missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°57 Breuklijnen

Mars - Maart 2012
mardi 3 avril 2012 par J.V.

 ÉPINGLÉS


Le procureur argentin Gustavo Gόmez plaide pour la création d’une Cour pénale internationale pour l’environnement.

« Les crimes environnementaux sont des crimes contre l’humanité » – « Il existe actuellement une grande impunité pour les entreprises qui ne tirent plus leurs richesses de la main-d’œuvre bon marché, mais de la contamination. On se trouve dans un cercle vicieux. Plus de pollution signifie plus d’argent. Plus d’argent, plus de corruption. Plus de corruption, plus d’impunité. Plus d’impunité, plus de pollution. Mon travail est de casser cette spirale d’impunité. »
 

Taxer la malbouffe

Le professeur belge, Olivier De Schutter, expert de l’Onu, rappelle dans son rapport, présenté début mars devant le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, que l’introduction récente au Danemark, en Finlande, en France et en Hongrie de taxes sur les aliments et boissons à teneur élevée en graisses, sucres et sel « a prouvé qu’il pouvait s’agir d’un instrument efficace » – « Une taxe de 10% sur les sodas, qui ont des effets négatifs considérables sur la santé, pourrait entraîner une baisse de 8 à 10% des achats de ces boissons. » Et de proposer des taxes sur les produits malsains, d’exclure l’utilisation de certains acides gras, d’interdire la réclame pour certains aliments et boissons réputés malsains et de privilégier la production locale d’aliments sains, frais et nutritifs.

Il faudrait, dit-il, repenser le système agroalimentaire mondial (qu’il appelle ’obésogénique’). Et pour commencer supprimer les subsides agricoles qui faussent les prix des denrées. « Dans les pays de l’OCDE en particulier, où les subventions agricoles se situent toujours à des niveaux élevés, le système fait que les contribuables paient trois fois pour un système qui est une recette pour être en mauvaise santé. Ils paient pour les subventions peu judicieuses qui encouragent l’industrie agroalimentaire à vendre des aliments lourdement transformés au lieu de vendre des fruits et légumes à un prix inférieur, ils paient pour les efforts de commercialisation de cette même industrie, dont les produits de la vente d’aliments dommageables pour la santé sont déduits des bénéfices imposables, et ils paient pour des systèmes de soins de santé dont les budgets sont fortement grevés par les maladies non transmissibles. »
 

 E N   B R E F

  • België : zes niet-gouvernementele organisaties vinden de nieuwe wet op gezinsvereniging (zie ons vorig nummer) in strijd met de mensenrechten. Ze eisen van het Grondwettelijk Hof de nietigverklaring van alle « discriminerende maatregelen » in de wet.
  • Zuid-Sudan : Mukesh Kapila, de voormalige VN-gezant in Sudan, heeft Khartoem ervan beschuldigd misdaden tegen de menselijkheid te plegen in Zuid-Kordofan, het betwiste grensgebied tussen Sudan en Zuid-Sudan.
  • Union européenne : la Commission européenne a proposé mercredi 28 mars la création d’un centre européen pour aider les Etats à lutter contre les activités des organisations criminelles sur Internet, avec pour priorités le vol des données et la pédophilie.
  • Israël : Israël heeft laten weten dat het de werkrelatie met de Mensenrechtenraad van de Verenigde Naties verbreekt. De Raad had bouwactiviteiten in Oost-Jerusalem en op de Westoever veroordeeld.

Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 870 / 986552

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License