, le 1er avril 2011, l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Rwanda a rendu visite en prison de Kigali à l’opposante rwandaise Victoire Ingabire. Lors de cette visite, l’ambassadeur hollandais a taclé la dictature du président Paul Kagame.

En ce moment où le chef de la junte rwandaise est attendu à Paris le 12 septembre, la France semble ignorer cette tacle des Pays-Bas et les récentes mises en garde du Royaume Uni, qu’il détient dans ses géôles l’Aung San Suu Kyi d’Afrique Ingabire Victoire.

Le dernier rapport d’Amnesty International 2011 souligne que la justice du Rwanda a érigé "en infractions, diverses formes d’opposition".

Le gouvernement rwandais exerce des pressions sur tous les pays et sur le [bleu] Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugies (HCR) [/bleu] pour renvoyer les réfugiés ou les débouter du statut de protection dont ils ont pourtant toujours besoin.


"Etre libre, on ne le dira jamais assez, c’est vouloir aussi la liberté de l’autre, pour celui qui ne pense pas comme soi. C’est ne respirer soi-même largement que si l’on est assuré que l’autre n’étouffe pas dans un cachot."

Gabriel Marcel

- [bleu marine]Monument Martin Luther King[/bleu marine]

[vert]Washington.[/vert] De burgerrechtenactivist Martin Luther King heeft een eigen monument. Hij is de eerste zwarte Amerikaan die een prominente plek krijgt op of nabij de [bleu] National Mall [/bleu], het gebied tussen het Capitool en het Washington Monument. Zondag 28 augustus werd het monument officieel ingehuldigd, op de 48ste jaardag van Kings beroemste toespraak.

Bij de negen meter hoge sculptuur staan op een 137 meter lange granieten muur veertien citaten uit de toespraken van King. Rondom het monument komen kersenbomen met witte en roze bloesem. De Chinese beeldhouwer Lei Yixin, die het monument maakte, wilde dat de gedenkzuil de idealen van King zou verbeelden. [mauve fonce](De Standaard van 23/08/2011)[/mauve fonce]

- [bleu marine]Wet Turkije over religieus erfgoed[/bleu marine]

[vert]ISTANBOEL -[/vert] Turkije heeft een wet aangenomen waardoor religieuze minderheden hun onroerend goed kunnen terugkrijgen. Daarmee wordt één van de grootste juridische problemen van religieuze minderheden in Turkije opgelost. De wetswijziging, waarop religieuze minderheden en de Europese Unie al jaren aandringen, stond zaterdag 27 augustus in het Turkse staatsblad. [mauve fonce](RKnieuws.net)[/mauve fonce]

- [bleu marine]Israël zet licht op groen voor omstreden bouwplan in Jeruzalem[/bleu marine]

De Israëlische binnenlandminister Eli Yishaï heeft het licht op groen gezet voor de bouw van 1.600 nieuwe woningen in Oost-Jeruzalem, een gebied dat ook door de Palestijnen geclaimd wordt. De goedkeuring komt er volgens premier Benjamin Netanyahu om economische redenen. "Dit heeft niets met politiek te maken", stelt hij. Daarmee verwijst hij naar de diplomatieke rel die vorig jaar ontstond tussen Israël en de VS, toen de aankondiging van de bouw gedaan werd tijdens een officieel bezoek van vicepresident Joe Biden. De VS proberen al enkele jaren om Israël en de Palestijnen opnieuw rond de tafel te krijgen voor vredesgesprekken. Voor de Palestijnen is een bouwstop daarvoor onontbeerlijk, maar Israël legt zich bij die eis niet neer.

Voor de Palestijnse Autoriteit wordt de 66ste Algemene Vergadering van de Verenigde Naties, midden september in New York, een cruciaal moment. Dan vraagt zij erkenning van volledig lidmaatschap voor de Palestijnse Autoriteit of minstens de VN-erkenning van een onafhankelijke Palestijnse staat. Nu hebben de Palestijnen slechts een observatiestatus binnen de VN, via de PLO (de Organisatie ter Bevrijding van Palestina), een niet-statelijke actor. Les Etats-Unis, malgré les promesses du président Obama en mai dernier, choisiront sans doute le côté d’Israël.

- [bleu marine]PAKISTAN : des drones américains ont déjà tués des centaines de civils[/bleu marine]

Entamée en 2004, la campagne de tirs de drones américains sur le nord-ouest du Pakistan s’est nettement intensifiée depuis l’été 2008 et ces tirs sont devenus ces derniers mois très fréquents, et même quotidiens à certaines périodes.

En 2010, une centaine de tirs de missiles par des drones ont fait plus de 670 morts, tandis que l’année précédente 45 missiles tirés par des avions sans pilote avaient fait 420 morts, selon un comptage de l’AFP.

Les zones tribales pakistanaises sont la principale base arrière des talibans afghans, alliés d’Al-Qaïda, lorsqu’ils procèdent à des attaques de l’autre côté de la frontière contre les forces américaines et de l’OTAN déployées en Afghanistan.

[vert]NOTE :[/vert] un drone (« faux bourdon » en anglais), ou UAV (Unmanned Aerial Vehicle) est un aéronef sans pilote humain à bord, qui emporte une charge utile, destinée à des missions de type surveillance, de renseignement ou de combat. La charge utile du drone de combat est une arme. Le pilotage automatique ou à partir du sol permet d’envisager des vols de très longue durée, de l’ordre de plusieurs dizaines d’heures.


Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 582 / 1086055

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License