missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

EDITORIAL

Nuntiuncula N° 694 Septembre - Octobre 2015
jeudi 5 novembre 2015 par Putzeys Luc, Webmaster
Dimanche 18 octobre 2015

Chers Confrères,

Aujourd’hui nous célébrons la Mission universelle de l’Église. C’est une bonne occasion pour vous écrire. C’est un jour où nous pensons et prions au niveau mondial. Nous restons en communion avec les personnes et les régions d’Afrique où nous étions engagés à fond et où d’autres le sont encore.

En prévision du prochain Chapitre un confrère m’a apporté le fascicule avec la Lettre apostolique du Pape François ‘A tous les consacrés à l’occasion de l’année de la vie consacrée’, en se demandant si cette lettre du Pape François ne pourrait pas nous aider à nous préparer d’une façon très simple au Chapitre qui est un évènement important dans notre famille missionnaire.

Cette lettre du Pape François contient différents défis. Dans ce numéro de Nuntiuncula nous regardons le premier défi : la joie. ‘Evangelii gaudium’ . La joie d’une vie riche en expériences missionnaires. Le Pape François s’adresse aux consacrés en disant :

« Là où il y a des religieux, il y a la joie. Que nous soyons appelés à expérimenter et à montrer que Dieu est capable de combler notre cœur et de nous rendre heureux, sans avoir besoin de chercher ailleurs notre bonheur ; que l’authentique fraternité vécue dans nos communautés alimente notre joie… »

« Que ne se voient pas parmi nous des visages tristes, des personnes mécontentes et insatisfaites, parce qu’ ‘un disciple triste est un triste disciple’. Nous aussi, comme tous les autres hommes et femmes, nous avons des difficultés : nuits de l’esprit, déceptions, maladies, déclin des forces dû à la vieillesse. C’est précisément en cela que nous devrions trouver la « joie parfaite », apprendre à reconnaître le visage du Christ qui s’est fait en tout semblable à nous, et donc éprouver la joie de nous savoir semblables à lui qui, par amour pour nous, n’a pas refusé de subir la croix. »

Comme nous, le Pape François est membre d’une Société. Il a un âge avancé. Il est limité physiquement. Nous savons qu’il vit avec un poumon ; qu’il cache parfois difficilement sa fatigue ; qu’il est confronté à des oppositions ; qu’il n’est pas toujours suivi dans son entourage immédiat… Pourtant il rayonne toujours la joie et la tendresse. Il les exprime… et il ose les nommer.

Mes vœux les meilleurs pour votre mission où que vous soyez.

  Luc

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 59 / 601104

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Croire aujourd’hui   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License