missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Vient de paraître

Léon Leloir. Un Père Blanc au destin contrarié par l’ombre de Degrelle

Fernand Lisse
jeudi 17 mai 2018 par Jef Vleugels, Webmaster

Léon LELOIR
Un Père Blanc au destin contrarié
par l’ombre de Degrelle
  Fernand Lisse
  Préface : André-Léon Simonart, Provincial européen des Pères Blancs de 2011 à 2017
Editions De Schorre 2018
Format : 155 x 230
Nombre de pages : 286
Finition : broché
ISBN : 978-2-930876-13-9
Prix : € 22,00

Cliquez ici pour passer commande

Le Père Léon Leloir fera de la revue « Grands Lacs », la plus grande revue missionnaire en langue française.

Dès la fin des années 30, il est recruté par les services de renseignements français. Durant la guerre, aumônier du maquis des Ardennes belge et française, il est dénoncé, interné et déporté à Buchenwald. Le prêtre y poursuit son apostolat dans des conditions particulièrement difficiles.

Travailleur acharné, il donne des cours, publie et tient des conférences sur les thématiques les plus diverses : le wallon, langue d’Église ; Émile Verhaeren ; Éloge de l’utile ou encore l’évocation de son séjour à Rome en 1931 pour ses études théologiques, et où il rencontre deux prêtres noirs dont celui qui deviendra l’évêque Kiwanuka.

Est-ce le côté parfois mystificateur de l’homme qui donne à sa mort accidentelle en 1945 un aspect étrange ?

Ce livre est riche de nombreux documents et illustrations d’époque.

Voici deux extraits de la préface par notre confrère André-Léon Simonart, dont le père, le Professeur André Simonart, bénéficia du secours moral et spirituel de la part du Père Léon Leloir au cours de leur commune incarcération à Buchenwald :

  • « Je tiens en premier lieu à remercier Mr Fernand Lisse d’avoir relevé le défi d’écrire une biographie du Père Léon Leloir et de l’avoir réalisé de la manière dont il l’a fait. Si cet écrit permet sans doute à plusieurs d’entre nous de nous remémorer ce que nous avons confié à notre mémoire des vers lus dans ’Buchenwald’ ou ’Les Paradoxes du retour’, il précise et enrichit notre connaissance tant de l’œuvre que de la riche personnalité du Père Leloir. La période de l’histoire pendant laquelle le Père Leloir vécut (1907-1945), les événements dramatiques auxquels il fut mêlé et dont il fut témoin, sa contribution remarquable au développement de la Société des Pères Blancs en Belgique et au-delà, la popularité dont il jouit pendant et après sa vie, ont contraint l’auteur de cette biographie à se faire tour à tout bollandiste, pour démêler légende et histoire, et bénédictin remettant vingt fois sur le métier son ouvrage. Il dut fouiner dans archives et bibliothèques, multipliant rencontres et interviews avec connaissances, amis et famille du Père Leloir. En tout cela il a cherché à établir les faits, à retrouver les documents pertinents et ainsi, pour autant qu’il pouvait, à servir la vérité. L’un des intérêts du présent ouvrage réside du reste dans le nombre de documents qui y sont annexés ».
  • « Doué d’une intelligence spéculative et pratique exceptionnelle, d’une mémoire prodigieuse, écrivain prolifique, orateur enchanteur, le Père Leloir développa par un labeur acharné les dons et les talents qui étaient les siens. Les tâches que lui confia la Société des Pères Blancs et celles dont l’histoire le chargea lui donnèrent de grandes et multiples occasions de les déployer en bien des domaines ».

Le livre met aussi en valeur son extraordinaire témoignage sur les camps de concentration. Quelques traits disons mystérieux, voire légendaires du Père Leloir sont éclaircis. Nombre de documents inédits sont présentés, ainsi que des photos, certaines connues d’autres sorties tout droit des archives.

  J.V.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 14 / 704180

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages - Actualités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License