missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

DIALOGUE & RENCONTRE - SEPTEMBRE 2016.

jeudi 1er septembre 2016 par G.Verbist, mafr.

Ni haine, ni angélisme

Dans le combat contre la terreur, la division et la haine, les chrétiens ont une partition irremplaçable à jouer, avec pour armes celles que leur donne l’Évangile : l’amour, la miséricorde, la paix mais aussi le dialogue . Seules ces armes évangéliques nous permettront d’éviter deux écueils : la haine et l’angélisme.

La haine, nous commençons à la voir éclore de plus en plus fréquemment, en particulier sur les réseaux sociaux, comme les commentaires racistes, à la suite du décès accidentel d’un jeune belge d’origine marocaine au Maroc . Si nous cédons à la haine, au racisme, Daech aura gagné.

Une forme d’angélisme, qui consiste à refuser de voir la réalité en face. Affirmer que « Daech, c’est l’islam » est une simplification dangereuse. Mais affirmer au contraire que « Daech, ce n’est pas l’islam » est sans doute également trop simple. Nous avons le droit d’interpeller la communauté musulmane sur ce qu’elle croit, sur ce qu’elle veut, sur son rapport à la violence. « J’aimerais bien que, du côté musulman, et en particulier à Bruxelles, on affirme bien plus et bien plus fortement que l’on n’est pas d’accord avec ce qui se passe maintenant… Il n’y a absolument pas de mobilisation suffisante. » (Mgr.Kockerols, évêque-auxiliaire pour Bruxelles)

Poser des questions franches à une personne, ou à un groupe, n’est pas lui manquer de respect. Pour autant que, moi également , je sois prêt à écouter, à entendre les interpellations de mon interlocuteur. Suis-je prêt à entendre que les musulmans souffrent parfois, ou souvent, de rejet, de discrimination, de racisme ? Seuls l’écoute et le respect mutuels rendent possible un véritable dialogue.

(Ch.HERINCKX. Dimanche n°27. 14/08/16)
 

Le scoutisme, laboratoire du dialogue interreligieux -
Les scouts et guides de France de Lille et Aras ont cohabité cet été, pendant une semaine, avec les scouts musulmans de Lyon. Ces rencontres sont au fondement de la pédagogique scoute et de ses valeurs universelles.

(La Croix)
 

Les Mariapolis des Focolari acceptent aussi des musulmans dans leurs rassemblements.

Célébrer tous ensemble le culte de Marie - Le 15 août, au sanctuaire Notre-Dame de Banneux, était l’occasion pour les pèlerins chrétiens d’échanger et de prier avec les nombreux kosovars, présents depuis plus de 20 ans en Belgique, et qui sont pour la plupart musulmans. « Ils avaient l’habitude au Kosovo de fêter le 15 août, de fêter la mère du prophète Jésus et d’aller dans un lieu de pèlerinage catholique.... ils continuent cette tradition ici. Ils sont un peu disséminés dans toute l’Europe de l’ouest. Le matin du 15 août, des chrétiens parcourent avec la statue de la Vierge de Banneux toute la prairie où ils se tiennent. Des prêtres qui accompagnent imposent les mains et bénissent ces gens et ça se passe toujours très très bien. » (L.P.recteur)

Cathobel.
 

Fête du SACRIFICE - 12 – 13 septembre

C’est l’une des fêtes musulmanes les plus importantes. Elle marque la fin du pèlerinage à La Mecque. Cette fête commémore la soumission à Dieu du patriarche ABRAHAM qui était prêt à sacrifier son fils. Le Coran ne donne pas explicitement le nom de ce fils. C’est Ismaël selon la tradition musulmane, ou Isaac selon la Bible.
Chaque famille musulmane, dans la mesure de ses moyens, sacrifie un animal(mouton,...) en l’égorgeant couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque.

C’est un jour de réconciliation où chacun est invité à pardonner à celui qui lui fait du tort. (Sourate II, 196)

Cette fête peut fournir aux chrétiens l’occasion de signifier ses vœux de bonne fête aux voisins musulmans.

L’abattage rituel – le débat sur l’étourdissement.
Aujourd’hui le débat sur l’abattage rituel se focalise sur la souffrance de l’animal et les façons de l’atténuer. Le débat autour de l’étourdissement cache en réalité des soubassements idéologiques.

Le concept d’ « orthopraxie minimaliste » propose : la bête doit être saignée, et l’étourdissement ne doit être ni mortel ni brutal (proposition de Tareq Oubrou).

Le ministre Ben Weyts (gouvernement Flamand) veut en Flandre une interdiction générale pour l’abattage sans étourdissement.

En Wallonie (à Virton, par ex.) où l’on pratique l’abattage sans étourdissement « Si c’est bien fait, par un sacrificateur qui a une grande expérience, je pense que cela ne pose aucun problème. Un mouton qui est égorgé rapidement par quelqu’un qui dispose d’un bon couteau et qui s’y connaît, je pense que cela serait profitable à l’animal, qui est moins stressé, qui n’est pas seulement à moitié K-O après la décharge électrique ». L.S.17.8.16.

Le gouvernement français confirme la légalité de l’abattage rituel.

  G.Verbist, mafr.

.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 75 / 582830

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License