missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
R.D. CONGO

Des nouvelles du Congo.

Nuntiuncula N° 690 Janvier - Février 2015
mardi 24 février 2015 par Webmaster

Alex Goffinet, M.Afr, écrit de Kinshasa (24-12-2014) :

Dans l’ensemble la situation s’améliore quelque peu, entre autre le standing de vie, mais il reste des inégalités flagrantes. Le seul drame qui fait toujours saigner le pays est l‘instabilité dans l’est du pays. Dans la région de Beni-Butembo, des bandes de rebelles s’adonnent à des massacres qui inspirent l’horreur et on ne sait pourquoi ils le font. Dernièrement encore ils ont tué 25 personnes à l’arme blanche ; parmi les victimes 11 enfants abattus à coup de machettes et de houes. L’horreur n’est pas encore éradiquée de notre monde.

Quant à moi, dans mon petit paradis du séminaire des Missionnaires d’Afrique à Kinshasa, je suis l’homme le plus heureux du monde. Les étudiants sont très exubérants ; ils me font oublier mes années ; ils tiennent beaucoup à ce que je reste parmi eux. Cela me fait réfléchir au sens que, nous les vieillards, nous pouvons donner à nos derniers jours, le témoignage que les jeunes générations attendent de nous. Ce qui attire surtout mon attention, autant en Afrique que chez vous en Belgique, c’est ce qu’on appelle l’apostolat de la présence.

Souvent nous nous trouvons impuissants devant des situations dramatiques ; mais ce qui est toujours à notre portée, est de rester auprès des gens, en particulier des malheureux, de toutes ces victimes des injustices de la vie et de la société. Aujourd’hui plus que jamais, les oubliés ont besoin de sentir que quelqu’un va à leur rencontre, qu’ils existent encore pour ce visiteur, fût-il un vieillard. Ne serait-ce pas là le témoignage du chrétien à donner au monde des temps présents : être près des gens, aller vers eux sans discours ni traité de morale sous le bras, mais les écouter parler de leurs joies et de leurs souffrances.

Et nous les vieillards, nous avons le temps pour les écouter.

Chers amis, c’est cela qui me fait vivre et me rend heureux au milieu des jeunes qui attendent souvent une oreille bienveillante et attentive.

C’est aussi le sens de la fête de Noël : donner au monde la sérénité, témoigner de la compassion et de la gratuité, toutes choses que le Christ de Noël donne aux hommes de bonne volonté.

  Mes cordiales salutations à tous.

Alex


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 121 / 646133

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site R.D. Congo   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License