missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°51 Breuklijnen

Septembre - September 2011
mardi 4 octobre 2011 par J.V.

REMISES EN QUESTION FONDAMENTALES

- [marron]LE MUR DE BERLIN, CE N’EST PAS FINI[/marron]

Il y a 50 ans, le 13 août 1961, Berlin était coupée en deux par l’érection d’un Mur "de protection antifasciste", destiné à stopper l’exode de sa population. Dimanche 14 août 2011, les Infos de 9 heures ont rendu compte d’une allocution de l’évêque de Berlin réactualisant cet événement ; il a fait allusion à tous les murs érigés actuellement de par le monde, de l’Amérique à la Palestine, pour séparer les riches des pauvres.

Chez nous, il y a également des "murs", administratifs ou idéologiques, destinés à écarter de notre "îlot de prospérité" les mendiants, les requérants d’asile, les sans-papiers, mais aussi les travailleurs sous-payés, les migrants, les chômeurs, jeunes ou vieux… Tous les pauvres qu’il faut cacher et maintenir dans la soumission ! Car ils dérangent en nous rappelant nos propres fragilités. Mais surtout, parce que leur présence révèle l’échec d’une économie qui n’est pas au service de l’humain et qui détruit les solidarités.

Il existe encore d’autres murs : ceux que j’érige chaque jour entre les autres et moi, entre moi et moi-même, afin d’éviter les conflits, les remises en question et tout ce qui menace ma tranquillité d’esprit. Dans mon histoire personnelle, il y a aussi des blocages…

Qui désarmera nos peurs, afin que nous démolissions nos murs pour construire des ponts ?

Edito du bulletin (n° 111, automne 2011)
du groupe francophone du MIR Suisse,
par Jacqueline Rouyet
 

- [marron]LES LIMITES DE NOS THÉORIES NÉOLIBÉRALES[/marron]

[bleu marine] La rentrée des universités est l’occasion de se demander si l’enseignement de l’économie intègre une démarche globale de développement durable et d’éducation à la citoyenneté. [/bleu marine]

  • [vert]Manque de pluralisme[/vert]

Nos cours d’économie souffriraient-ils d’un manque d’ouverture sur la réalité de terrain ? Au regard du peu de place accordée aux acteurs économiques que sont les syndicats, les associations de la société civile ou même les pouvoirs publics, cela ne fait aucun doute. Ces derniers sont aussi créateurs de richesse mais restent très peu présents en tant que tels dans les cursus universitaires. Ce dont on parle surtout, c’est des marchés financiers. Pas étonnant dès lors que l’enseignement de l’économie reste dominé par les théories néolibérales et que la finance responsable et solidaire, bien qu’elle intéresse de plus en plus, soit encore marginalisée sur les bancs d’école et dans les amphithéâtres universitaires.

  • [vert]La pression du marché de l’emploi[/vert]

Les professeurs d’économie sont souvent conscients des limites des théories néolibérales. Ils sont également les premiers informés des théories alternatives existantes ou naissantes et sont, pour la plupart, sensibles à une approche plus critique de l’économie. Le problème vient surtout de la pression du marché du travail qui exige des étudiants sortants qu’ils maîtrisent les théories de la pensée unique. Il existerait également une forte concurrence entre les universités elles-mêmes qui verraient leur nombre d’étudiants augmenter selon qu’elles enseigneraient ou non les ficelles du métier de financier. En 2010, un groupe d’économistes/citoyens français publiait le [bleu]manifeste des économistes atterrés [/bleu]. Leur message : faire prendre conscience au public français de la menace que représente la financiarisation de l’économie ainsi que la nécessité de défendre le pluralisme en économie. Une prise de conscience qui serait bien utile en Belgique également, tant un niveau politique que financier.

Financité.be Dépêche 172
 

DROITS DE L’HOMME - MENSENRECHTEN

- [marron]"ANTI-TERREUR BELEID VAAK TEN KOSTE VAN MENSENRECHTEN" [/marron] [mauve fonce](Duitse bisschoppen)[/mauve fonce]

Maandag 5 september hebben de Duitse bisschoppen - tien jaar na de terroristische aanslagen in New York en Washington - tijdens een druk bijgewoonde persconferentie in Berlijn een balans opgemaakt van het anti-terreur beleid. In een 67-bladzijden tellend document, dat toegelicht werd door Mgr. Ludwig Schick, aartsbisschop van Bamberg, stellen de bisschoppen dat de ‘oorlog tegen terreur’ vaak ten koste gaat van de mensenrechten en de individuele rechten.

Het document is gebaseerd op de verklaring ‘Gerechter Friede’ die de bisschoppen in 2000 publiceerden. In het document zetten de bisschoppen hun vredesethiek uitgebreid uiteen. Geweld is slechts uitzonderlijk ethisch te verantwoorden, aldus de bisschoppen. Terrorisme kan volgens hen op lange termijn alleen succesvol worden bestreden als er iets gedaan wordt aan onmenselijke levensomstandigheden in de wereld.

De bisschoppen kanten zich tegen onmenselijke ondervragingsmethodes en eisen bij de ondervraging van verdachten een absoluut verbod op foltering. Volgens de bisschoppen moeten zowel de sociale als culturele oorzaken van het terrorisme worden aangepakt. Zij wijzen ook op het toenemend belang van de interreligieuze dialoog. De voedingsbodem van het geweld kan bestreden worden door de uitbouw van een rechtvaardig economisch systeem en een efficiënte aanpak van de armoede- en hongerproblematiek, aldus de bisschoppen.

RKnieuws.net september 2011
 

- [marron]LA PEINE DE MORT, TRADITION AMÉRICAINE ?[/marron]

[bleu marine] La semaine passée, les Etats-Unis ont connu pas moins de trois exécutions de condamnés à mort. La plus médiatisée fut celle de Troy Davis, en Géorgie. Le même jour, Lawrence Brewer, un membre du Ku Klux Klan, était exécuté au Texas et le lendemain, c’était au tour de Derrick Mason, un Noir de 37 ans, en Alabama. Cela porte à 36 le nombre d’exécutions opérées aux Etats-Unis en 2011.

Erika Stein est avocate aux barreaux de Bruxelles et de New York, ville dont elle est originaire. Quelques extraits d’une interview. [/bleu marine]

Ce serait, à mes yeux, une erreur de considérer la peine de mort aux E.U. comme une tradition. La peine de mort a été inscrite dans l’histoire de nombreux pays. L’Europe l’a appliquée des siècles durant, avant de l’abolir massivement. La question qui se pose, aux Etats-Unis, est plutôt de savoir quand la peine capitale va disparaître dans l’ensemble des Etats. Seize d’entre eux l’ont supprimée. Le mouvement vers l’abolition est en marche mais il prendra sans doute du temps.

Notre système pénal n’est pas uniforme. Nous connaissons un droit pénal fédéral et des systèmes pénaux propres à chacun des Etats. En Europe, la peine de mort a reculé après l’adoption de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme, qui a contribué à renforcer l’unicité des points de vue. Aux Etats-Unis, il n’existe pas de motivation extérieure. La réforme doit faire son trou dans chaque Etat, en même temps qu’au fédéral.

On attend que la Cour suprême déclare la peine de mort anticonstitutionnelle. Le mouvement était en marche dans les années 70, avec la suspension des exécutions pour les crimes fédéraux. Mais il y a eu volte-face à la suite de l’attentat d’Oklahoma City, commis en avril 1995 par Timothy McVeigh (Ndlr : l’explosion d’un camion piégé devant un bâtiment fédéral avait fait 168 morts et près de 700 blessés).

Cependant, la Cour suprême a réduit les cas d’application de la peine de mort, en interdisant les exécutions de mineurs d’âge ou de condamnés souffrant de déficiences mentales. Plusieurs Etats ont suivi.

(La Libre Belgique du 26 septembre 2011)
 

- [marron]UNIVERSELE VERKLARING VAN DE PLICHTEN VAN DE MENS[/marron]

Een nieuwe Universele Verklaring van de Verantwoordelijkheden van de Mens kan onze samenleving wapenen tegen de gevolgen van de klimaatverandering en de financiële en economische crisis. Die verklaring zou dus handelen over de individuele en collectieve verantwoordelijkheden voor de toekomst van de mensheid en de aarde. De voorbereiding van het deel "Business en Ethiek" werd toevertrouwd aan het European SPES Forum, het Europees netwerk voor meer zingeving en spiritualiteit in economie en samenleving.

(Tertio 14 september 2011)
 

LA FAIM DANS LE MONDE

[marron]OXFAM[/marron] publie une carte des points chauds de l’insécurité alimentaire. Histoire de rappeler que la hausse généralisée des prix alimentaires est souvent à l’origine d’instabilités et de violences aux quatre coins du monde.

Depuis quelques mois, les prix alimentaires internationaux ont à nouveau atteint des niveaux records. Conséquence : des dizaines de millions de personnes vivant déjà dans la précarité éprouvent cette fois de sérieuses difficultés pour s’alimenter. OXFAM estime qu’après des décennies de combat contre la faim et quelques succès notables dans ce sens, le nombre de personnes dans le monde n’ayant pas assez à manger augmente à nouveau et pourrait rapidement atteindre un milliard de personnes.

Pour attirer l’attention sur ce phénomène, OXFAM publie une [bleu] carte interactive illustrant l’impact de la volatilité des prix alimentaires sur les communautés les plus pauvres [/bleu]. En cliquant sur les divers pays (Russie, Chine, Guatemala, Bolivie… (l’Afrique est loin d’être le seul continent concerné !), on trouve systématiquement une fiche détaillant la situation locale actuelle, mais aussi les causes et les conséquences de celle-ci. On peut aussi, par exemple, visualiser très aisément le pourcentage de la population sous-alimentée et la dépendance de chaque pays à l’égard des importations.

OXFAM publie, à cette occasion, un dossier détaillant les causes profondes de cette volatilité des prix : les phénomènes climatiques, la faible régulation mondiale de la spéculation financière, le manque de soutien à la petite agriculture paysanne, l’achat de terres dans les pays pauvres par les Etats ou les multinationales de l’agro-alimentaire, etc.

[bleu marine]Un bel outil pédagogique et de mobilisation :[/bleu marine] www.cultivons.be

(En marche, bimensuel de la Mutualité Chrétienne,
1er septembre 2011, page 4)
 

AIDS IN AFRIKA

[marron]BRAZILIË EN INDIA MAKEN WESTERSE AIDSBEHANDELING IN AFRIKA MOGELIJK[/marron]

Het rijke Westen kon zijn met hiv besmette patiënten de kostenverslindende behandeling geven – 10.000 euro op jaarbasis in Europa. Het arme Afrika kon zich dat niet veroorloven. Westerse hulporganisaties zoals Sant’Egidio zochten naar oplossingen en verschaften medische ondersteuning en technologie. Brazilië en India brachten de doorbraak omdat hun generische geneesmiddelen de kostprijs van de behandeling naar 350 euro per jaar verlaagden. Bijna 20 procent van de bevolking in landen van de Sub-Sahara is besmet. Zwart Afrika ging tot eind de jaren 1990 de ziekte te lijf met preventie : seksuele onthouding, huwelijkstrouw en gebruik van condooms. Maar het gebrek aan een behandeling versterkte de stigmatisering met als gevolgen de angst om erover te praten en het gevoel verdoemd te zijn. Met zijn Dreamproject zocht de katholieke lekenbeweging Sant’Egidio vanaf 1998 naar een antwoord op die ethische onverantwoorde ongelijkheid tussen de ’rijke’ westerling die een behandeling krijgt tegen hiv en de ’arme’ Afrikaan die uit de boot valt. Het letterwoord [bleu]Dream staat voor ’Drugs Resource Enhancement against Aids and Malnutricion’ [/bleu].

Naast de betaalbaarheid van de behandeling worstelde Dream met twee bijkomende hindernissen : het bereiken van de patiënten en de bediening van de modernste apparatuur door Afrikaanse verantwoordelijken. Door de oprichting van gezondheidscentra in verafgelegen gebieden en de inzet van plaatselijke medewerkers kan de organisatie hiv-patiënten tot diep in het binnenland bereiken. Aanvankelijk ondersteunden westerse vrijwilligers de moleculaire biologische laboratoria die zijn uitgerust met de nieuwste apparatuur. Goed opgeleide Afrikaanse dokters, verplegers, coördinatoren, laboranten en sociaal werkers namen hun taak volledig over. De bijscholing van de personeelsleden gebeurt door een permanent vormingsprogramma per taalgroep : Engels, Portugees en Frans. Vierduizend medewerkers volgden sedert 2003 de achttien pan-Afrikaanse cursussen.

De laboratoria van [bleu] Dream [/bleu] zijn een unicum in Afrika omdat door de analyse van de bloedstalen de antiretrovirale therapie nauwgezet op te volgen is. "Wel ondersteunt in Rome een staf van twintig medewerkers, geholpen door tientallen vrijwilligers, permanent de werking van de Dreamcentra", vertelt informaticus Marco Peroni, de beheerder van de software. "We hebben dagelijks contact via e-mail".

Tertio, 14 september 2011
 

[bleu marine]Ndlr. : [/bleu marine] Sant’Egidio is niet de enige op dit terrein. Deze getuigenis blijft echter waardevol.

ECOLOGIE ET PROGRÈS POUR TOUS

- [marron]LA GRANDE MURAILLE VERTE DU SÉNÉGAL À DJIBOUTI[/marron]

Cette idée d’une grande muraille verte a été proposée par le Président Thomas Sankara dans les années 1980. Elle a été ressuscitée par l’ancien Président du Nigeria Olesegun Obasanjo en 2005, avant de recevoir l’approbation de l’Union Africaine en décembre 2006. En juin 2010, les 11 pays africains concernés ont signé au Tchad une convention pour faire avancer le projet, mais l’initiative est restée en suspens jusqu’en février dernier, date à laquelle elle a été officiellement entérinée, au cours du sommet international de Bonn en Allemagne. Durant ce sommet, le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) a alloué 115 millions de dollars pour financer la muraille. Cette muraille aura, en principe, une largeur de 15 kilomètres, une longueur de 7.775 kilomètres et est censé réduire les pertes en bétail et favoriser la sécurité alimentaire pour des millions de personnes.

Le plan implique que chaque pays mette en place ses propres projets de gestion des terres, de l’eau et de la végétation, sur des surfaces allant jusqu’à 2 millions d’hectares, dans le cadre de la convention des Nations Unies contre la désertification.

Tiré de "Utopia !" n° 1 de juin 2011.
 
Notre confrère Jean-Claude Baratte, qui a lancé ce bulletin pour informer les confrères du Secteur France sur les questions de JPIC, explique ainsi le titre : "Je ne me souviens plus exactement comment disait Dom Helder Camara : L’utopie, c’est quand on est seul à penser à quelque chose. Quand on est plusieurs à y penser, ça devient un rêve. D’où le titre !"

- [marron]TABAKSENQUÊTE 2011 : DE RESULTATEN[/marron]

Sinds 1 juli 2011 is België het twintigste Europese land dat roken in de horeca verbiedt. Naar aanleiding hiervan vroeg [bleu] Stichting tegen Kanker [/bleu] 4000 Belgen naar hun mening in verband met deze nieuwe wetgeving. De resultaten van de enquête spreken voor zich : 91 % is zich bewust van de gevaren van passief roken en de overgrote meerderheid van de jongeren (78 % van de 15 tot 24-jarigen) is voorstander van rookvrije cafés. Bemoedigende resultaten voor de strijd tegen tabak !

  • [vert]Indirecte rook is nog gevaarlijker ![/vert]

Rokers inhaleren niet alle rook die vrijkomt bij een brandende sigaret. Het grootste deel ervan komt tussen elke trek in de lucht terecht via het brandende uiteinde van de sigaret. Die ’indirecte’ rook is goed voor 85 % van de giftige deeltjes in de omgevingslucht. Sigarettenrook is een krachtige cocktail van meer dan 4000 chemische stoffen, waarvan er minstens 40 kankerverwekkend zijn. Mensen die tabaksrook inademen zonder zelf een tabaksproduct te consumeren, zijn passief aan het roken.

Doordat de smeulende tabak aan het uiteinde van rookwaren niet volledig verbrandt, bevat indirecte rook zelfs een hogere concentratie aan irriterende en kankerverwekkende stoffen dan directe rook (de rook die de roker inhaleert) !

  • [vert]Rookverbod heeft onmiddellijk effect[/vert]

Onderzoek heeft uitgewezen dat passief roken een oorzaak is van longkanker bij niet-rokers. Ook problemen aan de luchtwegen, zoals chronische bronchitis, astma en allergieën, verergeren door passief roken. Bovendien neemt het risico op hart- en vaatziekten, zoals hartinfarct, toe door passief roken. In de Europese Unie alleen al overlijdt er elke 17 minuten iemand door passief roken.

Op lange termijn zal een rookverbod in alle openbare plaatsen bijdragen tot een daling van het aantal kankers. Maar ook op korte termijn zijn er vele voordelen. Kijk maar naar Schotland. Daar heeft het verbieden van roken vijf jaar geleden in alle openbare plaatsen geleid tot een daling van het aantal hartaanvallen met 17 % !

Kankerinfo ’Samen voor het leven’, september 2011
 

EN BREF

- [bleu marine]In Nigeriaanse staat Plateau zijn al 122 kerken in brand gestoken[/bleu marine]

Sinds 1999 zijn in de Nigeriaanse Staat Plateau al 122 kerken in brand gestoken als gevolg van interconfessioneel geweld tussen moslims en christenen. Omdat de regering machteloos staat hebben de christelijke gemeenschappen besloten zelf de nodige veiligheidsmaatregelen te nemen, meldt het katholieke persagentschap Apic. Het jongste decennium bij de schermutselingen werden zo’n 2.000 christenen gedood. Mgr. Ignatius Kaigama, de aartsbisschop van Jos, en de islamitische geestelijke sjeik Sani Yahaya Jingir hebben inmiddels opgeroepen tot dialoog tussen christenen en moslims om het geweld in de Staat Plateau te beëindigen.

RKnieuws.net 8 septembre 2011
 

- [bleu marine]RWANDA : procès politique de Victoire Ingabire[/bleu marine]

[bleu marine] Un exemple éloquent concernant le respect de la présomption d’innocence et l’impartialité de la Justice au Rwanda. [/bleu marine]

Le procès de Madame Victoire Ingabire, Présidente du Parti d’opposition FDU-INKINGI, a repris le mercredi 7 septembre 2011.

A leur arrivée à la Cour, les avocats de la défense de Madame Ingabire, à savoir l’avocat Ian Edwards et le Bâtonnier Gatera Gashabana ont été intimidés. En violation de leur immunité les services de sécurité ont systématiquement fouillé les mallettes des deux avocats et ont confisqué leurs bouteilles d’eau minérale. Ils ont été traités comme des suspects tandis que l’équipe du procureur est entrée d’une façon triomphale sans aucun dérangement.

Durant les débats de la séance de l’avant-midi, les avocats de la défense ont protesté contre ce harcèlement et la discrimination dont ils ont été victimes lors de la fouille de leurs bagages et de leurs vêtements sous le regard intéressé des procureurs. Le procureur Bonaventure Ruberwa s’en est défendu devant les juges en arguant qu’il ne voit rien d’étrange dans la fouille des membres de la défense qui défendent des criminels tandis que les membres de l’équipe du procureur défendent les intérêts de l’État et du public contre ces criminels. La Haute Cour a rejeté l’objection de la défense en évoquant des raisons de sécurité et surtout que leurs documents n’ont pas été violés par des tierces personnes.

Comme pour le passé, Madame Victoire Ingabire est restée quelquefois menottée dans la salle d’audience de la Cour. Le silence des juges, devant cette situation déjà dénoncée par l’accusée, indique une autre violation du principe de présomption d’innocence et pose une sérieuse question de neutralité et d’impartialité de la Cour. En plus, la loi rwandaise n’oblige aucun genre de code de tenue vestimentaire humiliante durant l’audition au tribunal, mais le gouvernement a refusé à l’accusée le droit de porter les habits de son choix. Ses cheveux ont été complètement et régulièrement rasé depuis son arrestation en octobre 2010 sous prétexte que ceci est systématiquement pratiqué sur tous les prisonniers pour des raisons d’hygiène ; mais ceci ne diminue en rien la cruauté de cet acte.

Environ 150 personnes ont suivi le procès du leader de l’opposition politique en dehors du tribunal tandis que l’intérieur était bondé d’innombrables membres des services secrets en civils, en plus de policiers armés et en uniformes. Comme par hasard, les problèmes techniques de l’audio ont empêché la foule amassée à l’extérieur de suivre les débats.

FDU-Inkingi
Boniface Twagirimana, Vice-président intérimaire.
 

- [bleu marine]Congolese Kerk zet 30.000 waarnemers in voor verkiezingen[/bleu marine]

KINSHASA 26/09 - De katholieke Kerk van RDC Congo zet 30.000 waarnemers in om bij te dragen tot het waarborgen van de regelmatigheid van de presidentsverkiezingen die op 28 november aanstaande worden gehouden. Dat heeft het Vaticaanse persagentschap Fides maandag gemeld.

‘Indien men rekening houdt met het feit dat de EU 120 waarnemers stuurt, begrijpt men het belang van de bijdrage van de katholieke waarnemers bij de verkiezingen’, aldus Mgr. Nicolas Djomo, voorzitter van de Congolese bisschoppenconferentie en aartsbisschop van Tshumbe (Oost-Kasaï).

De katholieke Kerk van RDC Congo heeft de jongste maanden al meermaals opgeroepen tot ‘eerlijke en transparante verkiezingen’ in het land.

- [bleu marine]Des enfants somaliens récompensés avec des fusils AK-47[/bleu marine]

Le mouvement islamiste radical et terroriste Al-Shabab a récompensé des écoliers de 10 à 17 ans lors d’un concours de lecture du Coran. Les deux meilleurs reçurent un fusil automatique AK-47, le troisième deux grenades à main. Selon Al-Shabab, ces enfants devaient utiliser ces armes pour défendre l’islam. D’après la BBC, il y avait aussi des prix en argent. Le meilleur groupe reçut 500 euros, le second 365 et le troisième 290. Les enfants reçurent également des livres religieux.
Ce concours annuel eut lieu au mois d’août pendant le ramadan.

C’était la troisième fois qu’il fut organisé. Les années précédentes des lance-roquettes faisaient partie des prix.

Al-Shabab contrôle une grande partie du sud de la Somalie et combat l’autorité centrale.


Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 660 / 1060507

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License