missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°59 Breuklijnen

Mai - Mei 2012
samedi 2 juin 2012 par J.V.

 QUAND LE MAL NOUS CHOQUE…

Les pays les plus riches comptent des millions d’enfants pauvres

Selon le rapport de l’UNICEF (29 mai 2012), pas moins de 30 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté dans 35 pays développés. Au sein même de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande, pas moins de 13 millions manquent d’éléments de base nécessaires à leur développement, tels que des repas en suffisance, des vêtements neufs ou d’un espace calme pour faire leurs devoirs.

UNICEF qualifie ainsi de « démuni » tout enfant privé d’accès à au moins deux des quatorze besoins de base identifiés. Moins d’1% des jeunes islandais sont ainsi affectés. En milieu de palmarès, emmené par les cinq pays nordiques, on retrouve les Allemands (8,8%), les Belges (9,1%), les Français (10,1%) et les Italiens (13,3%), alors qu’à l’autre bout, les Roumains (72,6%), les Bulgares (56,6%) et les Hongrois (31,9%) sont les plus mal lotis. Il ressort de cette étude que plus de 7% des enfants bulgares ne mangent pas trois fois par jour, 10% des Lettons ne possèdent qu’une paire de chaussures à leur taille, 48% des Roumains n’ont pas les moyens de partir en voyage scolaire et 12% des Portugais n’ont pas d’espace suffisamment calme et lumineux pour faire leurs devoirs.

Parmi les besoins de base dont manquent 9,1% des petits Belges, figurent l’argent de poche (7,2%) et l’espace pour faire leurs devoirs à la maison (5,1%) par exemple, mais aussi un budget suffisant pour les vêtements (5,9%) et trois repas par jour (2,1%).

La Libre Belgique, 30-05-2012
 

L’homophobie jusqu’au meurtre

Le meurtre du jeune Ihsane Jarfi, séquestré et tabassé à mort le 22 avril dernier en sortant d’un bar gay à Liège, illustre tragiquement ce à quoi peut mener l’homophobie, ce sentiment d’aversion éprouvé par certains à l’égard des homosexuels, lesbiennes et bisexuels (Holebi) et des transgenres. Un exemple extrême qui ne doit pas cacher la haine ordinaire qui s’exprime quotidiennement : on ne compte plus les insultes, le harcèlement et les agressions. A tel point qu’une association, Outrage, mise sur pied en janvier dernier pour lutter contre l’homophobie, les discriminations et les violences à l’égard des homosexuels, a lancé une pétition « Stop gaybashing ! » (« Halte au harcèlement à l’égard des gays ! ».

La Libre, 11-05-2012
 

Weet jij wat chocolade kost op menselijk vlak ?

250 000 kinderen worden uitgebuit op de cacaoplantages in West-Afrika (vooral in Ivoorkust en Ghana). 15 000 andere 9- tot 16-jarigen zijn het slachtoffer van mensenhandel en worden als slaven ingeschakeld in de cacao-, koffie- en katoenteelt.

Op 14 maart heeft het Europees Parlement een voorstel goedgekeurd dat de Commissie vraagt een wetgeving op te stellen die kinderarbeid in de cacaosector aanpakt.

Test Aankoop, n° 564 – mei 2012
 

Ecologische voetafdruk : we verbruiken te veel en wonen te groot

Slechts 5 landen hebben wereldwijd een groter ecologische voetafdruk dan de Belgen ! We wonen in te grote huizen voor te kleine gezinnen, verbruiken te veel energie en hebben op onze kleine oppervlakte een veel te groot wegennet. En daardoor heeft de Belg een van de grootste ecologische voetafdrukken ter wereld. Dat blijkt uit het tweejaarlijks Living Planet Report. Dat rapport maakt een stand van zaken op van de gezondheid van onze planeet.

De ecologische voetafdruk van de Belg – de oppervlakte die nodig is om al onze grondstoffen te produceren en ons afval te verwerken – bedraagt 7,1 hectare, tegenover het Europees gemiddelde van 4,7 hectare. En zelfs dat is nog veel te veel, want in theorie heeft elke aardbewoner maar recht op 1,8 ha.

Alleen Qatar, Koeweit, de Verenigde Arabische Emiraten, Denemarken en de VS doen het slechter dan België. Onze grote voetafdruk is voor de helft te wijten aan ons energieverbruik. We zullen onze levensstijl grondig moeten aanpassen…

De Standaard 15-05-2012
 

Le racisme religieux autorisé

Les extrémistes religieux et antiarabes exultent, les défenseurs des droits de l’homme fulminent. Le procureur général de l’Etat d’Israël, Yehuda Weinstein, a en effet annoncé qu’il renonçait à poursuivre les rabbins Yitzhak Shapira et Yossef Elitzur, auteurs du traité religieux ’Torath Hamelekh" (Torah du roi), qui justifie le meurtre de non-juifs dans certaines circonstances. Pas de poursuites en justice non plus contre plusieurs autres rabbins qui ont publiquement approuvé la publication de cet ouvrage controversé.

Motif : le manque de preuves établissant que le livre a été écrit dans le but délibéré d’inciter au racisme, alors qu’il faut prouver l’intention criminelle. Tout en soulignant qu’il n’approuve pas le contenu de l’ouvrage, le bureau du procureur précise que celui-ci est un traité d’étude religieuse citant des sources de la loi juive, rédigé « de façon générale », sans appel concret à la violence.

Cette décision suscite la colère de plusieurs organisations israéliennes, y compris de la minorité arabe israélienne et de mouvements religieux modérés, qui y voient un précédent permettant aux rabbins extrémistes – en particulier ceux liés aux colons en territoire palestinien – d’inciter impunément à la violence contre quiconque s’oppose au nationalisme juif.

Renée-Anne Gutter, in La Libre Belgique, 30-05-2012
 

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1092 / 988164

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License