missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Allemagne

Un nouvel engagement missionnaire en Europe : Karlsruhe

EUR - ECHO Automne 2018
dimanche 30 septembre 2018 par Webmaster

Suite à une demande de l’évêque de Fribourg (Allemagne) - une demande qui nous est parvenue lors du Chapitre 2016 - la Société a décidé, en dialogue avec les SMNDA, d’ouvrir une communauté à Karlsruhe. La communauté est maintenant composée de trois confrères, Helmut Revers, Otto Mayer, Emmanuel Lyabonyende et deux SMNDA, Flora Ridder et Kordula Weber.

La communauté loue un petit appartement au-dessus d’un jardin d’enfants. La maison qu’ils habiteront dans le centre-ville est en cours de rénovation. Là, il leur sera possible d’organiser des activités pour les réfugiés et des rencontres interculturelles et interreligieuses.

Peu à peu, les confrères et les sœurs se sont engagés dans la pastorale locale et au contact des migrants. Selon le contrat, les prêtres donnent une partie de leur temps à des entités pastorales. Le reste de leur temps est consacré aux migrants.

Helmut est donc impliqué comme prêtre dans la pastorale de l’unité pastorale d’Allerheiligen : Célébrations eucharistiques, baptêmes, mariages et funérailles. Chaque semaine, il visite la prison où il rencontre des Africains grâce à l’aumônier. Il visite également une maison de réfugiés.

Otto faisait partie de l’unité pastorale de Saint Nicolas, mais depuis le 1er septembre a été transféré à Allerheiligen. Il rend visite aux personnes âgées à domicile chaque semaine. Il accompagne les demandeurs d’asile qui sont transférés ailleurs en Allemagne. Il enseigne également l’allemand à certains réfugiés. Il participe une fois par mois au café des hommes d’origine étrangère. Il accompagne un couple de réfugiés malades de Bosnie.

Sœur Flora, en tant que coordinatrice pour le travail avec les réfugiés dans le doyenné de Karlsruhe, assiste aux réunions des groupes régionaux qui travaillent avec les réfugiés. Ces groupes sont composés de bénévoles de l’Église catholique et protestante ainsi que de la communauté civile. Elle a organisé une première rencontre avec des employés de l’Église catholique du doyenné de Karlsruhe qui travaillent avec les réfugiés. Elle a accompagné une réfugiée et son enfant handicapé de Géorgie et enseigne l’allemand aux femmes et aux enfants syriens.

Sœur Kordula a un contrat avec les jardins d’enfants de l’Unité pastorale d’Allerheiligen pour améliorer l’intégration des migrants. Elle travaille avec deux ONG, dont une dans un Centre d’Accueil avec un Café pour les femmes, avec Caritas pour le transfert des réfugiés. Elle participe également aux cours d’allemand dans les familles syriennes.

Emmanuel complète son introduction à la langue, à la culture et à la pastorale du pays.

Les membres de la communauté participent aux différents programmes de formation proposés et participent aux activités interreligieuses.

La communauté, qui a ses récollections mensuelles, n’oublie pas de se détendre : visite du jardin botanique, sortie en Forêt-Noire, expédition à vélo, pique-nique entre amis.

La situation en Allemagne évolue rapidement. La communauté a noté une diminution du nombre de réfugiés et une augmentation de la peur et de l’hostilité de la part d’une partie de la population à l’égard des étrangers.

Un nouveau défi pour une nouvelle communauté.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 36 / 764249

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site La Mission continue...   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License