missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Burkina Faso

Nouvelles du Centre d’Etude à Bobo Dioulasso

Denis Rabier, M.Afr.
jeudi 12 janvier 2012 par Webmaster

Chers amis,

Il y a tout juste un an je vous envoyais le plan du futur centre des jeunes centre d’étude et centre vocationnel des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) et je vous disais que nous venions de poser la première pierre.

Même si tout n’est pas terminé, depuis ce temps, grâce à beaucoup d’entre vous, de nombreuses autres pierres ou de nombreux autres parpaings ont pu être posés et nous avons même pu faire davantage que ce que nous espérions au point de départ puisque nous avons pu construire aussi une partie du premier étage, ce que nous n’osions espérer.


Les travaux avancent lentement mais sûrement et ce qui reste à faire, au premier étage, peut attendre, cela se fera au fur et à mesure des possibilités, dans les années à venir : il s’agit d’une chapelle et de plusieurs salles de classe pour les cours de soutien scolaire. En attendant il y aura une grande terrasse où les jeunes pourront étudier, ce qui est un plus non négligeable.

Dans quelques années, les cours de soutien scolaire seront destinés à ceux qui ne peuvent plus redoubler dans les lycées publics car ici, au Burkina, un élève ne peut redoubler qu’une seule fois tout au long de son cursus scolaire et comme il n’y a délibérément de la part de I’Etat, que 25 à 30% d’admis au baccalauréat, faute de débouchés, et que les classes dépassent la centaine d’élèves (voire 150 et parfois 200) il faut laisser la chance et la place à d’autres jeunes qui veulent étudier. Comme tout le monde ne peut payer la scolarité d’un lycée privé, nous essaierons de donner une nouvelle chance à ces jeunes en leur permettant de reprendre certains cours.


Ce faible pourcentage de reçus au bac pose des problèmes à nos nombreux aspirants Missionnaires d’Afrique à qui nous demandons le bac avant d’entrer chez nous. Il y a aussi les jeunes qui n’ont pas la chance d’aller à l’école et qui veulent apprendre à lire et à écrire en français. Les futures classes seront aussi pour eux. Les demandes sont nombreuses mais on ne peut pas tout faire maintenant. Nous essaierons de satisfaire en premier le nombre immense de jeunes du secondaire avec tous les livres dont ils ont besoin et ceci est déjà un bon projet puisque nous pourrons bientôt mettre à leur disposition un espace de près de 1000 m2 au rez-de-chaussée sans compter les annexes avec les tableaux noirs et un hangar d’étude à l’extérieur.

Sur le même terrain de 2 hectares les Missionnaires d’Afrique construisent actuellement une maison d’accueil avec 18 chambres pour recevoir non seulement les confrères de passage ou en session mais aussi parents et amis ; vous serez donc les bienvenus si vous venez un jour au Burkina.

Vous avez sans doute entendu parler des émeutes et des pillages de militaires au Burkina au printemps dernier dans différentes villes du pays, ce qui avait amené la France à déconseiller de voyager au Burkina mais tout est maintenant rentré dans l’ordre et les touristes sont revenus.

Noël approche et depuis plus d’un an maintenant je suis engagé pastoralement dans notre nouvelle ou future paroisse, particulièrement dans la chapelle de notre quartier. J’ai beaucoup de plaisir à travailler avec la population très jeune de ce quartier puisque 80% de la population, ici comme ailleurs au Burkina, a moins de 30 ans. Les célébrations sont très dynamiques et ce sont ces jeunes chrétiens mais aussi les musulmans de ce quartier et de toute la ville que je vais retrouver, dans quelques semaines, après l’ouverture du centre d’étude.

Denis Rabier, M.Afr.
denisrabier@gmail.com
Bobo-Dioulasso, le 1er Décembre 2011
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 158 / 574808

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Burkina Faso   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License