missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Prière et poésie

Dialogue :
voix de mon âme - voix de Dieu-Je serai

Huub OOSTERHUIS, Kom bevrijden
vendredi 8 avril 2011 par F. Lambert, F.L. (Vertaling-Traduction)
[marron]Pourquoi te replier, mon âme,
Pourquoi gémir sur moi ?
[/marron]
Psaume 42
  [bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Je ne comprends rien à ce monde
je ne comprends rien à moi même
je ne comprends rien à Toi.
Quel genre de Dieu es tu ?
Es tu tout puissant ou ne l’es Tu pas ?
Pourquoi n’interviens Tu pas ?

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Mon intention est de croire
en la liberté des hommes
de mettre ma confiance dans les hommes :
qu’ils choisiront ce qui est bon.
Je les ai rendus libres
pour faire le bien.
Je n’ai d’autre pouvoir
que la bonté des hommes.
C’est pourquoi je n’interviens pas.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Donc Tu n’es pas tout puissant ?

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Les hommes m’estiment ’tout puissant’
les hommes m’appellent ’dieu’
mais je suis qui je suis
et tout aussi puissant
que les hommes sont bons.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Mais alors tout est perdu
les hommes assassinent à leur gré.

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Ils sont créés vers la liberté,
avec un cœur qui pressent
ce qui est juste et injuste.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

C’est ce que Tu appelles liberté ?

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Oui, c’est ce que j’appelle liberté.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Tu es un trésor charmant,
mais tellement naïf – pourquoi
nous as Tu créés libres ?

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Parce que amitié je voulais,
amour équivalent.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Mais vois donc ce qui se passe :
inimitié et haine.

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Je vois très bien ce qui se passe.
J’entends les cris angoissés
de toute créature,
la désespérance des opprimés.
Mais ce qui n’est pas encore
je l’ai devant les yeux :
leur libération déjà en marche,
qu’ils croissent vers leur liberté,
qu’ils se libèrent mutuellement
et ainsi se vivifient.
Je sais ce qu’un jour sera.
L’humanité à mon image
vient seulement de commencer.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Mais vois donc ce que nous faisons :
user de notre liberté
pour nous tuer mutuellement.
Combien de temps peux Tu souffrir cela ?

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Un pays naquit il jamais en un seul jour,
une maison se construisit elle en trois jours ?
Qui d’un seul coup de poing dompta la mer ?
Qui moissonne le jour des semailles ?

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Ô Dieu, élève Toi, rends Toi fort
plus fort que jamais.
Sois en moi
liberté, cœur, esprit, persévérance.
Sois en moi commencement neuf,
dieu en l’homme.

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Je serai là, est mon nom.
Dans les hommes amour devenu,
dans les hommes dieu je serai.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Mais le mal aussi perdure,
comme mauvaise herbe se propage,
dans notre cœur s’incruste.

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Jusqu’en la troisième et quatrième génération
il infectera, le mal.
Sûr, mais pas fatal,
dangereux, mais destructible.
Mais la force et la miséricorde de l’amour
vont durer mille générations.
Sept fois vient la vengeance,
sept fois soixante dix fois vient ma miséricorde.
Je serai là, en tous ceux
qui mutuellement se prennent en pitié,
qui servent et conservent la terre,
qui éliminent le chaos. Ne crains pas.

Je serai là, dans les hommes.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

Et les morts, aussi nombreux
que grains de sable sur la plage de la mer –
les morts, versés comme larmes ?
Les morts, disparus en terre,
comme larmes pétrifiées en terre ?

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Ils sont semés
comme grain dans la terre,
ils se lèveront,
vgerbes ondulantes –
un nouveau matin.

[bleu marine] Mon âme [/bleu marine]

C’est beau, ta manière d’égrener les mots,
Tu les dis tellement bien –
est ce Toi qui les réalises aussi ?

[marron] Dieu-Je serai [/marron]

Je suis qui les prononce.
Nous sommes qui les réalisons.
La terre en sera témoin.

Ref : Huub OOSTERHUIS, Kom bevrijden,
Kampen 2010 p. 205-209.
Ed. Ten Have
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 362 / 1054582

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Croire aujourd’hui   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License