missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

« Les prêtres « surhommes » tournent mal, tous », fait observer le pape François

Message aux prêtres de Saint-Louis-des-Français
mercredi 9 juin 2021 par Webmaster2

« Les prêtres « surhommes » tournent mal, tous », affirme le pape François dans son allocution aux prêtres de Saint-Louis-des-Français de Rome, qu’il a reçus en audience ce lundi 7 juin 2021, dont Mgr Jean Landousies CM, qui quitte fin juin le service du Saint-Siège, et auquel le pape a rendu un hommage appuyé, et le nouveau recteur, depuis septembre 2020, Mgr Laurent Bréguet, originaire du diocèse d’Angers.

Le pape a en quelque sorte fait l’éloge de la fragilité chrétienne : « Les fragilités ne doivent pas être laissées de côté : elles sont un lieu théologique. Ma fragilité, celle de chacun de nous est le lieu théologique de la rencontre avec le Seigneur. Les prêtres « surhommes » tournent mal, tous. Le prêtre frêle, qui connaît ses faiblesses et en parle avec le Seigneur, ça ira. Avec Joseph, nous sommes appelés à revenir à l’expérience d’actes simples d’accueil, de tendresse, de don de soi. »

Le pape a aussi évoqué les écueils de la vie communautaire : « Dans la vie communautaire, il y a toujours la tentation de créer de petits groupes fermés, de s’isoler, de critiquer et de dire du mal des autres, de se croire supérieur, plus intelligent. Les cancans c’est une habitude des groupes fermés, aussi une habitude des prêtres qui deviennent des vieux garçons : ils vont, parlent, médisent : cela n’aide pas. Et cela nous menace tous, et ce n’est pas bon. »

Mais le pape indique aussi l’antidote : « Nous devons abandonner cette habitude et regarder la miséricorde de Dieu et y penser. Puissiez-vous toujours vous accueillir les uns les autres comme un don. Dans une fraternité vécue dans la vérité, dans la sincérité des relations et dans une vie de prière, nous pouvons former une communauté où vous pouvez respirer l’air de la joie et de la tendresse. »

Surtout, le pape recommande le service du peuple de Dieu : « On ne peut pas réfléchir sur le prêtre en dehors du saint peuple de Dieu. Le sacerdoce ministériel est une conséquence du sacerdoce baptismal du saint peuple fidèle de Dieu. Il ne faut pas l’oublier. Si vous pensez à un sacerdoce isolé du peuple de Dieu, ce n’est pas un sacerdoce catholique, non ; et même pas chrétien. Dépouillez-vous de vous-mêmes, de vos idées préconçues, de vos rêves de grandeur, de votre affirmation de soi, pour mettre Dieu et les personnes au centre de vos préoccupations quotidiennes. Pour mettre le saint peuple fidèle de Dieu au centre, il faut être des pasteurs. »

Une page précieuse sur l’enseignement du pape François sur le sacerdoce et la pastorale, avec saint Joseph pour modèle.

La version intégrale de l’allocution du pape François peut être consultée sur fr.zenit.org


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 9 / 992997

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Croire aujourd’hui   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License