missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

A.M.V. à la plage …

toujours la même et à la fois différente…
vendredi 14 août 2009 par Sr Patricia Massart, SMNDA, Webmaster

Oostduinkerke - 8 août 2009

Sur la plage d’Oostduinkerke, de plein pied avec la digue, un portique « DUNIA » invite à l’aventure. Oui, « LE MONDE » est présent ici pour une journée à travers 18 stands. On va de l’Asie à l’Amérique du Sud en passant par l’Afrique. Stands d’ONG, de particuliers, dégustation, musiques, danses, variétés de tout genre. Un espace est offert à chacun.
Tout le monde est presque obligé de passer devant le premier stand - celui des Missionnaires d’Afrique - avant d’accéder aux suivants et cela nous réjouit.

Du monde, il y en a en ce samedi 8 août particulièrement ensoleillé. Dès notre arrivée à 8h30, il s’agit, comme à l’habitude d’installer les magnifiques panneaux réalisés par Willy et Cécile Trypsteen. L’information est différente d’une année à l’autre. Cette fois-ci l’accent est mis sur les jeunes en formation, tant chez les Pères que chez les Sœurs.

Au moment de l’ouverture, à 11h, chacun(e) est en place. Marie-Cécile Libbrecht et Mariette Vercruysse derrière la table où des objets africains sont exposés à la vente ou tout simplement à l’admiration des passants. Déjà les conversations vont bon train avec un monsieur ayant travaillé au Rwanda, avec un membre de famille, avec des paroissiens du Père Willy…

Les panneaux avec de magnifiques photos attirent les passants. On reconnaît un père, une sœur, on évoque une connaissance. Sur l’un d’eux se trouvait par hasard la photo de notre sœur Véronique Hégron décédée au Ghana au début de cette semaine. C’est l’occasion d’évoquer le parcours de cette jeune missionnaire de Notre-dame d’Afrique qui nous quitte à 43 ans, un an seulement après ses vœux perpétuels !

Cécile Trypsteen est devant une table pour les enfants sur laquelle se trouvent papiers, crayons de couleurs, feutres de tout format. Qu’a-t-elle donc imaginé cette année ? Proposer aux enfants de faire un dessin, moyennant la modique somme d’un euro. Celui-ci est présenté au jury, en l’occurrence Cécile, suite à quoi un prix est attribué : une poupée, une peluche, un petit album, un bibelot… La table aux dessins a un énorme succès. On y découvre des artistes en herbe . Quelle fierté dans les yeux des parents, des grands-parents devant les réalisations des petits…

Godefried et Willy Trypsteen, Gaby Vernack et Patricia Massart vont de l’un à l’autre, également près de la grande carte d’Afrique (1 m90 que 1m90) dont le succès ne tarit pas. Posée sur des petits bouts de roseaux, elle est à la portée de tout le monde. Elle attire les regards de ceux qui ont fait un séjour sur ce grand continent ou de ceux qui y ont des connaissances, des amis…et c’est l’occasion d’échanger, de poser des questions, de s’informer, de rappeler des souvenirs…

La forte chaleur de ces derniers jours a suggéré aux organisateurs de proposer aux passants des raviers de macédoine de fruits d’Afrique : banane, mangue, papaye, avocat, etc …(500 gr à 10 Euros pour la mission).

Quelques agréables surprises…

  • Chantal Vankalck (de l’équipe généralice des Sœurs Missionnaires de N.D d’Afrique) et son papa, de passage à la mer pour une journée, viennent nous encourager. Egalement le Père Eric Bladt qui vient respirer l’air de la mer du Nord avant de retrouver la Tunisie.
  • Et des anciens d’Afrique ont eu le courage du déplacement : Le Père René De Laet d’Antwerpen, un habitué de cette journée. Le Père Joseph Delruelle a quitté la maison de repos de Ploegsteert où il réside et avec l’aide de sa sœur et…de sa canne, il vient au stand, goûter un petit air de famille…
  • Parmi les connaissances, une visiteuse de Bukavu, venue en Belgique pour un stage : Thérèse Musole.
  • Pendant le temps de midi, sur le podium, trois musiciens africains : deux sénégalais et un burkinabé mettaient une ambiance bien en harmonie avec notre stand. Leur programme terminé, le guitariste burkinabé vient nous montrer sur la carte le lieu de son origine et s’informer sur notre présence au Burkina-Faso.
  • Un petit geste, comme celui de la veuve admiré par Jésus : une maman avec trois enfants asiatiques, adoptés sans doute, vient avec eux apporter une petite pièce « pour les enfants qui ont faim »

Un merci spécial à un couple ami de Willy , fidèles paroissiens venus toute la journée pour apporter leur aide précieuse et très appréciée car, d’année en année, si la chaleur du cœur et le zèle apostolique sont intacts, les forces physiques, elles, diminuent ! Mais on espère se revoir encore en 2010 !

JPEG - 8.5 ko

 

Sr Patricia Massart
Soeur Missionnaire
de Notre-Dame d’Afrique.

Voir aussi « Missionarissen van Afrika op het strand » en néerlandais.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 415 / 582830

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages - Actualités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License