missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

DIALOGUE & RENCONTRE - Août 2018

jeudi 2 août 2018 par G.Verbist, mafr.

Décès du cardinal Jean-Louis Tauran

Il est décédé le 5 juillet, âgé de 75 ans.
Cette figure incontournable de la diplomatie vaticane, depuis 2007, à la tête de l’utilisation du Moyen-Orient du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, n’a cessé d’œuvrer inlassablement pour la paix mondiale.

Les voyages s’ensuivent : Pakistan, Iran, Jordanie, Azerbaidjan …. Sommet catholique-musulman en 2008 à Rome. Cette année 2018 il avait effectué une visite historique en Arabie Saoudite, avec un accord de coopération signé entre le Vatican et le royaume saoudien.

(Vatican News)
 

Rencontre de prière pour la paix au Moyen-Orient

Le 7 juillet, à Bari (Italie), 17 chefs d’Églises ont été représentés à la rencontre de prière et de réflexion autour du pape François.
70 000 fidèles s’étaient rassemblés pour assister à la célébration
Le pontife a prié pour que le Moyen-Orient ne soit plus ‘un arc de guerre’ tendu entre les continents, mais une ‘arche de paix’ accueillante pour les peuples et les croyances.

Basta ! Assez ! Le pape François, fidèle à Lui-même, a dénoncé l’utilisation du Moyen-Orient par des nations étrangères.
« Assez de l’utilisation du Moyen-Orient au seul bénéfice des nations étrangères. Assez de la soif de profit … cherchant uniquement à accaparer les gisements de gaz et de pétrole … »
« L’indifférence tue, et nous voulons être une voix qui lutte contre l’homicide de l’indifférence ».

(Cathobel 11.7.18)
 

TAIZÉ

Quelque deux cents jeunes chrétiens et musulmans ont participé du 5 au 8 juillet à une rencontre islamo-chrétienne à Taizé.
Des groupes de partage, des ateliers de réflexion, des moments de prière.

« Avant tout une rencontre spirituelle, une manière de découvrir comment Dieu descend dans nos vies et se rend présent en profondeur. » nous dit le frère Maxime.

(La Vie. 10/7/18)
 

Il y a cinq ans, le Père Paolo disparaissait

Sans doute tué par Daesh en 2013, le jésuite italien incarnait la révolte contre la tyrannie et la nécessité du dialogue.

Ce 29 juillet 2013, le père Paolo Dall’Oglio frappait à la porte du quartier général de l’Etat islamique à Raqqa. Il avait l’intention de demander de libérer leurs prisonniers. Cinq ans plus tard, il reste une tristesse infinie.

Voilà quelqu’un qui avait mis sa vie au service du dialogue interreligieux, entre la chrétienté et l’islam.
Paolo croyait à la force de la rencontre.

(Le Soir. 30.06.18)
 
  G.Verbist, mafr.

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 71 / 765063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License