missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Le Père Clément KAISIN

dimanche 15 novembre 2009 par J.V.
Il a plu au Seigneur de rappeler son serviteur
 
le Père Clément KAISIN



Il est décédé paisiblement le soir du 13 novembre 2009, à l’hôpital Ste-Elisabeth à Namur.

Clément est né le 5 avril 1920 à Arija (Burgos, Espagne), où son père avait été envoyé comme chef de fabrication par les Glaceries de St-Gobain. Il fit ses études secondaires au Petit Séminaire de Floreffe (Namur) et entra chez les Pères Blancs à Glimes. Suivirent le noviciat à Varsenare et la théologie à Heverlee, où il fut ordonné prêtre le 10 avril 1944 par Mgr. Carton de Wiart. Première nomination : Thy-le-Château, « professeur des petits cours » comme il écrit lui-même. C’est là qu’il reçoit sa nomination pour le Rwanda.

Le 19 janvier 1946, Clément s’envole pour le Rwanda avec la Sabena. En février nous le trouvons comme économe à Kiziguru et en novembre, dans la même fonction, à Nyarubuye. C’est dans l’église paroissiale de Nyarubuye que nous trouvons ses premières peintures murales au-dessus des autels latéraux. Les nominations se succèdent : en août 1947, il est directeur des écoles à Nyundo, en janvier 1948 supérieur à Astrida (maintenant Butare), en novembre professeur « de seconde » au Petit Séminaire de Kabgayi, en mai 1951 directeur de l’Ecole des Moniteurs à Zaza et en janvier 1953 professeur au Grand Séminaire de Nyakibanda, où il enseigne la théologie fondamentale et le Nouveau Testament. A Nyakibanda il peindra la magnifique fresque monumentale bien connue qui orne encore toujours le chœur de la chapelle.

En avril 1957 Clément quitte définitivement le Rwanda. Il est nommé en Belgique, « en théorie ’secrétaire du Provincial’, écrit-il, en réalité pour prendre soin des Africains de l’expo 1958. » En juin 1958, il retourne à Thy-le-Château comme professeur de philosophie. En août 1965 il devient curé de La Marsa à Carthage. Le 1er octobre 1967 il s’installe à Namur-La-Plante et devient « rédacteur en second et documentaliste à la revue Vivante Afrique, devenue Vivant Univers en 1969 ».

En août 1990, Clément s’installe chez les Petites Sœurs des Pauvres, au home St-Joseph de la rue Ernotte. Il y a été heureux, entouré d’attentions et de soins, dont sa santé assez fragile a toujours eu besoin, écoutant de la musique classique et regardant les tableaux de ses peintres préférés que son âme d’artiste aimait tant.

La messe des funérailles aura lieu le mercredi 18 novembre, dans la chapelle des Sœurs des Pauvres au « Home St-Joseph », à 10 heures. Le corps sera ensuite transféré à notre cimetière à Varsenare. Les confrères qui désirent concélébrer sont priés d’apporter aube et étole violette. Après l’eucharistie une collation sera offerte à La Plante. Veuillez prévenir l’économe de votre présence.
Jef Vleugels
Secr. Prov.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 496 / 652263

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos défunts   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License