missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
R.D. Congo

INSÉCURITÉ ET SOULEVEMENT A BUNIA

Courriel de Caritas Bunia
mercredi 21 novembre 2012 par Webmaster
Bunia, le 21 novembre 2012

Docteur Secrétaire Exécutif,

Après avoir vécu les événements malheureux qui ont coûté la vie à 2 personnes et ont fait 5 blessés hier, aujourd’hui la ville de Bunia s’est levée encore dans un grand mouvement de la ville morte : les magasins et boutiques n’ont pas ouvert ; les bureaux de la ville n’ont pas ouvert non plus ; les marchés ne fonctionnent pas. Tout au long du boulevard et dans la plupart des carrefours, on observe des pneus qui brûlent, dans les rues les taximen circulent avec leurs motos dont ils ont enlevé les silencieux pour faire trop de bruits. Les véhicules ne circulent que dans les périphéries de la ville. Les jeunes (Etudiants, chauffeurs-motos, autres jeunes...) ont érigé des barrières dans certains endroits stratégiques pour demander de l’argent aux passants. La route de l’aéroport est barrée au niveau de CAPA.

Apparemment, les autres milieux sont vus seulement avec les mouvements décrits ci-haut. Mais la partie quartier général de la Monusco sur le boulevard est le plus mouvementé. Hier, le bureau de PPRD et le guest house était incendiés ; les bureaux HCR et PAM avec des contenus saccagés et éparpillés ou brûlés. Ce matin, c’est le bureau de PNUD en face de l’université de Bunia (UNIBU) qui a été pillé. Au moment où ce message est envoyé, ce sont des résidences des onusiens qui sont visitées. Les forces de l’ordre semblent être dépassées devant la situation menées par des jeunes qui n’ont pas peur même quand il y a des tirs. (y a-t-il complicité de certaines forces de l’ordre ???)

C’est une grande haine qui s’est déchaînée contre Monusco et les organismes parce que, disent-ils, c’est la Monusco qui aurait facilité l’entrée de M23 appuyé par le Rwanda selon eux à Goma. Donc la Monusco avec les organismes seraient venus pour faire l’argent et non pour la paix.

La grande question est de savoir comment va se passer l’enterrement cet après-midi.

Ce que nous disons c’est ce que nous avons vu et entendu quand nous avons fait un tour à moto en ville vers 10H00. Les tirs pour disperser les pillards nous ont vite fait revenir de là. En fait, l’esprit n’est pas de piller comme tel quand on observe, c’est plutôt de saccager et de brûler.

Voilà, en bref, le résumé de la situation de l’insécurité qui règne à Bunia et qui nous fait dire de bien revoir la visite Mgr le Président de la Caritas Africa à Bunia que nous préparions si bien. Mais dommage que l’insécurité à élu domicile depuis deux jours à Bunia (ville). A SUIVRE !

 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 111 / 575949

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site R.D. Congo   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License