missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°39 Breuklijnen

Septembre-September 2010
jeudi 30 septembre 2010 par J.V.

 LES VIOLS COLLECTIFS DANS L’EST DE LA R.D.CONGO

Source : United Nations Security Council - 17 Sep 2010
6387e séance – matin

Condamnant fermement les viols collectifs perpétrés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), le Conseil de sécurité se déclare prêt à envisager des mesures ciblées contre les auteurs de ces « crimes terribles ».

Le Conseil demande instamment au Gouvernement de la RDC de veiller à ce que les auteurs fassent très rapidement l’objet de « poursuites impartiales ». Le Conseil souligne aussi qu’il incombe au premier chef aux autorités congolaises d’assurer la sécurité sur son territoire et de protéger les civils dans le respect de l’état de droit, des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Le Conseil souligne par ailleurs que la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) améliore ses relations avec les communautés, notamment grâce à de meilleurs mécanismes de collecte d’informations et instruments de communication. À cet égard, il demande instamment à la MONUSCO de poursuivre ses efforts pour développer ses contacts réguliers avec la population civile en vue de renforcer la confiance et de faire mieux connaître et comprendre son mandat et ses activités.

Note : « Les casques bleus ont failli à leur mission en se montrant incapables d’empêcher les viols systématiques dont ont été victimes plus de 500 femmes et enfants en août en République Démocratique du Congo », a reconnu un haut responsable de l’Onu, Atul Khare, sous-secrétaire de l’Onu chargé des opérations de maintien de la paix.

(LLB 9-9-2010)

Khare zei dat de blauwhelmen vaker op nachtpatrouille zullen gaan en vaker op bezoek zullen gaan bij lokale gemeenschappen. De VN bekijken volgens Khare ook mogelijkheden om de blauwhelmen in Oost-Congo uit te rusten met een mobiel communicatiesysteem door een kortegolfradio te installeren in Luvungi (waar de groepsverkrachtingen gebeurden). DS 9-9

LE RAPPORT DE L’ONU SUR LES VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMME EN R.D.CONGO entre mars 1993 et juin 2003

220 ONG congolaises de défense et de promotion des Droits humains accueillent avec une grande satisfaction l’annonce de la publication prochaine du rapport des Nations Unies détaillant « les plus graves violations des Droits humains et du Droit international humanitaire commises sur l’étendu du territoire de la RDC entre 1993 et 2003 ». Les organisations congolaises, dont plusieurs ont collaboré avec l’équipe d’enquête des Nations Unies, saluent le sérieux avec lequel ces enquêtes ont été menées et le professionnalisme qui a guidé la méthodologie des investigations du « Projet Mapping » des Nations Unies. Elles invitent donc le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) et ceux des pays de la région concernés par les faits cités dans le rapport, en particulier le Rwanda, l’Ouganda, l’Angola et le Burundi, à saisir cette opportunité pour reconnaitre les souffrances atroces et l’injustice imposées à la grande majorité de la population congolaise et d’autres victimes des actes criminels et des violations massives des droits humains détaillées dans ledit rapport.

« Nous pensons qu’il soit important de donner justice aux victimes enfouies dans les nombreuses fosses communes découvertes par les enquêteurs de l’ONU dans différentes provinces dont le Maniema, Sud-Kivu, Nord-Kivu, la Province-Orientale et l’Equateur ; ces victimes semblent avoir été visées non pas pour ce qu’elles auraient fait, mais pour ce qu’elles étaient : des personnes appartenant à la communauté Hutu rwandaise ou congolaise », a dit Dismas Kitenge, Directeur Exécutif du groupe Lotus basé à Kisangani.

Le rapport (version officielle) devrait être publié le 1er octobre.

RAPPORT ASADHO

L’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme en R.D.Congo (ASADHO) a publié en août 2010 un rapport intitulé « Situation des droits de l’homme en République Démocratique du Congo de 1960 à 2010 ». 44 pages A4. Vous trouvez des résumés sur GOOGLE, en introduisant : Asadho situation droits de l’homme RDC 1960 à 2010.


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 804 / 982621

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License