missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°48 Breuklijnen

Juin - Juni 2011
mercredi 6 juillet 2011 par J.V.

 INTÉGRITÉ DE LA CRÉATION

Par respect pour la création, économisons l’énergie : quelques conseils pratiques…

Congélateur : dégivrez régulièrement votre congélateur : deux petits millimètres de givre augmentent de 10% sa consommation.

Téléviseur, chaîne hi-fi, ordinateur : évitez le mode de veille et éteignez complètement les appareils.
Utilisez des multiprises à interrupteur.

Piles : optez pour des piles rechargeables.

Lave-vaisselle : un lave-vaisselle consomme beaucoup d’eau (entre 12 et 20 litres par lavage) et de l’électricité. A raison de 4 lavages par semaine, il vous en coûte près de 50 €. Ne lancez donc votre lave-vaisselle que lorsqu’il est plein.

Ampoules électriques : les ampoules traditionnelles à incandescence, encore très utilisées aujourd’hui, ont un très faible rendement : 95% de l’énergie consommée est transformée en chaleur et seulement 5% en lumière. Les lampes halogènes sont également très énergivores. Les lampes traditionnelles sont progressivement interdites par l’Union Européenne.

Pour les remplacer, il y a trois options : les ampoules fluocompactes, les LED’s et les néons. Les LED’s (Light Emitting Diode) gagnent de plus en plus en luminosité et ont une très faible consommation.

La marche à pied : à Bruxelles, près de la moitié des déplacements en voiture sont inférieurs à 3 km. Ces petits trajets engendrent une forte consommation : + 80% au 1er km, +50% au 2e km. Se déplacer en voiture sur de courtes distances, c’est donc cher et polluant.

Le vélo : est économique, ne pollue pas, ne fait pas de bruit, ne consomme pas d’énergie fossile, n’est pas dangereux pour les autres, est rapide (vitesse moyenne équivalente à celle de la voiture en milieu urbain) et fait du bien à la santé (le cycliste respire 2 à 3 fois moins de pollution que l’automobiliste dans son habitacle).

Adopter une conduite souple en voiture : la conduite souple ou « eco-drive » permet une économie de 20 à 30% de carburant.
Les consignes :

  • démarrer en douceur
  • passer rapidement au rapport de vitesse supérieur
  • éviter les accélérations et les freinages brusques
  • coupez le moteur pour tout arrêt de plus d’une minute.

Attention : la climatisation branchée tout le temps à plein régime peut augmenter jusqu’à 30% votre consommation de carburant.

Le train : pour un trajet similaire, un avion consomme 6 fois plus d’énergie que le train. Un aller-retour Paris-Zurich, par exemple, émet 300 kg de CO² par personne. Un trajet aller-retour en train émet 48 kg de CO² par passager. Or 40% des voyages en avion s’effectuent sur des distances inférieures à 800km, pour lesquelles les lignes à grande vitesse sont souvent plus rapides. En effet, le train dessert directement les centres-villes.

Limiter la consommation de viande : la consommation de viande représente presque 50% de l’impact environnemental de notre alimentation ! La production d’un kilo de bœuf engendre près de 80 fois plus de gaz à effet de serre qu’un kilo de blé.
Il y a trois raisons pour lesquelles l’impact de la viande est si grand :

  • pour nourrir le bétail, on procède à la déforestation
  • le méthane provient principalement des processus de fermentation des bovins, moutons et chèvres
  • le purin, les engrais, les pesticides… représentent eux aussi des millions et des millions de tonnes de CO².

En plus, le Belge mange en moyenne trop de viande pour sa santé : 75 grammes par jour suffisent ! Rappel : le poulet est de loin le moins pénalisant pour l’environnement.

Acheter local et de saison : légumes, fruits, pommes de terre, etc. Ils sont forcément plus frais et n’ont pas subi de multiples transports coûteux en énergie.

Buvez l’eau du robinet : l’eau du robinet n’offre que des avantages. Elle est parfaitement saine, rigoureusement contrôlée, nettement moins chère que l’eau en bouteille (sa consommation permet de gagner 250 € par an) et sans transport, stockage ni déchet. Si elle a une légère odeur ou goût de chlore, mettez-la en carafe durant quelques minutes au réfrigérateur ou utilisez une couche à filtre. Cette odeur disparaîtra naturellement.

Extraits glanés dans la brochure « 100 conseils pour économiser l’énergie » éditée par

Verklein je écologische voetafdruk

- De gemiddelde voetafdruk wereldwijd bedraagt 2,2 ha
- De voetafdruk van een Belg bedraagt gemiddeld 5,6 ha
- De voetafdruk van een Amerikaan bedraagt gemiddeld 9,6 ha
- De voetafdruk van een Afrikaan bedraagt gemiddeld 1,1 ha


Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 660 / 992997

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License